Trophées H'up : 6 "handipreneurs" inspirants sacrés en 2023

Un DJ malentendant, une sportive qui met au tapis la maladie de Crohn, un grand brûlé qui enflamme la scène du Carreau du temple à Paris... Voici le palmarès des Trophées H'up 2023 qui, le 15 novembre, ont récompensé 6 entrepreneurs handicapés.

• Par

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Les 6 lauréats du Trophées H’up sur la scène du Carreau du temple, à Paris

15 novembre 2023. 18h. La salle du Carreau du temple à Paris est comble. Tous attendent impatiemment de connaître les nouveaux lauréats des Trophées H'up, qui visent à mettre en lumière les 80 000 entrepreneurs en situation de handicap de France. Jean-Baptiste Marcenac, comédien, est le maître de cérémonie de cette sixième édition, placée sous le haut patronage du président Emmanuel Macron. Parain de l'édition, Frédéric Bardeau, président de Simplon.co, arrivé en retard, s'excuse d'être un mauvais parrain. « Pas grave, les mauvais parrains sont ceux qui font les plus gros chèques », riposte le maître de cérémonie. Une présentation en grande pompe, une pléiade de discours inspirants et quelques vannes plus tard, le suspense est levé, le nom des six lauréats dévoilé...

Entrepreneur de l'année : Rémi Uzzan – Othentik

S'il y en a un qui s'est assurément démarqué, c'est Rémi, nommé entrepreneur de l'année. Ce grand pragmatique ne se contente pas de dire que les personnes « neuroatypiques » ont de grands atouts, il le prouve au sein de ce qu'il appelle son « réacteur des entreprises »... Diagnostiqué bipolaire il y a une vingtaine d'années, il a toujours voulu être entrepreneur. A une condition : être « authentique » et communiquer de façon totalement transparente sur sa différence. C'est ainsi qu'en 2022 il fonde Othentik, un cabinet de conseils, composé de consultants avec des talents « exceptionnels ». Fini la « bonne action », l'approche presque caritative ! Si les entreprises doivent faire appel à cette « agence d'innovation par la singularité », c'est dans leur intérêt, pour être capables de répondre aux immenses défis d'innovation et de transformation qui les attendent.

Sid Nouar, entrepreneur de l'année 2022 pour le restaurant 1000 et 1 signes, lui passe le flambeau. Il confie avoir eu énormément de retours médiatiques depuis ses trophées 2022, permettant de faire évoluer les mentalités. « Et, surtout, depuis, j'ai beaucoup plus de clients dans mon restaurant », explique-t-il.

Entrepreneur créateur : Laurence Mattei – Rhum'Arrangerie

En 2019, Laurence tient une épicerie fine en Corse lorsqu'elle doit subir deux opérations de la colonne vertébrale. De lourdes séquelles l'empêchant de continuer à exercer son métier, elle se résout à céder son commerce. Mais hors de question de renoncer à sa passion pour les produits d'exception, pas même avec une fibromyalgie. Quelques mois plus tard, elle se lance dans la création de rhum arrangé Corse. A ses côtés Sandra Gostoli, une professionnelle de la vente dotée de la même détermination, vivant avec un syndrome rachidien invalidant. Ensemble, elles mettent au point un procédé unique de macération et conçoivent la marque Otta, qui s'appuie sur un protocole écoresponsable et adapté à leurs handicaps. Depuis 2022, 8 000 bouteilles ont été produites et 120 points de vente installés en Corse. Après avoir conquis l'île de beauté, elles débarquent sur le continent !

Entrepreneur innovateur : Nathalie Salvi – Stomapote

Grande sportive, fêtarde et amoureuse de la vie, Nathalie n'a qu'un seul accroc dans son parcours, c'est l'épreuve de la maladie... de Crohn. Quand, en 2018, son chirurgien lui annonce qu'elle devra vivre avec une stomie définitive -une poche sur l'abdomen qui recueille les sécrétions du corps-, elle pense devoir renoncer à toute activité et passer ses journées sur le canapé... C'est sans compter la détermination de sa compagne, qui lui confectionne une poche enjolivant sa stomie. Conquise, Nathalie crée Stomapote, une ceinture de maintien pour poches urinaires et/ou digestives, discrète, confortable et « parfaitement efficace ». « On la scratche sur l'abdomen, on glisse la poche dedans, et elle assure le maintien. » Cette ceinture lui a rendu sa liberté en lui offrant la possibilité de bouger, courir, pédaler... Une liberté qu'elle souhaite désormais « offrir aux 130 000 Français stomisés ».

Entrepreneur expérimenté : Laurent Gaudens – Dulcenae

Laurent, « jeune entrepreneur de 54 ans », est un fervent adepte de massages. Grand brûlé sur 60 % du corps, à cause d'un barbecue et de l'alcool à brûler, c'est après une « mésaventure » avec une masseuse qui a refusé de le toucher qu'il réalise que les personnes brûlées n'ont pas accès aux espaces de douceur, tels que les spas et autres instituts, « comme si la société ne reconnaissait pas les corps et les peaux qui diffèrent ». Avec son épouse, il décide de lancer un concept d'instituts de bien-être et de beauté inclusifs, Dulcenae. Son ambition ? Accueillir tout le monde, quelle que soit sa particularité physique (maladie de peau, cancer, handicap moteur ou sensoriel…), grâce à des protocoles de soin adaptés à chacun. Les « valides » sont aussi les bienvenus et représentent d'ailleurs 70 % de sa clientèle. Après le succès de son institut pilote à Paris, Laurent envisage d'en ouvrir d'autres en France.

Coup de cœur du jury : Romain Goyé – RG Animations 44

« Je suis malentendant et pourtant je suis DJ », se présente Romain Goyé, 32 ans. Il en a parcouru du chemin pour réaliser son rêve... Après plusieurs refus, il crée en 2019 RG Animations 44, entreprise d'animation de soirées, qui compte une quarantaine de clients « en sachant qu'il y a eu deux ans de Covid ! », tient à préciser le jeune homme. Avec lui, les mariages, anniversaires et départs à la retraite sont plus festifs que jamais, agrémentés de jeux et de chorégraphies. Passionné de musique depuis toujours, le quatrième art est, pour lui, le seul « langage d'égalité ». Après avoir rythmé les soirées des associations et des particuliers, Romain souhaite désormais faire bouger les entreprises.

Coup de cœur du public : Steves Hounkponou Steves.Hounkponou

« Last but not least* », Steves Hounkponou remporte le coup de cœur du public ! Petit, il rêve de devenir footballeur mais est contraint d'y renoncer après un tacle malheureux qui le cloue sur un fauteuil roulant durant deux ans. Au même moment, il apprend qu'il est porteur d'une maladie rare. Les médecins sont unanimes : « Vous ne marcherez plus jamais ». C'est mal connaître Steves... Déjouant tous les pronostics, il se relève et s'investit dans la mode, avant de créer son agence Steves.Hounkponou, qui accompagne les entrepreneurs et les marques dans leur stratégie de visibilité digitale. Cet attaquant dans l'âme a atteint son but...

« Noir et handicapé, ce n'était pas gagné. Lève-toi et marche, ce n'est pas moi qui l'ai écrit mais c'est un peu ma vie », explique-t-il. « Je rêvais d'être pilote d'avion est on me l'a refusé alors j'ai décidé que c'était la dernière fois qu'on m'empêcherait de faire quelque chose à cause de mon handicap ». Il rend hommage à sa maman, partie il y a un an jour pour jour, sans qui il ne serait probablement pas là. « Et merci à Arnaud de m'avoir dit que mon projet était pourri tout à l'heure », conclut-il.

Déclaration de paix

La cérémonie s'achève sur fond d'histoire d'amour entre Pauline Arnaud-Blanchard, directrice d'H'up, et Hamou Bouakkaz, son président, qui dégaine son humour légendaire. « Personne n'écoute le président dans cette association et c'est peut-être pour cela qu'elle marche », ironise-t-il. Avant de parler grave... « Je suis navré de vous dire que je vais être long », pousuit Hamou Bouakkaz. Il évoque l'Ukraine, Israël, la bande de Gaza où des milliers de personnes handicapées tremblent et d'autres vont devenir handicapées. « Que le monde s'inspire des aveugles ; le braille hébreux s'écrit comme le braille arabe. Peut-être une voie pour la paix… La guerre fait toujours souffrir ceux qui ont le moins de moyens et nous devons nous unir pour que le modèle universel triomphe et nous mobiliser contre toutes formes de racisme et d'antisémitisme. C'est quoi ce baladin qui vient nous donner les leçons ? Je suis comme Steeve, un de ces gens que la France a choisi, ce pays qui m'a toujours donné ma chance. Je suis un amoureux de cette France universelle et rayonnante. Et peut être ces handicapés migrants sont-ils une réponse à sa régénération ? C'est dans ce pays qu'une asso comme H'up peut prospérer car notre modèle est plein d'avenir pour le monde qui donne aux personnes handicapées la possibilité d'entreprendre de manière libre et éclairée. Pour autant, les onze nominés ne peuvent pas être l'arbre qui cache la forêt, ces douze millions de personnes qui attendent que la France soit à la hauteur de ses valeurs. » Pour lui, ce sont les derniers trophées en tant que président de H'up ; il recherche fébrilement son successeur.

* Le dernier et non des moindres

Partager sur :
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Facebook
"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"
Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

Ne ratez rien de l'actualité du handicap, en recevant notre lettre d'information ! Inscription

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.