Programme La Relève pour handisportifs : annulé en 2020

Après le franc succès de la 1ère saison de La relève, la 2e vient est lancée. Objectifs : inciter les personnes handicapées à faire du sport de haut-niveau en vue de Paris 2024. Mais, face à la reprise de l'épidémie, la saison 2020 est annulée.

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Dernière minute du 28 octobre 2020
Face à l'évolution de la situation sanitaire, le Comité paralympique et sportif français est contraint d'annuler les plateaux de détection « La Relève » prévus en 2020. À date, les plateaux prévus en 2021 demeurent maintenus.

Conscient de la déception qu'entraîne cette annulation auprès des participants déjà inscrits, le CPSF s'engage à prendre l'attache de toutes les personnes ayant formulé une demande d'inscription sur les dates programmées en 2020 afin d'échanger et de proposer, si les conditions le permettent en 2021, une éventuelle participation sur les plateaux à venir. Le CPSF s'engage par ailleurs, et dans la mesure du possible, à orienter les participants vers une pratique ou une structure adaptée, dès que les clubs sportifs seront à nouveau ouverts. La plateforme d'inscriptions aux tests La Relève restera ainsi ouverte à toute personne désireuse de formuler une demande de participation en 2021 : https://lareleve.france-paralympique.fr/

Plateaux 2020 annulés
• Vichy : 7 novembre 2020
• Cesson-Sévigné : 14 novembre 2020
• Montpellier : 21 novembre 2020
• Paris : 28 novembre 2020

Plateaux 2021 maintenus
• Lille : 9 janvier 2021
• Besançon : 16 janvier 2021



Article initial du 4 septembre 2020
Paris 2024, des milliers d'athlètes vont se lancer dans la course à la médaille. « Pourquoi pas vous ? » En tant que pays hôte, la France pourra participer aux 22 sports paralympiques, contre 15 et 17 lors des précédentes éditions. Avis aux anonymes, aux ambitieux, « il est encore possible de former un futur médaillé, à condition de lui donner envie de rêver, de l'accompagner vers un sport adapté à ses envies, à ses capacités et à la concurrence internationale », exhorte le Comité paralympique et sportif français (CPSF). C'est tout l'enjeu du programme national de détection intitulé « La Relève », qui s'adresse aux personnes en situation de handicap âgées de 16 à 35 ans. Après un « franc succès » en 2019, la deuxième saison s'annonce plus ambitieuse que jamais !

6 villes d'évaluation

Le principe du programme, créé par le CPSF, demeure inchangé : aller recruter sur le territoire français les potentiels de demain en leur faisant passer une série de tests de capacité physique générale, encadrés par des experts et en présence des fédérations paralympiques. Comment postuler ? Après une phase d'inscription sur la plateforme en ligne (en lien ci-dessous), les équipes du CPSF procèdent à une pré-sélection des inscrits, sur la base de questionnaires et d'un contact individualisé. Ils sont ensuite invités à se rendre sur l'un des plateaux de tests. Cette année, les évaluations se déroulent le 7 novembre 2020 à Vichy, le 17 novembre à Cesson-Sévigné, le 21 novembre à Montpellier, le 28 novembre à Paris, le 9 janvier 2021 à Lille et, enfin, le 16 janvier à Besançon. « Participer aux Jeux de 2024, c'est possible mais il faudra bosser, s'entraîner dur et se donner les moyens de la réussite ! », booste Michael Jeremiasz, champion de tennis fauteuil, une nouvelle fois parrain du programme. On ne change pas une équipe qui gagne ?

Inciter au sport de haut niveau

Nouveauté pour cette saison 2, les participants à haut potentiel de la saison 1 et de celles à venir seront regroupés dans une « Team La Relève ». Il s'agira d'accompagner chacun des sportifs pour leur apporter des solutions afin de conforter leur engagement dans une pratique de haut niveau. « Le chemin qui conduit une personne en situation de handicap vers une pratique sportive reste difficile. Trouver la bonne information, le bon conseil, le bon club, le bon matériel... Les raisons pour abandonner en route sont nombreuses », constate le CPSF.

Or, selon lui, la pratique sportive est une chance unique, « pour sa santé, son autonomie, son moral ; la meilleure façon d'apprendre que le plus important n'est pas le nombre de fois où l'on tombe mais le nombre de fois où l'on se 'relève' », poursuit le CPSF. A ce titre, « quelle que soit l'issue de cette aventure, vous aurez gagné, assure sa présidente, Marie-Amélie Le Fur. Vous vous connaîtrez mieux, vous aurez construit et mis en œuvre un projet, vous aurez fait des rencontres, vous aurez travaillé pour votre santé, votre bien-être, votre moral, vous aurez voyagé... »

Partager sur :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.