Akka recrute Akka recrute Akka recrute

Marie-Anne Montchamp élue présidente de la CNSA

Marie-Anne Montchamp, ancienne secrétaire d'État au handicap, a été élue le 23 octobre 2017 présidente de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie. Quels objectifs pour la CNSA ?

23 octobre 2017 • Par

Thèmes :

Illustration article

La CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie), créée en 2004, qui finance des actions pour les personnes en situation de handicap ou en perte d'autonomie, a sa nouvelle présidente : Marie-Anne Montchamp. C'est ce qu'annonce son cabinet le 23 octobre 2017. « Suite à sa nomination par le gouvernement et la présidence de la République en tant que personnalité qualifiée, Marie-Anne Montchamp a été élue par 70 voix contre deux abstentions à la présidence de la CNSA », précise un communiqué.

Plusieurs fois secrétaire d'État

Mme Montchamp, qui aura 60 ans le 1er novembre 2017, a été secrétaire d'État auprès de la ministre des Solidarités et de la cohésion sociale, entre 2010 et 2012. Elle avait été auparavant secrétaire d'État aux personnes handicapées de 2004 à 2005. À la CNSA, elle remplace Paulette Guinchard, elle aussi ancienne secrétaire d'État chargée des personnes âgées dans le gouvernement de Lionel Jospin. Mme Montchamp, qui avait soutenu M. Sarkozy à la primaire de la droite, avait quitté fin mars 2017 Les Républicains pour se rallier à Emmanuel Macron. 

Quels axes ? 

Le budget prévisionnel de la CNSA en 2017 s'élève à 25,47 milliards d'euros. Au cours d'un conseil extraordinaire, Agnès Buzyn et Sophie Cluzel ont rappelé les nombreux enjeux qui attendent l'établissement public en termes de solidarité et d'accès à l'autonomie des personnes âgées et handicapées. Les axes de travail suivants ont notamment été abordés :

· l'offre d'accueil des personnes âgées en perte d'autonomie ;
· la qualité des prises en charge au sein des établissements médico-sociaux ;
· la transformation de l'offre d'accompagnement des personnes handicapées au service d'une société inclusive ;
· la qualité de vie au travail dans les établissements ;
· la lutte contre la maltraitance ;
· le soutien aux aidants.

Certains de ces axes se retrouveront dans la future stratégie nationale de santé portée par Agnès Buzyn, notamment la prévention, le soutien aux aidants et la qualité de vie au travail.

Réaction de la CNSA

Une « feuille de route ambitieuse », selon la CNSA qui s'est félicitée de la présence des deux ministres. Pourtant, dans un communiqué rendu public le 24 octobre, elle mentionne quelques points de « vigilance », voire de « préoccupations quant à la réforme de la tarification des EHPAD (maisons de retraite), à l'utilisation de la CASA (journée de solidarité) et au reste à charge pour les personnes hébergées ». Le rapprochement de la HAS et de l'ANESM fait également l'objet d'une attention particulière ; le Projet de la loi de finances de la Sécurité sociale prévoit en effet que cette agence spécialisée pour l'évaluation des établissements du secteur médico-social soit intégrée au sein de la Haute autorité de santé. Comment garantir la spécificité du champ du handicap dans cette machine colossale ?

© Handicap.fr / Twitter

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires7 Réagissez à cet article

Thèmes :

 
7 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.