Trisomique, un garçon change "le visage de la beauté"

Résumé : Aux États-Unis, la mère d'un petit garçon trisomique célèbre sa victoire. Après avoir été recalé d'une agence de mannequins à cause de son handicap, son fils figure aujourd'hui sur les affiches publicitaires d'une marque de prêt-à-porter.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Meagan Nash, maman d'un bébé trisomique, voit sa persévérance récompensée. Aux États-Unis, celle qui avait forcé une agence de mannequins à présenter des excuses à son fils pour l'avoir rejeté à cause de son handicap, vient d'obtenir un contrat pour une grande marque de prêt-à-porter. Le petit Asher est aujourd'hui l'égérie d'une campagne publicitaire de fin d'année.
Faisant preuve d'une volonté militante, la mère d'Asher Nash a rallié de nombreuses personnes à sa cause en postant une photo de son bébé sur la page Facebook « Changer le visage de la beauté ». De plus en plus suivie sur les réseaux sociaux, elle a remporté son combat en convaincant la marque OshKosh B'Gosh de choisir l'image de son fils pour ses dernières affiches publicitaires.

D'autres contrats à venir

« Faire des publicités avec des gens qui ont des besoins spéciaux montre au monde que ces personnes ont autant de valeur que des personnes normales, a-t-elle expliqué dans une interview accordée à la chaîne américaine CBS. Je souhaite que les gens soient capables de voir mon fils ou d'autres trisomiques dans des publicités sans se dire directement « Oh, il souffre de trisomie. » Je veux qu'ils se disent « Oh, j'adore le pull que ce bébé porte : je veux le même pour mon enfant ! »
Aujourd'hui, son souhait se concrétise. Ainsi, selon le site de CBS, le jeune Asher aurait reçu d'autres propositions (Toys «R» Us, Num Num...).

© OshKosh B'Gosh

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr