Conférence handicap: 'on reste sur notre faim' (Fnath)

Résumé : Le secrétaire général de la Fnath (accidentés de la vie) Arnaud de Broca a affirmé mardi 'rester sur sa faim'après le discours du président de la République en ouverture de la conférence nationale sur le handicap

Par , le 

Réagissez à cet article !

PARIS, 10 juin 2008 (AFP) - Le secrétaire général de la Fnath (accidentés de la vie) Arnaud de Broca a affirmé mardi 'rester sur sa faim'après le discours du président de la République en ouverture de la conférence nationale sur le handicap.

"Il y a beaucoup de déclaratif, il a réaffirmé des choses déjà prévues par la loi, c'est important parce que ce discours marque une volonté politique, mais on reste sur notre faim en terme de mesures concrètes", a affirmé M. de Broca à l'AFP.

Concernant le chapitre des ressources des handicapés, sur lequel la demande des associations étaient fortes, "cela reste flou", assure M. de Broca.
"On reste sur le système de l'AAH (allocation adulte handicapé), dit-il, "malgré la réforme annoncée".

Satisfait que l'on améliore la situation des personnes qui ne peuvent pas travailler, en facilitant l'accès au complément de ressources --même si "on fait du neuf avec du vieux"--, Arnaud de Broca "s'inquiète" pour tous ceux qui peuvent travailler et reçoivent aujourd'hui l'AAH.
Certes, il vaut mieux que les gens travaillent, mais les personnes qui ont un taux d'incapacité entre 50 et 79% ont de vraies difficultés pour trouver du travail, on risque de les renvoyer vers le RMI et des ressources moindres", dit-il.

Enfin, dans cette réforme de l'AAH, M. de Broca note qu'il n'a pas été question de renoncer à la prise en compte des revenus du conjoint dans le calcul de l'allocation, une demande des associations.mv/im/phi

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches