(SPOIL) Game of thrones : le handicap au cœur de l'intrigue

(SPOIL) Qui s'assiéra sur le Trône de fer ? Dans Game of thrones, deux personnages emblématiques sont en situation de handicap, l'un paraplégique, l'autre nain. La série mythique vient de s'achever sur une 8e saison trépidante. Ont-ils leur chance ?

21 mai 2019 • Par

Thèmes :


Attention à ceux qui n'ont pas vu le dernier épisode de la série, cet article dévoile des éléments clés de l'intrigue.

Le handicap, une ultime fois à l'honneur dans Game of thrones ! La série la plus regardée de tous les temps, avec près d'un milliard de fidèles, vient de s'achever sur une saison 8 époustouflante et pleine de rebondissements. Durant huit saisons, les créateurs David Benioff et Daniel Brett Weiss ont joué avec les nerfs des spectateurs… Huit ans que ces derniers attendent de savoir qui accèdera au trône de fer ! Alors que la majorité pariait sur la belle Daenerys (Emilia Clarke), mère de trois dragons, ou le charismatique Jon Snow (Kit Harington), maitrisant à la perfection l'art de la guerre, c'est finalement Bran Stark, alias Isaac Hempstead Wright, un jeune homme paraplégique qui est sacré « roi des six couronnes ». Il ne peut malheureusement pas s'asseoir sur le fameux trône - comme s'y attendaient les fans - non pas à cause de son fauteuil roulant mais parce qu'il a été brûlé par un dragon… Et qui Bran nomme-t-il pour l'épauler dans cette lourde tâche ? Un nain, à savoir Tyrion Lannister, interprété par Peter Dinklage. Un épilogue qui crée la polémique et laisse sur leur faim de nombreux spectateurs… Le handicap au pouvoir ?

Diversité récompensée

Le handicap a toujours eu une place prégnante dans cette série fantastique qui se déroule à l'époque médiévale. Jamie Lannister (amputé), Hodor (avec des troubles autistiques), Theon Greyjoy (blessures psychiques), Jorah Mormont (lépreux), Arya Stark (temporairement non voyante)... Contrairement à d'autres productions audiovisuelles, ces protagonistes ne sont pas relégués au second plan mais bel et bien en tête d'affiche. Face au handicap, une seule règle : le compenser, l'accepter et en sortir mûri, plus fort sans en faire une faille ni s'apitoyer sur son sort, quoi qu'il en coûte. Loin des clichés habituels, ces protagonistes ont des responsabilités et l'attention n'est pas focalisée sur leur déficience. C'est ainsi que Tyrion fait de l'éloquence son plus bel atout et devient un orateur de génie, ce qui lui permet d'être nommé « main du roi » à plusieurs reprises, dans la fiction, et récompensé par un Golden Globe (2012) et trois Emmy awards (2011, 2015 et 2018), dans la vraie vie. Pour Peter Dinklage, c'est le rôle de sa vie… Atteint d'une achondroplasie, une maladie génétique des os à l'origine de son nanisme, il affirme avoir lutté pendant des années pour être pris au sérieux à Hollywood et ne pas être sollicité uniquement pour jouer « le petit nain rigolo ». La diversité pleinement assumée de cette saga a été saluée par un Media access award (2013), un prix qui récompense les professionnels de l'audiovisuel et du cinéma qui œuvrent pour une meilleure représentation des personnes handicapées.

Handicapé couronné, une blague ?

Mais de là à ce que deux personnes handicapées soient à la tête du plus puissant empire de la planète… Si les producteurs de la série ont toujours été taquins, multipliant les scènes inattendues et les morts traumatisantes, personne ne s'attendait à un tel dénouement. Même l'acteur qui interprète Bran a cru à une plaisanterie en découvrant son script. « Quand j'en suis arrivé à la séquence de Fossedragon dans le dernier épisode et que tous les personnages se disent 'Et pourquoi pas Bran ?', j'ai dû me lever et faire les cent pas dans la pièce, révèle-t-il dans une interview au magazine américain Entertainment Weekly. J'ai sincèrement cru à une blague et que [Benioff et Weiss] avaient envoyé à tout le monde une version du scénario dans laquelle leur personnage finissait sur le Trône de Fer. 'Elle est bien bonne celle-là, les gars. Oh m****, c'est pour de vrai ?!' »

Pétition pour une nouvelle fin

Et il n'est pas le seul à avoir été « choqué »… Au terme de 50 minutes de suspense insoutenable, les téléspectateurs du monde entier ont exprimé leur surprise, incompréhension, mécontentement et parfois même leur agacement sur les réseaux sociaux. Amers, plus d'un million d'entre eux ont lancé une pétition pour demander le tournage d'une autre version de cette dernière saison avec des « réalisateurs compétents ». Qu'elle génère rires ou larmes, qu'elle exaspère ou suscite admiration ou indignation, Game of thrones fait partie de ces séries mémorables dont on parlera encore longtemps… Même une fois l'hiver passé. Les connaisseurs comprendront la référence… #WinterIsComing !

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.