Sophie Cluzel reconduite comme secrétaire d'Etat

Reconduite comme secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, Sophie Cluzel, 59 ans, continuera à mettre en oeuvre les principales mesures annoncées en février à l'issue de la conférence nationale du handicap pour une société inclusive

• Par

Thèmes :

Commentaires5 Réagissez à cet article
Illustration article

Le gouvernement de Jean Castex est enfin au complet après la nomination de onze secrétaires d'Etat, dont six nouvelles personnalités, annoncée dimanche 26 juillet 2020 par l'Elysée. Reconduite comme secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées, toujours rattachée au Premier ministre, Sophie Cluzel, 59 ans, continuera à mettre en oeuvre les principales mesures annoncées en février à l'issue de la Conférence nationale du handicap. Sa reconduction devrait rassurer les associations qui s'étaient inquiétées de l'absence d'un ministère délégué au Handicap lors de la formation du gouvernement Castex (article en lien ci-dessous), alors que ce sujet concerne au sens large près de 12 millions de personnes. Dans un tweet, le Collectif handicaps a "salué cette nomination", auprès du Premier ministre, ajoutant que "les sujets sont nombreux: préparation de la conférence nationale du handicap, rentrée scolaire, emploi et conséquences de la crise, 5e branche..."

Chantiers en cours

Depuis son entrée au gouvernement en 2017, Sophie Cluzel a prôné l'"inclusion" des personnes handicapées en milieu ordinaire, à l'école, à leur domicile ou au travail, une mission qui paraît d'autant plus prioritaire avec la crise économique. Places supplémentaires dans les structures spécialisées, extension des aides, numéro d'appel pour les familles... la conférence nationale avait débouché sur de nombreuses mesures. Le chef de l'Etat a souligné que "plus aucun enfant" ne devait être sans solution de scolarisation à la prochaine rentrée. Leur nombre a déjà été divisé par près de deux entre 2018 et 2019, de 15.000 à 8.000. Pour y remédier, 11.500 postes d'accompagnants supplémentaires seront créés d'ici à 2022, s'ajoutant aux 66.000 prévus à la fin de l'année. Parmi les autres mesures annoncées en février, la création de mille places supplémentaires d'ici deux ans dans les structures spécialisées, pour tenter d'endiguer le phénomène des départs contraints vers des établissements en Belgique. Le dispositif de la prestation de compensation du handicap (PCH), qui permet de financer des aides, humaines ou matérielles, sera aussi étendu l'an prochain de manière à couvrir les aides à la parentalité, comme l'assistance apportée par un tiers à un parent handicapé pour s'occuper de son jeune enfant.

Quel parcours ?

Avant d'être secrétaire d'Etat, Sophie Cluzel a été engagée pendant plus de 20 ans pour la scolarisation et l'accompagnement des enfants handicapés. Elle est mère de quatre enfants, dont une fille trisomique. Elle a fondé et dirigé plusieurs associations comme Grandir à l'école, qui s'occupe plus spécifiquement de la trisomie 21, et SAIS 92, un collectif regroupant les associations de parents d'enfants handicapés du département des Hauts-de-Seine. Elle a notamment été administratrice de l'Unapei, fédération qui regroupe les associations de personnes handicapées mentales et leurs proches.


Gouvernement au complet

Il aura donc fallu attendre pratiquement trois semaines pour que le gouvernement soit complété. Cette équipe, très nombreuse, compte au final 16 ministres, 14 ministres délégués et 12 secrétaires d'Etat (un seul, Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, avait été nommé dès le 6 juillet), soit un total de 42 membres. Les secrétaires d'Etat reconduits sont donc Sophie Cluzel (Personnes handicapées), mais également Jean-Baptiste Lemoyne (Tourisme, Français de l'étranger et francophone), Cédric O (Transition numérique et communautés électroniques), Laurent Pietraszewski (Retraites et santé au travail) et Adrien Taquet (Enfance et familles), ce dernier voyant son périmètre élargi à la famille. Parmi ces nouveaux entrants, le conseiller de l'Elysée Clément Beaune (Affaires européennes) mais surtout cinq députés : Bérangère Abba (biodiversité), Nathalie Elimas (Education prioritaire), Sarah El Hairy (Jeunesse et engagement), Olivia Grégoire (Economie sociale, solidaire et responsable) et Joël Giraud (Ruralité), l'occasion de mettre un peu de baume au coeur à une majorité malmenée ces derniers mois.

Liste des secrétaires d'Etat

- Auprès du Premier ministre :
Sophie CLUZEL, chargée des Personnes handicapées 

- Auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères :
M. Jean-Baptiste LEMOYNE, chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie 
M. Clément BEAUNE, chargé des Affaires européennes 

- Auprès de la ministre de la Transition écologique :
Bérangère ABBA, chargée de la Biodiversité 

- Auprès du ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports :
Nathalie ELIMAS, chargée de l'Education prioritaire 
Sarah EL HAIRY, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement 

- Auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance et de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales :
Cédric O, chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques 

- Auprès du ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance :
Olivia GREGOIRE, chargée de l'Economie sociale, solidaire et responsable 

- Auprès de la ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion :
Laurent PIETRASZEWSKI, chargé des Retraites et de la Santé au travail 

- Auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales :
Joël GIRAUD, chargé de la Ruralité 

- Auprès du ministre des Solidarités et de la Santé :
Adrien TAQUET, chargé de l'Enfance et des Familles (article en lien ci-dessous).

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2020) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires5 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr vous suggère aussi...
5 commentaires

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.