Viol sur une patiente en état végétatif : elle accouche

Un infirmier, soupçonné d'avoir violé une patiente avec un handicap mental important, a été arrêté dans l'Arizona (Etats-Unis) après que celle-ci a accouché d'un bébé fin décembre 2018. Sa grossesse était restée invisible du personnel...

24 janvier 2019 • Par

Thèmes :

La victime a donné naissance à un petit garçon en bonne santé le 29 décembre (article en lien ci-dessous), dont l'ADN a été relié à celui du suspect, permettant cette arrestation, a annoncé la police de Phoenix (Arizona) le 23 janvier 2019.

Un infirmier agréé

Le suspect, Nathan Sutherland, âgé de 36 ans, fait face à deux chefs d'accusation, pour agression sexuelle et abus sur un adulte vulnérable, a déclaré le sergent Tommy Thompson lors d'une conférence de presse. M. Sutherland est "un infirmier agréé qui était responsable des soins à la victime au moment de l'agression sexuelle", a expliqué la chef de la police de Phoenix, Jeri Williams. Elle a précisé n'avoir jamais fait face à un tel cas en plus de 30 ans de carrière. La victime, âgée de 29 ans, "n'était pas en position de donner son consentement", a précisé la police.

Un handicap mental important

Selon un communiqué de la famille de la jeune femme, relayé par les médias américains, la victime "a un handicap mental important à cause de crises survenues tôt dans son enfance". Elle "ne peut pas parler mais a une petite capacité à bouger ses membres, sa tête et son cou", "répond aux bruits et est capable de montrer des expressions faciales", précise la famille. La victime était hospitalisée dans le centre Hacienda Healthcare, qui apporte des soins à environ 2 500 personnes par an dans tout l'Etat de l'Arizona. "C'est un centre dans lequel vous devriez être en sécurité, et cela n'a pas été le cas pour une personne", a déclaré la maire de Phoenix Thelda Williams, lors de la même conférence de presse. Le PDG du centre a démissionné à la suite du scandale, selon un communiqué.

Une grossesse invisible ?

Le personnel n'avait pas remarqué que la victime était enceinte, et n'a été alerté que lorsqu'il l'a "entendue gémir", avait rapporté une source citée par la télévision locale début janvier. "Le bébé, selon ce que l'on me dit, va bien", a informé le sergent Thompson. "On ne peut pas toujours choisir la façon dont nous venons au monde, mais ce que nous pouvons faire, en tant que communauté, est aimer cet enfant", a-t-il dit. L'avocat de la famille de la victime a déclaré que l'enfant était "né au sein d'une famille aimante qui prendrait soin de lui", selon le New York Times.

Partager sur :
« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2019) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires0 Réagissez à cet article

Thèmes :

0 commentaire

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.