Campagne APF 2013 : l'accessibilité est-elle une torture ?

Résumé : Nouvelle campagne APF. Enigmatique, sombre, mystérieuse, elle s'en prend à la pensée unique des lobbies et des politiques qui tentent de défaire la loi handicap de 2005, au mépris de l'accessibilité universelle ! Décryptage du spot...

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Décor sombre, juste la silhouette d'une lampe en métal, d'un autre âge. Ambiance glauque, voix monocorde, visage à peine perceptible... Ca respire l'oppression, façon salle de torture et confessions. Cinq témoins énigmatiques scandent d'une même voix : « On m'a dit que ce n'était pas possible mais je l'ai fait ! ». Evidemment, sans sous-titre, on a un peu de mal à comprendre de quoi il s'agit. Alors, on vous aide...

Des dissidents sympathiques

Cette nouvelle campagne menée par l'APF (Association des paralysés de France) a pour ambition de dénoncer les lobbies qui tentent de faire croire que l'accessibilité pour tous n'est pas possible. Et ces témoins en black and white sont en réalité des dissidents qui ont osé aller contre les puissances économiques et les aprioris collectifs. En fait, ils ont beau être un peu sombres et patibulaires, ce sont les « gentils » de ce spot ! Qui sortent des ténèbres pour projeter l'accessibilité dans la lumière... Pascale, dentiste à Paris, Laurent, boulanger en Moselle, Jérôme, architecte en Isère... Ils sont commerçants, hôteliers, transporteurs, médecins... Leur point commun : s'être rendus accessibles.

Des lobbies anti-accessibilité

A deux ans de l'échéance, l'APF, une fois encore, se fâche... Selon elle, les coups ne cessent de pleuvoir sur l'obligation de mise en accessibilité de la cité et le délai de 2015 instauré par la loi handicap de 2005. Des coups dont le sens ne trompe pas : celui d'une remise en cause de cette obligation, en s'attaquant à la fois au délai et aux normes. Des coups portés par les lobbies « anti-accessibilité » que sont les fédérations et associations de professionnels de l'immobilier et du tourisme, de commerçants, d'architectes, de maires... Tous brandissent les mêmes arguments : « Trop cher », « Trop tard », « Trop compliqué », « Impossible », arguant des difficultés et contraintes techniques et financières que représente cette mise aux normes. Jugées si excessives que, dans leur rapport sur l'inflation normative remis en avril 2013 (lire en lien ci-dessous), deux élus, messieurs Alain Lambert et Jean-Claude Boulard, n'ont pas hésité à les qualifier d' « intégrisme normatif » !

Une pétition en ligne

Face à cette pluie d'attaques répétées contre l'accessibilité, l'APF choisit donc, dans ces cinq spots (mais également par le biais de nombreux témoignages sur le site dédié à cette campagne), de montrer des « vrais gens » issus de différentes catégories socioprofessionnelles, qui, faisant fi des lobbies de leur filière, ont réussi à rendre leur activité ou établissement accessibles, et s'en félicitent. L'APF invite tous ceux qui veulent se défaire de cette pensée unique à se rendre sur son site « N'écoutez pas les lobbies ! » pour y signer la pétition « Oui à l'accessibilité ! ». Et, pourquoi pas, à arborer un tee-shirt portant ce slogan (en vente rubrique « Goodies ») ? Un petit pas pour l'APF, un grand pas pour l'Humanité... Puisque, faut-il encore s'en convaincre, l'accessibilité des uns améliore indéniablement le confort d'usage de tous.

Voir la campagne :  www.necoutezpasleslobbies.org
Signer la pétition : http://www.necoutezpasleslobbies.org/je-signe/

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 24-04-2013 par Henri Galy :
Initiative louable, mais encore faut-il éviter de bluffer si l'on ne veut pas donner des armes à nos adversaires en citant de faux «vrais gens»… Voir l'article «Christian n'est ni maire, ni du Gers», paru dans la Dépêche du 24 avril (rubrique Actualités » Grand Sud » Gers) :

http://www.ladepeche.fr/article/2013/04/24/1613251-auch-handicap-christian-n-est-ni-maire-ni-du-gers.html

Par ailleurs, la pétition est tellement vague que les lobbies en question peuvent la signer sans problème (pas un mot sur le rapport de Mme Claire-Lise Campion, sénatrice PS de l'Essonne, qui préconise "d'enjamber 2015" !)

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr