Handicap : quels sports autorisés à partir du 16 janvier?

Couvre-feu le 16 janvier puis reconfinement dans 16 départements à compter du 20 mars 2021. De nouvelles règles sont édictées qui s'appliquent également à la pratique sportive. Les personnes handicapées restent "prioritaires".

• Par

Thèmes :

Commentaires1 Réagissez à cet article

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

Dernière minute du 20 mars 2021
De nouvelles mesures entrent en vigueur pour le sport à partir du samedi 20 mars 2021 dans les 16 départements reconfinés. La pratique sportive individuelle reste possible en extérieur, sans limitation de durée mais dans un rayon de 10 kilomètres autour de chez soi, dans le respect du couvre-feu soit entre 6h et 19h et muni d'un justificatif de domicile. Les personnes résidant dans les autres départements ne peuvent se rendre dans les 16 départements sous surveillance au-delà d'un périmètre défini par un rayon de 30 kilomètres autour de leur domicile. Par ailleurs, le gouvernement a décidé la reprise de l'éducation physique et sportive sur l'intégralité du territoire pour les scolaires qui seront donc autorisés à pratiquer dans les équipements couverts (piscines, gymnases…).

Et pour les publics jugés "prioritaires" : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Projet de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, scolaires, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique ? Ils conservent l'accès à l'ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts). Toutefois, comme c'est déjà le cas, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique, seront autorisés à déroger au couvre-feu désormais fixé de 19h à 6h dans le cadre de leurs déplacements pour accéder aux équipements sportifs, se rendre ou traverser l'un des 16 départements (avec attestation obligatoire).

Article initial du 16 janvier 2021
Si la pratique dans les équipements sportifs couverts est suspendue à compter du 16 janvier 2021 pour les mineurs dans le cadre de l'école, des centres aérés ou des loisirs sportifs, la pratique des adultes comme des enfants restera possible dans l'espace public et dans les équipements sportifs de plein air.

Pour les publics prioritaires

Comme c'était déjà le cas auparavant, certains publics jugés prioritaires peuvent néanmoins bénéficier de dérogations. Il s'agit des : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau et autres sportifs inscrits dans le Parcours de performance fédéral, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes en situation de handicap reconnu par la MDPH ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique. Ils conservent l'accès à l'ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts). Pour ces publics, l'ouverture des vestiaires collectifs est autorisée, dans les conditions fixées par les protocoles sanitaires. Toutefois, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique, seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements et de l'accès aux équipements sportifs.

Concernant les éducateurs sportifs

Les éducateurs sportifs seront autorisés à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c'est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau. Les autres activités des éducateurs devront s'effectuer dans le respect du couvre-feu.


Pour la pratique sportive des mineurs

La pratique sportive des mineurs devra s'effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (retour à domicile au plus tard à 18h). Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes dans l'espace public sauf si l'activité sportive est encadrée. A partir du 16 janvier 2021 au matin, et pour une durée de 15 jours minimum, les publics mineurs ne pourront pratiquer leurs activités physiques et sportives qu'en extérieur. Cela concerne aussi bien les cours d'Education physique et sportive (EPS) à l'école, au collège et au lycée, que les activités sportives périscolaires comme extrascolaires, c'est-à-dire encadrées par des associations sportives ou autres structures privées. De fait, les ERP de type X (gymnases, piscines, dojos, etc), CTS (bulles tennis) et P (salle de danse) seront donc momentanément fermés pour la pratique sportive des mineurs mais les équipements de type PA (stades, aires découvertes, courts de tennis découverts…) ou tout équipement sportif assimilé à un ERP de type PA (manèges équestres) resteront ouverts pour accueillir une pratique sportive encadrée dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique, et autres gestes barrières).

Les ministres des Sports et de l'Education nationale travaillent par ailleurs au déploiement du Pass'Sport, un dispositif exceptionnel doté de 100 millions d'euros, destiné à soutenir la reprise de la pratique sportive régulière dans un club pour la saison 2021/2022 dont la mise en œuvre doit intervenir avant l'été (article en lien ci-dessous).

Pour la pratique sportive des majeurs

Dans l'espace public, la pratique auto-organisée comme encadrée par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 18 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l'activité est encadrée). Idem dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA et assimilés) ; si l'activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s'applique pas. Dans les ERP X et CTS (clos et couverts), la pratique sportive des majeurs reste suspendue.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires1 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
1 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.