Se faire belle en cas de cécité ? Des ateliers sont ouverts

Résumé : Au printemps 2017, des ateliers "beauté sans miroir" sont organisés pour les femmes aveugles et malvoyantes, partout en France. Des séances d'une heure pour apprendre à se maquiller de façon autonome. Une belle "vision" de l'accessibilité !

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Accompagnée d'Isis, chien-guide sagement allongé à ses pieds, Manon, aveugle de naissance, se fait appliquer du fond de teint, du blush et de la poudre de soleil. « Votre teint est vraiment un point fort », lui explique Sophie, esthéticienne attentionnée. Dans le magasin, la jeune femme est venue se faire une « beauté sans miroir », à l'occasion d'un atelier organisé par la chaîne de cosmétique Yves Rocher, en partenariat avec l'association HandiCapZéro qui lutte pour l'autonomie des personnes aveugles et malvoyantes. L'initiative, déjà lancée en 2013, est mise en place dans six villes de France (une par région). À Lyon, le 13 avril 2017, des séances ont eu lieu toute la journée.

Se réapproprier les gestes

Durant tout l'atelier, les participantes sont accompagnées pour prendre conscience de leur visage, des zones à maquiller, des produits à appliquer… L'objectif étant de s'approprier certains gestes pour les reproduire, de façon autonome, dans la vie de tous les jours. « Je suis chanteuse et j'ai l'habitude de me faire maquiller avant un concert, confie Manon, pinceau en main, qui a choisi de mettre en valeur ses lèvres et son teint. Sinon, je me maquille seulement pour des occasions spéciales. À mon avis, ces réflexes demandent une certaine précision et s'acquièrent sur la durée. Je ne sais pas si je les appliquerai au quotidien mais c'est toujours enrichissant de se dire que c'est possible de le faire et qu'il existe des techniques spécifiques. »

Des maquilleuses formées

« Posez votre doigt et restez bien sur la paupière ; continuez jusqu'au creux » ; « Vous avez déjà mis du rouge à lèvres ? » ; « Un effet brillant donnera un peu l'impression d'avoir de l'eau sur votre bouche. C'est joli, ça donne plus de volume »... Présenter les matières correctement, oraliser toutes les informations, décrire les couleurs et les textures, faire preuve de précision… Pour animer ces séances et prodiguer les bons conseils, les maquilleuses ont bénéficié d'une petite formation. « Il est essentiel d'adopter une approche plus tactile et d'être entièrement à l'écoute pour répondre aux attentes de ces femmes qui, dans de nombreux cas, ne se sont jamais maquillées ou ne se maquillent plus à cause de leur cécité », explique Stéphanie Vieillefault, de HandiCapZéro.

Retrouver de l'assurance

« À Toulouse, une participante qui avait perdu la vue nous a expliqué qu'elle ne se maquillait plus parce qu'elle n'avait plus confiance en elle, poursuit Stéphanie. À la fin de la séance, elle nous a confié avoir retrouvé les gestes qui lui permettent de gagner en assurance grâce à des produits faciles d'application ». De son côté, Kahena, une jeune femme malvoyante venue se faire une beauté, estime avoir appris durant l'atelier. « Je n'ai pas l'habitude de me maquiller les yeux mais je pense réappliquer du mascara à l'avenir. C'est agréable de me dire que je le ferai moi-même. »

La beauté adaptée

Une fois maquillées et parfumées, Manon et Kahena peuvent repartir avec les produits de leur choix. Un kit d'accessibilité leur est également remis ; il contient, entre autres, des étiquettes en braille, à coller sur différents flacons pour identifier gels douche, shampooings et autres crèmes plus facilement. La marque Yves Rocher a par ailleurs adapté son « livre vert » à la déficience visuelle, grâce à des caractères agrandis, une version en braille et des retranscriptions audio. Au printemps 2017, les femmes désireuses de participer aux ateliers peuvent encore s'inscrire. Pour le moment, trois dates sont prévues : le 25 avril à Reims, le 27 avril à Englos, près de Lille, et le 12 mai à Orléans.

Pour s'inscrire, téléphoner à Stéphanie au 01 53 40 95 55.

© Aimée Le Goff 

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 28-04-2017 par Isouard evelyne :
Ceci est une bonne initiative mais il n y a rien sur Marseille quel dommage

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr