Réveillons solidaires : des fêtes de Noël en bonne compagnie

Si certains attendent les Fêtes avec impatience, d'autres les appréhendent car elles renforcent leur solitude, notamment en cas de handicap. Pour rompre l'isolement, des Réveillons solidaires sont organisés partout en France dès le 21 décembre 2018.

21 décembre 2018 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

9 % de Français sont considérés comme totalement isolés* et ne peuvent compter sur le soutien d'un cercle familial, amical ou professionnel. Le constat est encore plus amer pour les personnes en situation de handicap puisqu'une récente étude (Fondation de France, article en lien ci-dessous) révèle qu'un tiers d'entre elles ou souffrant d'une maladie chronique se sentent seules, contre 22% de la population générale. En période de fêtes, cette solitude est d'autant plus difficile à supporter. Face à ce constat, la Fondation de France organise, chaque année, ses Réveillons de la solidarité. Petits et grands peuvent ainsi partager un goûter, un dîner festif ou encore se déhancher lors d'une soirée dansante. 25 000 personnes répondent ainsi à l'appel de la convivialité !

Une action accessible à tous

Ces réveillons sont organisés par des associations de quartier qui accompagnent, toute l'année, les riverains qui se sentent seuls ou en difficulté. La Fondation de France les soutient depuis 2005 en les aidant à proposer aux « personnes isolées et vulnérables » de passer un moment convivial pour les Fêtes. Plusieurs animations seront proposées partout en France autour de Noël et de la Saint-Sylvestre. Une initiative qui concerne également les personnes handicapées. « Toutes les personnes fragiles, exclues, dépendantes sont invitées, sans exception », assure la Fondation. Elles sont d'ailleurs actrices de cet évènement puisqu'elles participent, entre autres, à l'élaboration des repas et des animations.

Préparer pour mieux se rencontrer

Mais la Fondation est consciente que la lutte contre l'isolement social passe par une action dans la durée. « C'est pourquoi, au-delà d'une journée ou d'une soirée, les Réveillons de la solidarité mettent l'accent sur la préparation et la rencontre » et donnent lieu à de beaux moments de partage avec les voisins, les habitants du quartier et les commerçants. « A travers leur préparation -qui commence parfois dès fin novembre, début décembre- de nouveaux liens se tissent entre les participants. Et les rôles peuvent être inversés : fabrication et distribution de cadeaux aux voisins, invitation des habitants du quartier à la fête... », témoigne Claire Boulanger, experte Solidarités nationales de la Fondation de France. L'objectif : favoriser les échanges entre des personnes qui se côtoient au quotidien sans jamais se rencontrer. Reste à savoir si l'ensemble des évènements est accessible aux personnes à mobilité réduite… Mieux vaut se renseigner au préalable car ils sont organisés dans des gymnases, des casernes de pompiers, des restaurants, parfois aussi dans des lieux insolites comme des fermes… Quelques exemples.

Des initiatives partout en France

Entourage, par exemple, est l'une des premières associations à ouvrir le bal, le 21 décembre 2018. Elle propose un déjeuner préparé par de grands chefs, au cœur d'une « crypte » du 8e arrondissement de Paris. Un cadre atypique pour rassembler sans-abri et habitants du quartier. Photographes, humoristes, danseurs et peintres sont attendus pour pimenter cette journée qui s'achèvera en beauté avec un buffet dinatoire et une session karaoké. A Dieppe (Haute-Normandie), le 22 décembre, les spectateurs pourront admirer le cirque mis en place par l'Archipel. Le 24 décembre, Bordeaux deviendra, le temps d'une soirée, le fief de la photographie grâce au pôle social Ravezies. Au programme : ateliers artistiques pour valoriser les compétences de chacun, animation musicale et création d'une œuvre interactive axée sur la photo et l'image de soi. A Lille, l'association ADN Passion offrira à des jeunes âgés de 16 à 35 ans une après-midi festive, le 24 décembre, avec des ateliers culturels (graffitis, concert) ou de bien-être (coiffure, soins) ainsi qu'un repas en musique, le 31 décembre. Une maraude, avec un guitariste, est également prévue pour distribuer des repas aux sans-abri.

Au total, 150 évènements seront organisés entre le 21 décembre 2018 et le 6 janvier 2019. Et qui sait… Certaines relations dépasseront peut-être le cadre du réveillon pour s'inscrire dans la durée. Une belle manière de jouer les prolongations !

*Etude CREDOC pour la Fondation de France sur les Solitudes en France en 2018

Illustration article
Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.