Relax : des concerts qui accueillent les handicaps complexes

Un concert avec des codes assouplis pour permettre aux personnes avec un handicap complexe d'exprimer leurs émotions librement ? C'est l'enjeu du dispositif Relax que l'on a testé à la Philharmonie de Paris. 5 représentations inclusives en 2023/2024.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Des spectateurs debout applaudissant l’orchestre de la Philharmonie de Paris.

« Bastien, aveugle et autiste, est resté très calme et très attentif durant toute la durée du concert. Un vrai challenge et une merveilleuse réussite ! », se félicite sa mère. Cette réussite porte un nom : « Relax ». Ces représentations labellisées facilitent l'accès des spectateurs en situation de handicap complexe (autisme, polyhandicap, handicap intellectuel ou psychique, maladie d'Alzheimer...) aux lieux culturels, alors qu'ils en sont souvent éloignés en raison de « comportements atypiques ». Les concerts, ciné et autres spectacles Relax leur permettent de vivre leurs émotions sans contrainte grâce à des codes assouplis. C'est par exemple la possibilité de quitter la salle de concert et d'y revenir librement, de se rendre dans une salle de repos, de vocaliser leur enthousiasme… Même dans un lieu aussi magistral que la Philharmonie de Paris. Après le « succès » des trois premières éditions, elle reprogramme cinq nouveaux concerts Relax pour la saison 2023/2024 (calendrier complet ci-dessous).

Steven : un sentiment de « liberté »

Steven, qui présente un TDAH (trouble de l'attention), confiait avoir « passé un super moment » à l'issue un concert de jazz le 14 juin 2023. « Habituellement, il peut m'arriver de m'autocensurer ou de me poser 1001 questions sur mes réactions, et ça gâche un peu le moment, confie ce jeune amateur de jazz. Ici, au début, j'ai pris la température et, après, je me suis lâché. Se sentir libre d'extérioriser ses émotions, d'exprimer sa joie ou juste de rire quand une note nous interpelle et de ne pas avoir peur d'être regardé de travers ou pointé du doigt, ça change tout ! »

Le personnel formé

L'ensemble du personnel concerné (vente, accueil en salle, sécurité...) est formé à l'accompagnement des spectateurs en situation de handicap. Avant le début de chaque représentation, une annonce sonore rappelle les enjeux du dispositif Relax, déjà mentionnés lors de l'achat des billets. Aucune surprise, donc, sauf pour quelques étourdis... « Je n'avais pas fait attention lorsque j'ai réservé mais je trouve cette initiative très intéressante et, personnellement, je n'ai pas du tout été dérangé », assurait Frédéric après le concert du 14 juin.

Au programme 2023/2024 !

• La saison s'ouvre avec un hommage à deux compositeurs emblématiques, Rachmaninoff et Tchaïkovski, et « deux œuvres illustres qui exaltent les couleurs, le lyrisme et la virtuosité de la Russie romantique ». Pour en prendre plein les oreilles, rendez-vous le 7 décembre à 20h au 221 avenue Jean Jaurès (Paris 19). Pour obtenir les dernières places, au tarif de 20 euros pour la personne en situation de handicap et son accompagnateur, il suffit d'envoyer un mail à l'adresse accessibilite@philharmoniedeparis.fr .

• Le second concert Relax, Aladin et la Belle éveillée, orchestré le 10 février 2024 à 16h, s'adresse particulièrement aux enfants (à partir de 8 ans) et aux familles. Les spectateurs en situation de handicap et leur accompagnateur bénéficient, cette fois, de 20 % de réduction (sur une place de 12 ou 15 euros).

• Pour célébrer le printemps, rien de tel que Le Sacre d'Igor Stravinski, lu et revisité par le rapeur Abd Al Malik, accompagné de vingt danseurs et du collectif de musiciens Les dissonances. Un ballet audacieux à découvrir le 13 avril 2024 à 20h.

Autre spectacle familial : Luz et les Sonidos (spectacle familial), le 25 mai à 16h.

• La saison s'achève avec un spectacle gratuit (sur réservation) et plus que jamais d'actualité, le 23 juin à 16h. La vie fantastique, des Orchestres démos, fait la part belle à la nature et à l'humanisme, sans ignorer les épisodes de guerre et de tension qui traversent nos sociétés.

Des spectacles chansignés et sensoriels

En parallèle, la Philharmonie propose des spectacles interprétés en Langue des signes française (LSF) ou chansignés. Cette discipline artistique, qui s'adresse principalement aux personnes sourdes et malentendantes, consiste à interpréter l'expression de la musique et de son rythme en langue des signes. Au programme : L'histoire de Babar de Francis Poulenc, le 14 janvier à 11h et 15h ; Ensemble d'Oxmo Puccino, le 18 février 2024 à 20h et Fidelio de Beethoven, le 31 mai 2024 à 20h. D'autres spectacles, comme Pleine lune (le 8 octobre 2023 à 11h ou 16h), proposent une approche sensorielle pouvant faire appel à l'odorat, aux vibrations ou au toucher.

Quand le son se transforme en vibration

Enfin, la Philharmonie a mis en place SoundX, une technologie innovante basée sur l'intelligence artificielle, qui transforme les sons en vibrations ressenties par le corps. Des tests techniques vont être organisés lors de certains concerts cette saison, avant un déploiement plus important l'année suivante. Pour y participer, les personnes sourdes ou malentendantes peuvent écrire à accessibilite@philharmoniedeparis.fr .

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.