Déficience visuelle : des lunettes pour lire les étiquettes

Résumé : Des lunettes pour non-voyants capables de retranscrire vocalement les textes à partir d'emballages de produits, de livres ou de journaux ? Le produit serait commercialisable dès décembre 2013, sous réserve de trouver les financements ad hoc.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Il s'appelle EyeTalk : « l'œil qui parle » ! Ou plutôt l'œil qui lit. Le principe est finalement assez simple et s'appuie sur certains logiciels de conversion texte-voix déjà sur le marché. Ces lunettes sont équipées d'un capteur photo niché dans la monture. A l'aide d'une télécommande tenue dans sa main, l'usager déclenche la photographie du support, par exemple un paquet de céréales. En quelques secondes (entre 6 et 30 pour une page de texte en noir et blanc pour le moment, mais 1 à 3 secondes prévues pour le modèle commercialisable d'ici quelques mois), le processeur de traitement d'images en extrait le texte et le restitue en voix de synthèse. Les lunettes déclenchent un signal sonore lorsque l'image n'est pas exploitable ou ne comporte pas de texte.

Entre 20 cm et 6 m

La maîtrise d'une telle innovation suppose évidemment un temps d'adaptation. Plus que la taille et la police des caractères, ce sont surtout les conditions d'éclairage qui peuvent limiter son utilisation. L'usager doit être placé à 20 centimètres minimum du support et peut photographier des panneaux de signalisation distants de presque six mètres. Peut-être quinze mètres dans les prochains mois... L'espacement idéal étant celui de la longueur d'un bras.

Moins de 80 euros

Ce prototype a été développé par des étudiants de l'université internationale de Floride (FIU). Une innovation prometteuse pour les 285 millions de personnes atteintes de déficience visuelle dans le monde (estimation OMS). Et si l'on considère que 90 % d'entre elles vivent dans des pays en voie de développement, ses concepteurs souhaitent la proposer à un prix très abordable. Le premier modèle est estimé autour de 190 euros mais la version internationale, prévue pour 2014, devrait coûter moins de 80 euros. Aux Etats-Unis, ces lunettes pourraient même être proposées gratuitement par le biais de certaines associations. Ce procédé révolutionnaire pourrait bien reléguer les engagements récents de certaines marques (Auchan, Yves Rocher... lires articles en lien) qui ont pris le parti, fort louable, d'éditer certaines de leurs étiquettes en braille, au rang d'antiquité. Mais, en attendant, mieux vaut compter sur ses phalanges !

Site d'EyeTalk pour voir la démo (en anglais) :
http://eyes4blind.com/#intr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr »

 

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 02-05-2013 par BALBASTRO :
Je siuis malvoyant et je pense que j'achèterai une paire de lunettes de ce type quand ells seront commercialisées. Bravo à ceux qui les ont mis au point

Le 03-05-2013 par youras :
cela serait superbe étant mal voyante je ne peux plus lire merci

Le 03-05-2013 par Christian :
Merveilleux cela nous donneras plus dautonomie.
Le prix est très raisonnable comparer a dautre aide technique qui son couteuse et qui ne son pas autant développée.
Si cest un prix indicatif au USA attendons de voir le prix en Europe, les grossistes ne manquerons pas de prendre leurs par au gâteau.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr