HandiFly : en tandem, ils se jettent dans le vide

Résumé : Du 25 au 28 juillet 2018, se tient à Moscou le HandiFly Euro Challenge, 3è compétition internationale de parachutisme dédiée aux personnes handicapées. Une idée française qui fait le bonheur des adeptes de sensations fortes dans toute l'Europe.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Dernière minute du 1er août

La performance des sportifs français est remarquable. Maxime Granier obtient, en plus de son titre et du prix du meilleur performer de classe 4, le privilège d'inscrire la première victoire française dans l'histoire du HandiFly International Challenge. Hayette Djennane décroche la deuxième place et se positionne en tant que meilleure féminine. Jordan Hennequin, en tant que plus jeune compétiteur et Yann Nouard, meilleur performer de classe 2 signent, pour la France, une exceptionnelle réussite commune !

Article initial du 25 juillet

En situation de handicap, ils ne craignent pas de se jeter dans le vide. La voltige tandem HandiFly, c'est quoi ? Cette discipline regroupe, par équipe, un tandem composé d'un athlète en situation de handicap, d'un moniteur qualifié et d'un vidéoman. Le freefall style est composé de quatre manches durant lesquelles les athlètes doivent réaliser les « figures » d'un programme préalablement défini, notées par des juges. Les points attribués à chaque équipe, par manche, sont additionnés pour déterminer le classement. Pour plus d'équité, un coefficient est attribué à chaque compétiteur, selon son handicap, avant le début de la compétition.

Le grand saut à Moscou

Une délégation française composée de 32 personnes, dont 8 compétiteurs, 8 moniteurs et 8 vidéomen s'est envolée pour la base aérienne de l'Aérograd de Kolomna à Moscou, en Russie, où se tient, du mercredi 25 au samedi 28 juillet 2018, le 3ème HandiFly Euro Challenge, la troisième compétition internationale de parachutisme dédiée aux personnes en situation de handicap. Parmi les huit compétiteurs sélectionnés, la championne de France en titre, Hayette Djennane. Un premier stage d'entraînement les a réunis en avril 2018 avec, notamment, l'objectif d'augmenter leurs performances avant Moscou mais également de former de nouveaux moniteurs ascensionnels à la problématique du public handisport.

Une impulsion française

Le premier challenge européen HandiFly, initié par la Fédération française de parachutisme, a eu lieu en septembre 2016, à Lille, et avait réuni 13 pays et 36 compétiteurs. L'accessibilité du parachutisme pour tous était un axe de travail fondamental de la fédération et, selon elle, « une priorité ». A travers ce premier challenge handiparachutiste européen, elle a impulsé une dynamique internationale, y compris en poursuivant la recherche, tant sur le plan matériel que technique. Le deuxième HandiFly Euro Challenge a eu lieu en 2017 à Minsk, en Biélorussie. Séduit par l'événement, le pays souhaitait présenter un nouveau sport accessible aux personnes en situation de handicap et, surtout, promouvoir le développement de cette pratique sportive. Depuis, la discipline a fait des émules et, en 2018, à Moscou, la concurrence s'annonce rude pour le team français.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Actus sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr