Pas de lien entre grippe de la femme enceinte et autisme ?

Résumé : Une étude américaine révèle qu'il n'existe pas de lien entre la grippe de la mère pendant la grossesse et un risque accru d'autisme. Mais, en même temps, suggère que des études supplémentaires soient menées, par précaution !

Par , le 

Réagissez à cet article !

Il n'existe pas de lien entre une infection par la grippe de la mère pendant la grossesse et un risque accru d'autisme, selon une étude menée aux États-Unis dont les résultats ont été publiés le 28 novembre 2016. Les chercheurs n'ont pas non plus constaté de relation de cause à effet entre une vaccination contre la grippe des femmes enceintes et une augmentation des cas d'autisme. Ils suggèrent toutefois de faire des recherches supplémentaires en se concentrant sur les trois premiers mois de grossesse pour confirmer l'innocuité du vaccin.

Un lien insignifiant statistiquement

« Bien que nous ne recommandions pas de changement dans la politique de vaccination contre la grippe des femmes enceintes nous pensons que des études supplémentaires sont nécessaires par précaution pour élucider davantage tout lien potentiel entre le vaccin contre cette infection pendant les premiers mois de grossesse et l'autisme », expliquent les chercheurs dont les travaux paraissent en ligne dans la revue médicale américaine JAMA Pediatrics. Les auteurs, dont notamment le Dr Ousseny Zerbo du groupe de soins médicaux Kaiser Permanente, expliquent que les données « suggèrent un accroissement du risque d'autisme parmi les enfants dont les mères avaient été vaccinées contre la grippe tôt dans leur grossesse », tout en soulignant que ce lien était « insignifiant statistiquement » après correction de différents facteurs et résultait probablement du hasard.

Pas d'accroissement du risque

Cette étude a été effectuée sur près de 197 000 enfants en Californie nés entre 2000 et 2010. Dans ce groupe, 1 400 femmes enceintes (0,7%) ont été diagnostiquées de la grippe et 45 231 (23%) ont été vaccinées contre cette infection pendant leur grossesse. Sur les 196 929 enfants nés, 3 101, soit 1,6%, ont été diagnostiqués d'un trouble du spectre de l'autisme (TSA), ce qui n'indique pas d'accroissement du risque lié à une infection de la grippe de la mère pendant la grossesse. La fréquence de l'autisme aux Etats-Unis est en effet d'un enfant sur 68, soit 1,46% du total des naissances, selon les dernières estimations des autorités sanitaires.

© ALDECAstudio/Fotolia

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2016) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr