Octobre 2021 : focus sur la santé mentale en France

Du 4 au 17 octobre 2021, la 32e édition des Semaines d'information sur la santé mentale promet de sensibiliser sur les droits des personnes avec un handicap psychique. De nombreux évènements sont organisés dans toute la France.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Grosse rentrée 2021 pour la santé mentale ! Annoncées début 2021 par Emmanuel Macron, les Assises de la santé mentale et de la psychiatrie auront lieu en septembre (article en lien ci-dessous). Quelques semaines plus tard, du 4 au 17 octobre, les Semaines d'information sur la santé mentale (SISM) prendront le relais. Nom de code ? #SISM2021. Déployée dans toute la France, cette 32e édition aura pour thème « Pour ma santé mentale, respectons mes droits ». L'occasion d'aborder deux axes majeurs : le non-respect des droits comme facteur de risque pour la santé mentale et le non-respect des droits des personnes concernées par les troubles psychiques.

Des problématiques de fond

Très impliquée et parmi les partenaires de l'évènement, l'Unafam (Union nationale de familles et amis de personnes malades et/ou handicapées psychiques) organisera de nombreuses manifestations pour mettre en lumière des problématiques de fond qu'elle défend à longueur d'année. Selon son baromètre 2020, 61,7 % des proches aidants considèrent ne pas être suffisamment informés sur les droits liés au handicap. « Les personnes vivant avec des troubles psychiques sont des citoyens faisant face à une inégalité de destin, déplore sa présidente, Marie-Jeanne Richard. La défense de leurs droits est un combat de chaque instant. » Bien qu'inscrite dans la loi de 2005, la reconnaissance de ce handicap est encore loin d'être une réalité, aussi bien dans le domaine des ressources (notamment l'accès à l'Allocation adulte handicapé), du logement, des protections juridiques, que de la compensation du handicap via la PCH (article en lien ci-dessous).

Les répercussions sont notables, tant sur les soins psychiques et somatiques (recours aux mesures d'isolement et de contention, manque d'information, non-remboursement des actes médicaux, retard d'accès aux soins et aux examens voire refus de soins…) que sur la vie sociale (chômage, difficultés de logement, précarité, isolement…). Avec « un retentissement important sur l'entourage des personnes concernées, ce maillon de l'ombre est pourtant en première ligne », conclut l'Unafam. Le programme des événements SISM sera, au fil des semaines, mis en ligne sur le site Internet dédié (en lien ci-dessous).

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.