Sourds : l'Assurance maladie accessible par téléphone

Les personnes sourdes et malentendantes peuvent contacter l'accueil téléphonique de l'Assurance maladie depuis le 5 avril 2022 grâce à un système de traduction en ligne qui fait le lien entre le conseiller et l'assuré.

• Par

Thèmes :

Commentaires0 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Si joindre la Caisse d'assurance maladie (CPAM) peut parfois relever du parcours du combattant avec de longues minutes d'attente au téléphone, quid des personnes sourdes ou malentendantes ? Depuis le 5 avril 2022, pour toute question ou démarche à réaliser auprès de l'Assurance maladie, l'accueil téléphonique est désormais accessible en langue des signes française (LSF), en transcription en temps réel de la parole (TTRP) ou en langue française parlée complétée (LFPC).

Une traduction en direct

Comment ça marche ? Rendez-vous sur le site ameli.fr. Il faut cliquer sur le pictogramme « sourds et malentendants » positionné tout en haut sur toutes les pages du site et ensuite choisir le lieu d'appel (en métropole ou dans les territoires d'outre-mer) puis le mode de communication. Un opérateur-relais diplômé de la plateforme d'interprétation Elioz, formé aux trois modes de communication et soumis au secret professionnel, fait le lien entre le conseiller de l'Assurance maladie et l'assuré. Il est en revanche nécessaire de disposer d'une webcam pour un échange en LSF ou en LFPC afin de visualiser les signes. Ce service est ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 17h et le vendredi de 8h30 à 16h en métropole ; les horaires diffèrent cependant en Outre-mer (Voir le détail sur le site enlien ci-dessous).   

Solution universelle d'accessibilité ?

Pour rappel, le gouvernement s'est engagé en février 2022 à réformer d'ici 2024 le système d'accessibilité téléphonique pour les personnes sourdes, malentendantes ou aphasiques, promettant « la mise en œuvre d'une solution universelle de l'accessibilité », pour remplacer le système actuel jugé non satisfaisant (article en lien ci-dessous).

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Clotilde Costil, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.