Campagne APF : on peut être amputé et prendre son pied

Résumé : La nouvelle trouvaille d'APF France handicap ? Une campagne vidéo où l'autodérision et les jeux de mots sont rois : #DépasserLesApparences. Des instants brefs, du quotidien, pour soulever la question des capacités et envoyer valser les préjugés.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Un couple après ses ébats : « J'ai vraiment pris mon pied ! ». Contre toute attente, l'homme est amputé des deux jambes. Il fallait oser ! D'autres répliques : « On ne dirait pas comme ça mais j'ai le bras long ... » assure une femme amputée. « Comment je vais rouler des mécaniques », confie une jeune femme en fauteuil roulant qui se prépare pour une soirée. La nouvelle campagne d'APF France handicap mise sur l'humour, la légèreté et l'audace pour bousculer les stéréotypes. Son credo ? #DépasserLesApparences.

Scènes du quotidien

« Les personnes en situation de handicap sont inaptes au travail, sont renfermées sur elles-mêmes, n'ont pas de vie sexuelle, sont incapables de communiquer… » La liste des préjugés dont elles sont victimes est longue, que le handicap soit visible ou non. « T'es handicapé ? Tu n'es pas en fauteuil pourtant... ; t'as pas l'air malade… ». Cette campagne vise à faire reconnaître le « autrement et différemment capable ». À travers quatre scènes du quotidien, on dépasse les apparences : un moment intime dans un couple, une discussion autour d'un verre sur les tracas de la vie professionnelle, un rendez-vous beauté avant une soirée ou encore un moment entre amis entrecoupé de texto d'une mystérieuse inconnue. L'enjeu est capital : faire tomber les stéréotypes !

© APF France handicap

Réagissez à cet article !  

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr