Festival Off d'Avignon : plus de 1 000 propositions !

Thème du handicap, artistes en situation de handicap, spectacles naturellement accessibles... Parmi les 1 070 propositions de cirque, danse, théâtre, humour, vous trouverez votre bonheur au Festival Off d'Avignon du 7 au 31 juillet 2021.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Des artistes à découvrir

• « Ben non ! Jamais, petite, je me suis dit : « Quand je serai grande, je serai tétraplégique ». Sans doute n'imaginait-elle pas devenir humoriste… Dans son One Woman Sit-Up Show, un sit-up car tout le monde est assis, « à égalité », Stef Binon parle de sa vie de femme, de mère, de blogueuse… et du handicap, à travers des anecdotes drôles et percutantes, avec poésie et dérision.

• Dans La vie est bègue, Valentin Reinehr (article en lien ci-dessous), raconte son douloureux parcours, celui d'un « résilient », son désir de devenir comédien, son passage à la télévision… Aujourd'hui il peut dire : « Pour moi être bègue, c'est la chance de ma vie ».

• Maxime Junca est bègue lui aussi mais « cela ne le définit pas, si ? ». Il est plus que cela même si son handicap le hante et le bride… Il décide « de ne plus la fermer ». S'ensuit un dialogue fort et drôle avec son orthophoniste et son public dans Silence ! Pari réussi.

• L'écrivain voyageur aveugle, Jean-Pierre Brouillaud, embarque les auditeurs plongés dans le noir dans Un voyage au bout de ma nuit, une odyssée de sensations aux quatre coins du monde.

Pour réfléchir

• Avec Miss or Mister President ?, Jennifer Lesage-David, de l'International visual theatre (IVT), imagine une soirée électorale des candidats aux présidentielles présentant leur programme en langue des signes française (LSF) avec une interprète. Un retournement de situation intéressant et désopilant. Olivier Calcada, Fanny Maugard et Annie Potier changent de costumes et de rôle avec une aisance incroyable. Une satire humoristique et une réflexion stimulante !

Dimanche Napalm ou la grève de la parole d'un jeune homme qui se retrouve en fauteuil roulant après avoir participé à un mouvement social et tenté de se suicider, forçant son entourage à parler…

Politique, vieux, handicap… Peut-on encore rire de tout ? A voir pour s'interroger sur cette question importante.

• Qu'est-ce qu'être différent ? Réponse avec Normalito, le super-héros « qui rend les gens normaux », dessiné par Lucas, ou Déraciné(e)s, l'histoire de Ludo, un enfant « pas pareil » qui doit se construire avec cette différence, interprété par Philippe Lopes, lui-même en situation de handicap. Jeu montre les difficultés que peuvent rencontrer les enfants ayants des troubles cognitifs. Le tout petit prince minuscule est une plongée en apnée dans le cerveau d'une personne déficiente intellectuelle.

• A partir de paroles et de gestes de personnes accueillies en Ephad, autour de la maladie d'Alzheimer, Hélène Arnaud « montre que la présence de ces humains un peu étranges demeure tellement forte et évocatrice » dans Les mains chaudes.

Un grain de folie


• Le Journal d'un fou de Gogol à voir ou revoir dans une belle performance d'Antoine Robinet.

• La relation d'Antonin Artaud, après ses neuf années d'internement psychiatrique, et sa rencontre avec la fille du galeriste Pierre Loeb, Florence, c'est Artaud Passion, avec William Mesguich et Nathalie Lucas.

• Dans Le Journal fou d'une infirmière, Anna raconte 20 ans de carrière en hôpital psychiatrique. Ses débuts, les malades, ses collègues... Un tourbillon de personnages et de rencontres qui l'ont marquée à jamais.

• Et si son psychiatre était autant, voire plus, dérangé que lui, découvre un patient qui vit depuis des années avec des névroses obsessionnelles, c'est Finalement, je vais bien !

• Deux frères, dont l'un a été hospitalisé et diagnostiqué schizophrène, se retrouvent pour créer ensemble un podcast, faire entendre leurs voix et leur belle relation dans Vu d'ici.

• Cécile Fleury interprète avec force 4.48 Psychose, texte puissant et dérangeant de la dramaturge britannique Sarah Kane.

• À la mort de Van Gogh, ses tableaux ne valent rien. Pourtant, sa belle-sœur, Madame Van Gogh, héritière des toiles, et le jeune peintre Émile Bernard partagent l'intuition qu'il faut sauver son œuvre. Une redécouverte de l'artiste.

• Une fable onirique autour d'une nouvelle approche thérapeutique : L'histoire du communisme racontée aux malades mentaux. Mais aussi Les fous ne sont plus ce qu'ils étaient d'après Devos…

Bien d'autres spectacles sont à découvrir

Léonard de Vinci ou l'éternité d'un génie de et avec Pierrette Dupoyet évoque la fin de la vie de l'artiste. Oiseaux de liberté, volez !, un beau texte de Babouillec, jeune femme autiste, interprété par Marion Gaud. Un burnout presque parfait et Chut(e) mettent en scène une question d'actualité, tout comme Un silence ordinaire, autour de l'alcoolisme.
La nouvelle création de Côme de Bellescize, Le bonheur des uns, interroge la quête de ce bonheur tant convoité, cruel, profond et drôle. Ahmed Madani donne à entendre la voix de jeunes gens nés de parents ayant vécu l'exil et résidant dans des quartiers populaires dans Incandescences.
On retrouvera Frédéric Fisbach dans Et Dieu ne pesait pas lourd… de Dieudonné Niangouna, ou Zabou Breitman qui présente deux mises en scène dont Dorothy qu'elle interprète…
Des spectacles sont à revoir comme Une vie sur mesure, portrait d'un batteur génial et « différent », ou le merveilleux voyage initiatique Les yeux de Taqqi, petit garçon inuit aveugle.

En pratique…

Pour obtenir des informations sur l'accessibilité, rendez-vous dans le formulaire de recherche.
Dans l'onglet « Type de public », parmi les choix de langues, on trouve « Spectacle visuel », ainsi que « Surtitrage » (en langue française ou étrangère).
Dans « Critères divers », sont proposés :
- Accès PMR (personne à mobilité réduite), cette indication pouvant être retrouvée sur le site des théâtres. Voir aussi le plan interactif et le groupe Facebook dédié)
- LSF (Langue des signes française). Par exemple : L'Épopée d'Hermès seulement le 13 juillet, Dans le détail avec interprète certains soirs et Souffleurs d'image (des bénévoles glissent à l'oreille des spectateurs déficients visuels les détails du décor, des costumes et mouvements des comédiens. Sur réservation à l'avance : souffleurs.org/lieux-culturels/festival-off-davignon-2021/).
Une liste des spectacles ou événements accessibles aux personnes déficientes visuelles (315) et une autre accessibles aux personnes déficientes auditives (186) est proposée pages 344 à 346 du programme. Le picto se retrouve sur la page du spectacle. Mais, attention, contrairement à ce que l'on trouve généralement, ici l'œil indique les spectacles visuels accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes et l'oreille aux personnes aveugles et malvoyantes.

Pour tout savoir sur la programmation du Festival « on », du 5 au 25 juillet 2021, consultez l'article en lien ci-dessous.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr."

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.