Festival Off Avignon : 1001 variations sur le handicap (1/2)

Partager une expérience, sensibiliser, faire rire sur le handicap ou la maladie mais aussi s'émouvoir, se divertir, sont les vertus du spectacle vivant. Petite sélection parmi les 1 500 propositions du festival Off d'Avignon du 7 au 30 juillet 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Malentendance, diabète, mucoviscidose, cancer… Serait-ce « le moment d'en parler » (Time to tell) ? Au festival Off d'Avignon du 7 au 30 juillet 2022, plusieurs artistes partagent leur expérience du handicap ou de la maladie et le transcendent avec force, délicatesse, poésie, humour, émotion… De magnifiques leçons de vie.

• Dans Insuline & Magnolia, le comédien Stanislas Roquette évoque le diagnostic d'un diabète insulino-dépendant à 15 ans et sa rencontre avec Fleur, jeune fille libre et solaire : « Le théâtre et la poésie, domaines dont elle m'a ouvert les portes, m'ont sauvé de la maladie. Ils m'ont permis de voir autrement le drame de la finitude ». Magnifique et poétique.

• « Jongler m'aide à me projeter dans le temps sans craindre la peine de l'existence », confie Martin Palisse, atteint de mucoviscidose, une maladie génétique rare et incurable. Dans Time to tell, il jongle avec les balles et les mots en virtuose et poète. Prodigieux et pudique. « Monsieur, vous ne manquez pas d'air », autre spectacle sur la mucoviscidose : Intoussable, de Maxime Sendré, raconte son quotidien avec humour. Il a été élu meilleur jeune comédien au festival d'Avignon 2018.

• « Rien ne sera plus comme avant » pour Véro Dahéron après l'accident sur une scène de théâtre qui lui fait perdre un œil. Mais Broken, une performance intimiste mêlant théâtre, vidéo, musique et danse parle de bien plus : de peinture, de différence, de perte, de vie, de résistance… Bouleversant et foisonnant.

• « Être malentendant, ça n'est pas ne pas entendre mais c'est entendre différemment. » Suite à une agression, le comédien Frédéric Deban se retrouve sourd profond des deux oreilles et souffre d'acouphènes « un bruit incessant de la violence d'un Boeing 747 en phase de décollage. » Il a créé le spectacle Journal d'un malentendant et ses malentendus pour « rendre visible ce handicap Ô combien invisible »

• Et si les épreuves de la vie pouvaient lui donner un sens ?
Théo Askolovitch, seul en scène, a choisi de raconter son expérience du cancer qui l'a touché à 22 ans dans 66 jours. Percutant et drôle.
« Si je m'en sors, il faut absolument que je raconte cette histoire » ; miraculé après un arrêt cardio respiratoire de 35 mn (qui donne son titre au spectacle) et cinq semaines de coma, Olivier Maillet la partage dans une mise en scène d'Éric Bouvron. Fort et bouleversant.

S'ouvrir à la différence
Le thème du handicap ou de la maladie est au cœur de bien des spectacles.
Jeu montre avec poésie, et des marionnettes, les difficultés que peuvent rencontrer les enfants avec des troubles dys dans la vie quotidienne et à l'école.
• Sa maîtresse cherche pourquoi les autres élèves ont surnommé l'un d'eux, différent, Bastien sans main et fait tout pour l'aider à trouver sa place.
Rentrer dans le moule explique comment trouver sa place quand on est un adolescent autiste Asperger, exclu de l'école.
Une vie sur mesure dresse en musique le portrait d'un batteur génial et « différent ».
Zourou, au-delà des mots, l'histoire d'une jeune fille atteinte d'un trouble sévère du langage qui se révèle par la danse, son mode d'expression.
• Dans la peau de Cyrano, Colin, un collégien bègue, se découvre à travers le théâtre et ce personnage emblématique qu'il doit interpréter. Nicolas Devort, seul en scène, incarne tous les personnages.
• L'histoire d'Helen Keller, petite fille devenue sourde et aveugle, et de son éducatrice Annie Sullivan est retracée dans un spectacle qui entremêle danse, théâtre et langue des signes : Helen K.
Le tout petit prince minuscule, « une plongée » dans la tête d'une personne déficiente intellectuelle, interroge notre perception de la norme et de la différence (à partir de 14 ans).

Maladie d'Alzheimer et santé mentale  
Le bouleversement qu'apporte la maladie d'Alzheimer est au cœur de plusieurs spectacles...
• « Que dirait une personne atteinte de la maladie d'Alzheimer si elle se voyait elle-même de l'extérieur et avec toutes ses facultés ? » ou la maladie vue de l'intérieur est le parti pris de Serrement d'Hippocampe.
Alzheimère & fils, une fantaisie burlesque et théâtrale est portée par les deux fils parce que « Alzheimer touche également notre mémoire d'enfance. Et si l'imagination était le seul moyen pour dialoguer avec Alzheimer ? Si on ne joue pas avec Alzheimer, on sombre avec. ».
• C'est de l'aidant qu'il est question dans Arrête d'être folle ou comment trouver sa place aux côtés de sa mère malade, comment continuer à vivre ?

La santé mentale est aussi présente : alors qu'Leïla Anis écrit Les Monstrueuses ou le rêve d'Ella, sa sœur Imane vient d'être internée sous contrainte, suite à une décompensation. Le réel percute la fiction… Cécile Fleury interprète avec force 4.48 Psychose, texte puissant et dérangeant de la dramaturge britannique Sarah Kane.

Et encore...
Sans oublier bien d'autres spectacles : Naïs d'après Pagnol, Eugène et Joséphine, Des souris et des hommes, Glenn : naissance d'un prodige, Parfum de femme, Molly Bloom, Le journal fou d'une infirmière, Le cas Lucia J. (un feu dans sa tête), Oublie-moi, Le journal d'un fou, Je m'appelle Adèle Bloom, Démente !, Vers le spectre, La chambre des merveilles, L'histoire du communisme racontée aux malades mentaux…

D'autres idées, d'autres rendez-vous dans un second article en lien ci-dessous.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr."

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.