Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap Retrouvez plus de 25000 offres d'emploi sur le salon Hello Handicap

Maisons adaptées : sur internet, les petits génies du brico

Rampe d'accès, décloisonnement, rangements "minimalistes"... : il existe de nombreuses astuces pour rendre son logement accessible, que des bricoleurs ingénieux se partagent à l'envi sur les réseaux sociaux. Petites économies et originalité garanties !

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Lorsqu'elle achète sa maison avec son mari Shawn en 2017, Vic Au-Yeung sait que des travaux devront y être réalisés… mais elle ne les imaginait pas d'une telle envergure. La jeune femme britannique est atteinte du syndrome de Klippel-Feil, une maladie osseuse rare qui provoque la fusion des vertèbres cervicales. Contrainte de se déplacer en fauteuil roulant après que son état s'est rapidement dégradé, Vic doit repenser les aménagements de sa propriété. « Lorsque vous passez beaucoup de temps dans une seule pièce, vous voulez que votre environnement soit beau et que vous vous y sentiez en sécurité », explique-t-elle. Budget serré oblige, elle et sa famille originaire de l'Herefordshire, à l'ouest de l'Angleterre, ne peuvent faire appel à un architecte pour rendre le logement adapté aux « normes PMR » (personnes à mobilité réduite). Passionnée de décoration et de « home staging » -traduisez « mise en scène de la maison » en français-, elle se lance seule, armée de son smartphone, dans cette réhabilitation.

Bricoleurs 2.0

Pinterest, Instagram, Facebook (…) deviennent pour elle de véritables mines d'or à bonnes astuces et toujours à petits prix. A force de patience et d'inventivité, la jeune femme finit par rendre son intérieur à la fois « cosy » et accessible. A son tour de devenir une référence en matière de « home staging adapté ». Sur son compte Instagram, our_home_in_kingstone, qui cumule plus de 50 000 abonnés, Vic présente par exemple un tuto pour fabriquer une rampe d'accès entre la maison et le jardin. Avec quelques planches en bois, une perceuse et un niveau, le tour est joué ! Même principe pour accéder à l'étage : la famille s'est équipée d'un monte-escalier. Total des travaux : 15 000 livres, apprend-t-on dans un article du Dailymail. Comme elle, de nombreux bricoleurs 2.0 ont investi les réseaux sociaux pour présenter leur tuto « DIY » (« do it yourself ») de maison adaptée.

Le minimalisme, la voie à suivre

Pinterest, média pourvoyeur d'inspirations en tout genre, en recèle des milliers, de la cuisine sur-mesure (avec des tiroirs à portée de main et une hauteur de meuble réduite), à l'élaboration de table de salle à manger en surélévation, adaptée à la taille du fauteuil roulant. D'autres, comme ces auteurs du blog nestrs.com, y donnent quelques astuces simples « pour rendre un Airbnb plus accessible aux personnes handicapées ». Leçon numéro 1 : « Le minimalisme est la voie à suivre ». Ces « experts en rénovation Airbnb » donnent des conseils de bon sens aux loueurs non-initiés, par exemple libérer le sol des différents obstacles afin de permettre le déplacement d'un fauteuil, « privilégier les lits qui mesurent moins de 63 cm de haut » ou encore « placer les assiettes et les tasses dans les armoires du bas ». 

« Maison, ouvre-toi »

Et puis, il y a ceux qui se lancent dans de plus gros travaux. C'est le cas en France d'un entrepreneur dans l'immobilier, Nicolas Burner, qui a décidé de construire une maison totalement adaptée et sur-mesure pour son fils, Adam, devenu tétraplégique à la suite d'un accident de plongeon. « C'est un système conçu comme un plateau de fromages de 16 m2, où se trouve la cuisine, la salle de bains, les toilettes et des placards », détaille-t-il auprès de France 3 Grand-Est. Non seulement sur-mesure et sans cloison, la maison est de surcroît intelligente. Équipé d'une commande vocale ou tactile, Adam peut « appeler la pièce souhaitée », et l'espace demandé s'ouvre à lui. Et ce n'est pas tout, le circuit d'eau se déclenche à l'aide de détecteurs de mouvements, le plan de travail se baisse à la demande pour être à la portée de chacun ou encore le fond du placard mural descend selon les besoins. « Si Adam ne peut pas se déplacer jusqu'à la cuisine pour se servir un verre d'eau, c'est la cuisine qui vient à lui ! », se félicite son papa, qui voit déjà évoluer le concept. Si Adam est encore l'un des seuls à pouvoir bénéficier d'une telle innovation en France, son père souhaite essaimer le projet à plus grande échelle. Nicolas Burner a ainsi développé son entreprise Oto industrie et s'est rapproché d'un constructeur alsacien pour pouvoir proposer d'autres maisons autonomes.

Un concours d'innovations

Depuis 2015, un concours lancé par Handicap international récompense l'ingéniosité de « papas bricoleurs » et de « mamans astucieuses » qui, comme Vic ou Nicolas, facilitent le quotidien d'une personne en situation de handicap. Le fameux Fab Life (article en lien ci-dessous) revient pour une nouvelle édition en 2022. Inspirés ? Il est possible de déposer sa candidature en ligne jusqu'à 30 septembre 2022.

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.