Maladie rare: un mooc en ligne pour comprendre la recherche

20 heures de formation dédiées à la recherche sur les maladies rares, c'est ce que proposent des scientifiques du programme conjoint européen sur ce thème. Un mooc 100% en ligne, gratuit et en accès libre du 17 octobre au 23 décembre 2022.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Comment développe-t-on le traitement d'une maladie rare ? Une vaste question à laquelle une cohorte de scientifiques* du programme conjoint européen sur les maladies rares va tenter de répondre dans le cadre d'un nouveau mooc (acronyme de « Massive Open Online Course », un nouveau type de formation en ligne) : « Introduction à la recherche translationnelle pour les maladies rares ».

20 heures de cours

L'objectif ? Comprendre et mettre en pratique la médecine translationnelle, c'est-à-dire l'adaptation des résultats de recherches issues des laboratoires sur les patients atteints de maladies rares. Financée par le programme de recherche et d'innovation Horizon 2020 de l'Union européenne (UE), cette formation en ligne et gratuite s'étale du 17 octobre au 23 décembre 2022, à raison de quatre heures par semaine, avec un total de vingt heures de cours. Le programme s'articule en cinq grandes thématiques : « Se lancer dans la médecine translationnelle », « comment passer du laboratoire aux études précliniques », « modèles pré-cliniques pour les maladies rares », « essais cliniques : pour et avec des patients atteints de maladies rares » et « que se passe-t-il après un essai clinique ». L'inscription au mooc maladies rares

Un cours ouvert à tous

Ce cours s'adresse à la fois à des chercheurs, des étudiants en médecine, des professionnels de la santé ou encore des développeurs de biotechs et de start-up, ainsi qu'aux associations de patients qui souhaitent approfondir leur compréhension des pratiques actuelles et des développements thérapeutiques. Ce programme entend répondre à un certain nombre d'interrogations : comment identifie-t-on une cible thérapeutique, comment l'intelligence artificielle peut accélérer la découverte de nouveaux médicaments, quel est le cadre réglementaire dans lequel un traitement de maladie rare doit être développé.

* La Fondation maladies rares, le Leids universitair medisch centrum (LUMC), l'European infrastructure for translational medicine (EATRIS), l'Organisation européenne pour les maladies rares (EURORDIS) et l'European Reference Network for the thematic grouping of rare neuromuscular diseases ( EURO-NMD).

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.