Une fillette trisomique retrouvée morte, sa mère handicapée

Une enfant de quatre ans, atteinte de trisomie, a été retrouvée morte à son domicile le 18 mai 2021 à Reims, et sa mère, lourdement handicapée et malade du Covid-19, rapidement hospitalisée et placée en réanimation.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article


Le parquet de Reims a ouvert une "enquête criminelle de flagrance du chef de délaissement de mineur hors d'état de se protéger ayant entraîné la mort", indique le procureur Matthieu Bourrette dans un communiqué. Sollicités par une voisine, les pompiers avaient découvert le corps de la fillette, atteinte de trisomie, le 18 mai 2021 dans le logement de sa mère, âgée de 41 ans, "lourdement handicapée et placée sous curatelle renforcée", précise-t-il. "La mère de l'enfant, placée quelques heures en garde à vue, ne pouvait être entendue, compte tenu de son état de santé, étant atteinte du Covid-19. Elle était hospitalisée et placée en réanimation", poursuit le procureur.

Lors de l'autopsie du 19 mai, "aucune lésion corporelle n'a été constatée" sur l'enfant, ajoute-t-il, précisant qu'elle "ne semblait pas suivie en matière d'assistance éducative". L'enquête a été confiée à la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de la Marne.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

 
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.