découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap découvrez al nouvelle application référent handicap

Une ministre israélienne en fauteuil refusée à la COP26

La ministre israélienne de l'Energie, qui se déplace en fauteuil roulant, a été privée d'accès à des événements de la COP26 à Glasgow. La faute au manque d'accessibilité de cet évènement pourtant international sur le climat.

• Par

Thèmes :

Commentaires5 Réagissez à cet article
Illustration article

La ministre israélienne de l'Energie Karine Elharrar qui, atteinte de dystrophie musculaire, utilise un fauteuil roulant pour se déplacer, est arrivée le lundi 1e novembre 2021 à Glasgow, en Ecosse, en compagnie du Premier ministre israélien Naftali Bennett pour assister à la COP26, conférence internationale sur le climat. Mais les responsables de la sécurité n'ont pas laissé son véhicule adapté accéder au site et ce, malgré des efforts "pendant deux heures" du bureau du Premier ministre israélien pour négocier son accès, a indiqué la porte-parole de la ministre à l'AFP. Selon des médias britanniques, Mme Elharrar n'a pas pu accéder au site parce que les bus assurant les navettes au site n'étaient pas équipés pour recevoir des fauteuils roulants. Outré, M. Bennett a menacé de ne pas se rendre le 2 novembre aux activités de la COP26 si sa collègue était privée d'accès à la conférence sur le climat.

Non-respect de la convention de l'ONU sur le handicap

"Il est triste de voir que l'ONU, qui promeut l'égal accès pour les personnes avec des handicaps, n'est pas en mesure, en 2021, d'assurer l'accessibilité à cet événement", a écrit la ministre sur Twitter, dénonçant le comportement "scandaleux" des organisateurs du sommet des Nations Unies sur le climat alors que "l'ONU appelle le monde à adhérer au traité international", se référant vraisemblablement à la Convention relative aux droits des personnes handicapées (article en lien ci-dessous). "J'espère que les leçons nécessaires seront tirées et que je pourrai (mardi) faire la promotion des énergies vertes", a-t-elle ajouté. Une source au sein de la délégation de M. Bennett a indiqué que celui-ci avait soulevé le problème auprès de Boris Johnson, premier ministre anglais, avant leur rencontre prévue mardi. Les deux responsables ont convenu que Mme Elharrar "aurait accès au site avec M. Bennett et participerait à la réunion avec M. Johnson", selon cette source. Quant à l'ambassadeur de Grande-Bretagne en Israël, il a présenté ses excuses à la ministre.

© Twitter Karin Elharar

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2021) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires5 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
5 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.