Surdité : France Info promet 4h de programmes sous-titrés

4 heures de programmes sous-titrés en direct par jour, c'est ce que promet France Info, à partir de septembre 2020. Selon la chaîne publique, ce "quadruplement" est une première étape vers un sous-titrage à 100 %.

14 février 2020 • Par

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Illustration article

France Info (canal 27) multipliera par 4 la diffusion de ses programmes d'infos en direct bénéficiant du sous-titrage, à compter de septembre 2020. « Les plages horaires concernées seront définies en concertation avec le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) », annonce France Télévisions à l'occasion de la tenue de la Conférence nationale sur le handicap (CNH), ce 11 février (article en lien ci-dessous). Une « première étape dans la poursuite de ses efforts pour une meilleure accessibilité à ses programmes d'infos avec pour objectif d'atteindre les 100 % de sous-titrage », ajoute le groupe public, qui rappelle proposer déjà sur ses différentes antennes « 6 journaux télévisés quotidiens sous-titrés et deux traduits en langue des signes française (LSF) ». 

Le handicap sous toutes ses formes

En outre, il se félicite de traiter le handicap « sous toutes ses formes dans l'information, magazines, documentaires fiction et animations à destination de tous les publics et plus particulièrement des jeunes générations ». Dans ses différentes fictions, ce sujet est, selon lui, abordé « de manière volontariste en diversifiant les approches, les formats et les personnages très ancrés dans le quotidien, pour mieux combattre les clichés ». Après les séries Vestiaires, Caïn, Plus Belle la Vie, Un si grand soleil, et celles sur les troubles psychiques Kepler(s), A l'intérieur, Mental, deux nouveaux programmes ont l'ambition de « renforcer cette diversité » : Skam France, qui relate la vie d'un jeune homme qui perd l'audition et voit sa vie de même que les regards que l'on pose sur lui changer (article en lien ci-dessous), proposée en audiodescription sur France tv slash, et Astrid et Raphaëlle sur France 2.

En parallèle, le groupe déclare « réaffirmer ses engagements en faveur du handicap », via plusieurs initiatives : l'opération Duo Day, qui propose de former des binômes de travail handi-valides, un partenariat avec le CNCPH , l'inclusion de comédiens en situation de handicap... Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat au handicap, le félicite « pour ces nouveaux engagements concrets ». « C'est avec les médias, aussi, que nous construisons une société plus inclusive », écrit-elle sur Twitter.

Partager sur :
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Handicap.fr est gratuit, aidez-nous à le rester. Soutenez-nous !

Handicap.fr vous suggère aussi...
0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.