Une grande surface dédie un rayon aux livres adaptés

Résumé : Trouver des livres adaptés en grande surface ? Rare ! Cultura et l'association Signe de sens proposent un rayonnage dédié (braille, tactiles, pour dys...) du 15 février au 15 mars 2018. Seulement pour un mois et dans un seul magasin ?

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Trouver un livre adapté est un vrai parcours du combattant pour un parent dont l'enfant est en situation de handicap ou en difficulté de lecture. Le plus souvent, sa quête se fait sur le Net. Alors, partant de ce constat, l'enseigne Cultura et Signes de sens (association qui imagine depuis 2003 des solutions pédagogiques innovantes pour tous) ont mis en place, dans le magasin de Neuville-en-Ferrain (59), un espace mettant à disposition des livres en braille, tactiles, en langue des signes française, en « facile à lire ou à comprendre », adaptés aux enfants dyslexiques ou autistes. Pour le moment expérimental, cet espace aurait vocation à se déployer dans l'ensemble des 85 magasins du groupe en France si les retours des clients sont positifs.

Seulement pour un mois ?

Ce mois de l'Edition adaptée a lieu du 15 février au 15 mars 2018. Au programme : un espace dédié avec des livres accessibles à tous, des événements et ateliers thématiques animés par des professionnels du handicap et de l'édition. Ce projet est également une satisfaction pour l'équipe, comme en témoigne Coraline, conseillère de vente : « J'ai désormais une réponse concrète à apporter aux parents qui me sollicitent. ». Cette initiative permet en effet à ces jeunes lecteurs de s'approprier les récits et de les comprendre plus facilement, puisqu'ils ont été imaginés et conçus spécialement pour eux. « Avec plus de 200 références provenant de 30 éditeurs différents, c'est la première fois que l'édition adaptée est diffusée autrement que par le web, ce qui veut dire que les publics peuvent tester les outils avant d'acheter et choisir ce qui leur correspond le mieux ! », explique Simon Houriez, directeur de Signes de sens.

5 à 15 % d'enfants concernés

Cet espace met également en avant les éditeurs investis dans l'accessibilité du livre ainsi que toutes les adaptations existantes. Le but étant que chaque enfant de 3 à 12 ans puisse trouver le livre qui répond à ses besoins. Selon l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (ISERM), on recense entre 5 et 15 % d'élèves en difficulté d'apprentissage de la lecture. La littérature jeunesse est une véritable aide pour l'enseignement et le développement d'un enfant. Il est donc essentiel que les livres soient accessibles pour tous, sur le fond comme sur la forme.

D'autres enseignes

Auchan a été la première enseigne à s'impliquer dans le cadre d'un partenariat avec l'association La Plume de l'Argilète (article en lien ci-dessous), maison d'édition qui propose, entre autres, une collection de livres d'histoires destinée à un public d'enfants dyslexiques. Les premiers livres ont fait leur apparition dans ses rayons en 2014, avec, selon le groupe, « un accueil extrêmement positif et chaleureux de la part de nombreux parents ». La grande distribution voudra-t-elle investir plus largement ce créneau ? Le marché existe puisqu'on considère qu'en France, 6 à 8% des enfants scolarisés sont dyslexiques !

© Facebook du magasin Cultura Neuville

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Juliette Lamy , journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 17-02-2018 par Mimi kitty :
Bonjour.
C.est bien que des magasins puissent vendre des livres pour les dys ou aveugles/malvoyants. Je suis malvoyante et j.ai appris a lire le braille. Afin de ne pas oublier il faut s.entrainer mais le hique c.est que beaucoups de bibliotheques n.ont aucun ouvrage en braille. J.ai demandé a des associations de la documentation, n.importe laquelle, juste pour m.entrainer et bien ces associations n.existent plus car pas assez de financement. Les bibliotheques proposent de l.audio mais les ouvrages sont surtout pour enfants. Franchement quelque part c.est un soulagement pour moi de continuer de lire le braille. J.irai en acheter des livres en plys j.adore lire.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr