Les MDPH formées pour mieux attribuer les nouvelles PCH?

De nouveaux critères PCH complètent l'offre à compter de janvier 2023, notamment pour les personnes avec un handicap psychique ou sourdaveugles. Mais les MDPH sont-elles formées pour évaluer les besoins de ces publics ? La CNSA se mobilise.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Ça va bouger du côté de la PCH… A compter du 1er janvier 2023, certains critères d'attribution de la Prestation de compensation du handicap seront en effet élargis ou modifiés notamment en ce qui concerne les personnes sourdaveugles et celles vivant avec une altération des fonctions mentales, psychiques ou cognitives ou des troubles neurodéveloppementaux (articles en lien ci-dessous). Ainsi en a décidé le décret du 19 avril 2022. Pour autant, les professionnels des MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées) sont-ils préparés pour évaluer correctement les besoins de ces publics ? Pas certain…

Des pro MDPH mieux formés

Pour parer aux difficultés, la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) pilote différents chantiers afin de les accompagner dans la mise en œuvre de l'évolution de cette prestation. Elle instaure tout d'abord des formations à destination des membres des équipes pluridisciplinaires chargées de l'évaluation. Elles pourront ainsi se familiariser avec la cotation de nouvelles activités (réaliser des tâches multiples, se déplacer dans le logement et à l'extérieur, utiliser un moyen de transport, maîtriser son comportement) et s'approprier ce nouveau domaine de la PCH avec la notion de « soutien à l'autonomie ». Des webinaires de sensibilisation et d'information sont également prévus sur les retentissements des troubles psychiques sur la vie quotidienne. En parallèle, la CNSA continue de proposer des webinaires de formation à l'évaluation de l'ensemble de ces handicaps. La Caisse entreprend également la mise à jour des guides techniques utilisés au quotidien par les professionnels des MDPH (guide des éligibilités, guide PCH aide humaine, etc.).

Un formulaire annexe au certificat médical

Dans le même temps, elle prépare l'évolution des documents de demande d'aide à la MDPH. Elle a ainsi élaboré un formulaire annexe facultatif à joindre au certificat médical 15695*01. Ce nouveau document permet de « compléter les informations existantes dans le certificat médical actuel, en apportant plus d'éléments sur les fonctions altérées et leurs atteintes, sur les manifestations cliniques ayant un impact dans la vie quotidienne et, plus généralement, sur les répercussions dans les différents aspects de la vie » de chacun, précise la Caisse. Mais il doit d'abord être expérimenté « afin de vérifier sa pertinence pour les personnes, les professionnels et les équipes pluridisciplinaires ». Enfin, la CNSA travaille avec les éditeurs informatiques pour intégrer ces évolutions dans les logiciels des MDPH. 

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.