"Les petits bonheurs", le festival tout handicap du Nord

Résumé : Transmettre des petits bonheurs grâce à la culture, voici le credo de ce festival nomade qui rassemble 500 adultes et enfants en situation de handicap. Début des festivités le 30 mai 2016 dans plusieurs communes de l'Artois, dans le Pas-de-Calais.

Par , le 

Réagissez à cet article !

« Une invitation à aimer la vie de manière collective ». C'est avec ces mots que Patrice Leroy définit le festival des Petits bonheurs, initié en 2016 par la communauté de communes de l'Artois, dans la région Nord-Pas-de-Calais (Hauts de France). Chargé du développement des publics dans l'agglomération, il contribue à l'organisation des festivités. Pour cette première édition, 130 mini-événements publics et privés sont prévus dans une dizaine de communes du 30 mai au 4 juin 2016. Véritable concentré d'art et de culture, le programme propose spectacles, concerts, ateliers culinaires, street art, randonnées, cirque, peinture et bien d'autres activités.

Singulier et novateur

Peinture dans un jardin public, danse contemporaine au marché, randonnées poétiques dans les rues… Pour Patrice Leroy, le principe du festival est d'utiliser la culture comme « un moyen d'apporter des petits bonheurs aux autres ». Surtout, les Petits bonheurs, c'est le partage des talents de personnes en situation de handicap dans différents lieux de vie pour toucher un public le plus large possible. « Nous voulons avant tout faire plaisir, toucher toutes les tranches de la population, avance M. Leroy, qui voit en cet événement un réel mouvement citoyen. Si nous organisions ces manifestations uniquement dans une salle fermée, ce serait moins parlant, peu de gens feraient le déplacement. » Imaginé à la fois par des associations culturelles et des institutions médico-sociales, le festival des Petits bonheurs est aussi novateur qu'original ; il valorise avant tout les compétences artistiques de personnes porteuses de handicap, psychique ou moteur. « Certains font de la peinture depuis cinquante ans, participent à des expositions. Grâce à ces actions handi-accessibles, les gens se rendent compte qu'on peut être handicapé et pratiquer un grand nombre d'activités, ajoute l'organisateur. Beaucoup s'impliquent réellement. Cette motivation humaine, je l'ai rarement rencontrée. »

Une charte handicap, 25 signataires

Autre singularité : la signature d'une charte handicap, créée il y a dix ans pour formuler officiellement la volonté de permettre à toutes les personnes, handicapées et valides, de bénéficier des mêmes opportunités sociales et culturelles. Renouvelée pour son 10e anniversaire, la charte a été ratifiée une seconde fois le 30 mars 2016 par 25 signataires, dont des personnalités politiques locales et des établissements spécialisés. Pour M. Leroy, « cette charte veut rassembler les initiatives positives du territoire et porter un message de cohésion sociale ». Huit thématiques y sont abordées (emploi, accessibilité, habitat, transport, culture, tourisme, sport et information) pour tenter de répondre au besoin d'intégration des personnes handicapées dans la vie publique. Témoin de cette démarche, le festival des Petits bonheurs est né. Ne reste plus qu'à lui souhaiter longue vie.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches