Remaniement : B. Bourguignon, nouvelle ministre du handicap?

Le gouvernement Castex sonne-t-il la fin du secrétariat d'Etat au Handicap ? Alors que Brigitte Bourguignon, présidente de la commission des affaires sociales, vient d'être nommée ministre en charge de l'autonomie les paris sont lancés...

• Par

Thèmes :

Commentaires15 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Dernière minute du 26 juillet 2020
Le gouvernement de Jean Castex est enfin au complet après la nomination de onze secrétaires d'Etat, dont six nouvelles personnalités, annoncée dimanche 26 juillet 2020 par l'Elysée. Reconduite comme secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, toujours rattachée au Premier ministre, Sophie Cluzel, 59 ans, continuera à mettre en oeuvre les principales mesures annoncées en février à l'issue de la Conférence nationale du handicap (article en lien ci-dessous).


Dernière minute du 8 juillet 2020

Brigitte Bourguignon remercie Emmanuel Macron et Jean Castex de lui confier « la mission de mener le chantier historique pour l'Autonomie avec la création d'une cinquième branche de la Sécurité sociale ». « Plus qu'une réforme, il s'agit d'ajouter une nouvelle dimension à notre pacte social et républicain », écrit-elle sur Twitter.

Dans ce contexte, Cyrille Isaac-Sibille, député de la 12e circonscription du Rhône (mouvement démocrate) et secrétaire de la commission des affaires sociales, déclare que « la création d'un ministère spécifique dédié à la question de l'autonomie est un geste fort », tout en se félicitant « de sortir d'une vision purement causaliste de la dépendance, qui a fortement nui à l'efficacité de nos politiques ».

Article initial du 6 juillet 2020

6 juillet 2020, 19 heures. L'heure du remaniement a sonné. Celui de la fin du secrétariat au Handicap aussi ? Alors que la liste des 31 ministres du gouvernement Castex est dévoilée, des interrogations émergent sur le sort des personnes handicapées. Brigitte Bourguignon, présidente de la commission d'enquête sur la gestion de la crise du coronavirus à l'Assemblée, fraîchement nommée ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, en charge de l'autonomie, a-t-elle vocation à remplacer Sophie Cluzel ? Le mystère demeure...

Pas l'ombre d'un ministre du Handicap ?

« Ministre de l'autonomie donc du handicap ? », s'interroge un internaute. « Le secrétariat d'Etat aux Personnes en situation de handicap restera-t-il rattaché au Premier ministre ou au ministère de la Santé ou de l'égalité des chances ? Avec Sophie Cluzel ? Et quid de la réforme Pénicaud... sans Muriel Pénicaud ? », renchérit Michaël Couybes, rédacteur en chef du magazine Etre« Les personnes handicapées ne figurent dans aucun ministère ? Un secrétaire d'Etat sera-t-il nommé ? Merci de nous éclairer et de nous répondre ! », demande, à son tour, le Collectif handicaps qui regroupe 48 associations, rejoint par Christophe Roth, délégué national à l'égalité des chances et à la santé au travail au sein du syndicat CFE-CGC et premier vice-président du Fiphfp (fonds dédié à l'emploi des personnes handicapées dans la fonction publique). « Je m'interdis à commenter la politique, toutefois j'observe qu'environ 12 millions de français (sur 66 millions) sont touchés par un handicap. Pas l'annonce d'un ministre ou délégué en charge des personnes handicapées. En même temps il s'agit d'une priorité du quinquennat ! », raille-t-il. Plusieurs internautes les somment de faire preuve de patience : « Les noms des nouveaux secrétaires d'Etat seront annoncés dans la semaine ». Même si c'est le cas, « la nomination d'un ministre délégué en lieu et place d'un secrétaire d'Etat aurait été un signal fort, rétorque le Collectif handicaps. Sans compter que le décalage des nominations introduit un sentiment de non priorité, mal vécu par les personnes handicapées. »

Couper le cordon avec le médical

« Le handicap va encore dépendre de la santé, parie un internaute, désabusé. Alors une bonne fois pour toutes, le handicap n'a rien à voir avec la santé. On parle égalité des droits et émancipation, pas médical. » En 2017, nombre d'associations, de personnes handicapées et d'acteurs du secteur s'étaient félicités de la nomination d'une secrétaire d'Etat rattachée au Premier ministre, et non plus au ministère de la Santé, soulignant la dimension transversale de ce sujet. Selon eux, si cette prédiction venait à se réaliser, elle constituerait un véritable « recul » pour les droits des personnes handicapées. « Le ministère de l'autonomie ne doit pas effacer le secrétariat d'état chargé des personnes handicapées. Les deux doivent être évidemment, complémentaires », exhorte l'un d'eux. « Vraiment j'attends un gouvernement qui donnera au handicap une véritable place... C'est si compliqué ? », questionne une autre.

Pour faire écho à la 5e branche de la Sécu ?

De son côté, le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) salue la création de ce ministère délégué à l'autonomie « pour impulser une politique cohérente avec le projet de 5e branche de la protection sociale prenant en compte les besoins en autonomie des personnes dites handicapées ». Pour autant, « même si cela reste un objectif à terme, il est encore trop tôt pour renoncer à un ministère dédié aux handicaps chargé d'animer la politique interministérielle engagée depuis plusieurs années par les gouvernements successifs et depuis 2017 par Sophie Cluzel », ajoute-t-il. Pour rappel, le principe de la création d'une « cinquième branche » dédiée au risque de perte d'autonomie a été acté dans un projet de loi en cours d'examen au Parlement (article en lien ci-dessous). Le gouvernement a annoncé une concertation sur ce sujet, dont les conclusions doivent lui être rendues mi-septembre.

Pour l'heure, Sophie Cluzel et Brigitte Bourguignon n'ont pas encore réagi à cette annonce. Pour rappel, cette dernière, députée LREM de la sixième circonscription du Pas-de-Calais, est également présidente de la commission des affaires sociales depuis 2017. Affaire à suivre... 

 Autres ministres du gouvernement Castex 1

- Ministre de l'Europe des Affaires étrangères : Jean-Yves Le Drian,
- Ministre de la Transition écologique : Barbara Pompili
- Ministre de l'Education, de la Jeunesse et des Sports : Jean-Michel Blanquer
- Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance  : Bruno Le Maire,
- Ministre des Armées et de la Défense : Florence Parly,
- Ministre de l'Intérieur : Gérald Darmanin,
- Ministre du Travail de l'Emploi et de l'Insertion : Elisabeth Borne,
- Ministre des Outre-Mer : Sébastien Lecornu,
- Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : Eric Dupond-Moretti,
- Ministre de la Cohésion et des Territoires : Jacqueline Gourault,
- Ministre de la Culture : Roselyne Bachelot,
- Ministre de la Santé et des Solidarités : Olivier Véran,
- Ministre de la Mer : Annick Girardin,
- Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation : Frédérique Vidal,
- Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation : Julien Denormandie,
- Ministre de la Fonction et de la Transformation publique : Amélie de Montchalin

Les ministres délégués :

- Ministre délégué aux Relations avec le Parlement : Marc Fesneau,
- Ministre déléguée à l'Egalité hommes-femmes, aux Droits et à l'Egalité des chances : Elisabeth Moreno,
- Ministre délégué au Commerce extérieur et à l'Attractivité : Frank Riester,
- Ministre déléguée au Logement : Emmanuelle Wargon,
- Ministre délégué aux Transports : Jean-Baptiste Djebbari,
- Ministre délégué aux Comptes publics : Olivier Dussopt,
- Ministre déléguée à l'Industrie : Agnès Panier Runacher,
- Ministre délégué aux PME : Alain Griset
- Ministre déléguée aux Sports : Roxana Maracineanu,
- Ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens combattants : Geneviève Darrieussecq,
- Ministre déléguée à la Citoyenneté : Marlène Schiappa,
- Ministre déléguée à l'Insertion : Brigitte Klinkert,
- Ministre déléguée chargée de la Ville : Nadia Hai...
- Gabriel Attal est, quant à lui, nommé porte-parole du gouvernement. 

Les secrétaires d'Etat

- Auprès du Premier ministre :
Sophie CLUZEL, chargée des Personnes handicapées ;
- Auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères :
M. Jean-Baptiste LEMOYNE, chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie
M. Clément BEAUNE, chargé des Affaires européennes
- Auprès de la ministre de la Transition écologique :
Bérangère ABBA, chargée de la Biodiversité
- Auprès du ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports :
Nathalie ELIMAS, chargée de l'Education prioritaire
Sarah EL HAIRY, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement
- Auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance et de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales :
Cédric O, chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques
- Auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance :
Olivia GREGOIRE, chargée de l'Economie sociale, solidaire et responsable
- Auprès de la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion :
Laurent PIETRASZEWSKI, chargé des Retraites et de la Santé au travail
- Auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales :
Joël GIRAUD, chargé de la Ruralité
- Auprès du ministre des Solidarités et de la Santé :
Adrien TAQUET, chargé de l'Enfance et des Familles.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires15 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
15 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.