Plus d'un million de bénéficiaires AAH : quels profils ?

Fin 2015, sur les 31 millions de personnes couvertes par au moins une prestation versée par les Caisses d'allocations familiales (Caf), 1 028 800 sont bénéficiaires de l'AAH, en hausse de 2,1%. Quels profils ?

22 juin 2016 • Par

Thèmes :

Illustration article

Au 31 décembre 2015, près de 31,1 millions de personnes (adultes et enfants) sont couvertes par au moins une prestation versée par les caisses d'allocations familiales en France métropolitaine et dans les départements d'Outre-mer, représentant 47% de la population française. Selon les chiffres publiés en juin 2016 par la CNAF (newsletter l'e-ssentiel n°164, en lien ci-dessous), les Caf ont versé plus de 70 milliards d'euros de prestations directes sur l'ensemble de l'année 2015. Près de 11,8 millions de foyers sont concernés. Par rapport à décembre 2014, cet effectif est en baisse de 0,2%. Mais cette évolution est différente selon le type de prestation versée. On observe une baisse du nombre d'allocataires dans la catégorie de la petite enfance (- 4,3%) mais une hausse dans celle de la solidarité et de l'insertion (+3,7%), qui concerne en partie les personnes handicapées.

Bénéficiaires de l'AAH en hausse

Le nombre de bénéficiaires de l'AAH (Allocation adulte handicapé) a, pour sa part, augmenté de 2,1% pour atteindre 1 028 800 en décembre 2015. Cette hausse s'explique en partie par les conséquences des dernières réformes des retraites qui peuvent conduire les bénéficiaires de l'AAH à décaler la date de leur départ. L'augmentation des effectifs est également liée à l'évolution (+5,0%) de la catégorie de bénéficiaires avec un taux de reconnaissance du handicap compris entre 50% et 79%. Le nombre de bénéficiaires ayant un taux d'incapacité d'au moins 80% reste quant à lui stable avec +0,2% sur un an (hausse principale dans les Dom).

AAH : quel profil, quels montants ?

La majeure partie des foyers percevant l'AAH est représentée par des personnes isolées avec ou sans enfant (77%) percevant la prestation à taux plein (61%) c'est-à-dire sans avoir d'autres revenus. Par ailleurs, 70% ont plus de 40 ans. Enfin, les bénéficiaires de l'Aah avec un taux d'incapacité d'au moins 80%, qui n'exercent aucune activité professionnelle et résident dans un logement, peuvent percevoir un complément de majoration pour la vie autonome ou de garantie de ressources ; il est attribué à près de 214 000 allocataires. Le total des prestations liées au handicap s'élève à 8,7 milliards d'euros. Rappelons que, depuis le 1er avril 2016, le montant maximum de l'AAH est de de 808,46 euros par mois (conditions d'attribution en lien ci-dessous sur le site de la CAF) ; celui du complément de ressources de 179,31 euros par mois et de la majoration pour la vie autonome (Mva) de 104,77 euros. Ces montants sont valables jusqu'au 31 mars 2017.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires10 Réagissez à cet article

Thèmes :

10 commentaires










Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.