Bas juge 'intolérable' la discrimination à l'embauche des personnes handicapées

Résumé : Le ministre délégué à la Famille Philippe Bas s'est déclaré 'consterné' lundi, lors du lancement de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées, par la discrimination à l'embauche des personnes handicapées qu'il a jugée 'intolérable'.

Par , le 

PARIS, 14 nov 2005 -
Le ministre délégué à la Famille Philippe Bas s'est déclaré 'consterné' lundi, lors du lancement de la semaine pour l'emploi des personnes handicapées, par la discrimination à l'embauche des personnes handicapées qu'il a jugée 'intolérable'.
[BC][EC]"Je suis consterné quand je constate qu'un candidat handicapé a 15 fois moins de chances d'être convoqué à un entretien d'embauche. La discrimination à l'embauche est inacceptable et intolérable", a déclaré le ministre dans un discours à la Chambre de commerce et d'industrie de Paris.
[BC][EC]"C'est de 1987 que date l'objectif d'emploi de 6% des personnes handicapées (ndlr: dans les entreprises de plus de 20 salariés) existe. On est aujourd'hui à 4%", a souligné le ministre délégué aux personnes handicapées, avant de détailler le volet emploi de la nouvelle loi handicap qui doit entrer en vigueur en 2006.
[BC][EC]"Pour réaliser les aménagements" d'un poste de travail, "un employeur pourra alors recevoir une aide de 450 ou 900 Smic", a indiqué M. Bas, le ministère soulignant que cette mesure concernait les handicaps lourds.
[BC][EC]A l'inverse, les employeurs qui ne remplissent pas leurs obligations légales devront payer "jusqu'à 1.500 fois le Smic si au bout de trois ans rien n'a été engagé".
[BC][EC]Le gouvernement va aussi étendre "les contrats d'avenir et les contrats d'accompagnement dans l'emploi (ndlr: prévus dans le plan de Cohésion sociale) aux titulaires de l'allocation adulte handicapé (AAH)".
[BC][EC]Des "job-datings" (rencontres avec des employeurs potentiels) seront notamment organisés pendant la semaine pour l'emploi des personnes handicapées.
[BC][EC]"Près de 279.800 demandeurs d'emploi handicapés sont inscrits à l'ANPE fin décembre 2004", indique l'Agence nationale pour l'emploi, ce qui donne un taux d'environ 31% pour une population totale de 900.000 handicapés actifs.

st/ed/or

[BI]« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».[EI]

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr