Le 1er skatepark 100% accessible inauguré à Rome

Toyota, le constructeur automobile japonais, se définit comme un "fournisseur de mobilité" pour tous. Dans cette optique, la marque inaugure à Rome le 1er skatepark hybride au monde, accessible à tous les (handi) sportifs. D'autres à venir en Europe.

28 septembre 2018 • Par Handicap.fr / Margot Blachon

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Qu'ils soient sur deux ou quatre roues, assis ou debout, les sportifs adeptes de la glisse sur roues partagent une même vision du monde : le déplacement d'un point A à un point B est un jeu qui laisse libre cours à leur créativité. Pour ces passionnés, Toyota vient d'inaugurer, à Rome, un skatepark entièrement accessible. Convaincu que la mobilité dépasse l'univers de la voiture et que le mouvement est un droit humain, le constructeur japonais affiche ainsi sa volonté de lutter contre toute forme de discrimination et de s'engager en faveur de la diversité. En 2018, dans le cadre de son soutien aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver, Toyota lançait une campagne au nom sans équivoque Start your impossible (dépasser l'impossible, article en lien ci-dessous).

Un lieu unique

Ce Toyota Wheel Park s'inscrit donc pleinement dans cette démarche de mobilité pour tous. Première structure du genre au monde capable de réunir des sportifs valides ou handicapés grâce à des aménagements spécifiques, elle rassemble en un même lieu différentes disciplines de figures libres sur roues, comme le Bmx, le skate mais aussi le Wcmx (Wheel chair moto cross ou  Bmx en fauteuil). Conçu pour répondre aux besoins des sportifs avec un handicap moteur, le parc espère ainsi favoriser l'intégration, la réhabilitation du quartier et l'émergence de communautés sportives entre valides et handicapés.

D'autres sites en Europe

« Cet appel à l'action encourage chacun de nous à faire le premier pas pour transformer le monde qui nous entoure, en dépassant ses propres limites, a déclaré Mauro Caruccio, PDG de Toyota Motor Italia. La marque effectue ce premier pas en ouvrant ce skatepark, en partenariat avec le Bunker Skatepark de Rome. Toyota poursuivra l'initiative en Europe avec d'autres sites. Cette première illustre bien la vision d'une mobilité toujours meilleure et accessible à tous, en proposant des solutions intégrales adaptées à chacun, y compris aux personnes en situation de handicap, afin de rendre la société plus accueillante. ». Ce lieu s'est inspiré d'un autre skatepark implanté à Copenhague (Danemark).

Les sportifs conquis

Lilly Rice, médaillée d'argent au championnat du monde de Wcmx en 2018, a été la première Européenne à réaliser un salto arrière en fauteuil roulant. Selon elle, « Start your impossible montre à tous que ce n'est pas parce qu'on a un handicap physique que l'on va renoncer... Lorsqu'on est libre de ses mouvements, tout devient possible, et ce skatepark hybride le prouve. Je me réjouis de voir que Toyota soutient à fond le Wcmx et incite les gens à découvrir ce sport génial en leur offrant l'occasion de l'essayer. J'espère que nous montrerons au monde qu'un fauteuil roulant n'est pas un simple matériel de déplacement mais un véritable équipement de sport, comme un skateboard ou un Bmx. »

© Toyota France

Illustration article Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.