Francis Idrac nouveau président de la caisse d'autonomie

Résumé : L'ancien préfet Francis Idrac a été élu mardi président de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), a annoncé la CNSA, qui gère les fonds destinés aux handicapés et aux personnes

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !


PARIS, 20 oct 2009 (AFP) - La caisse attendait un président depuis plusieurs mois. Ancien préfet, Francis Idrac est, depuis le 30 avril, inspecteur général des finances en service extraordinaire. Il est l'époux de la secrétaire d'Etat au Commerce extérieur, Anne-Marie Idrac.
"Les membres du Conseil de la CNSA ont élu aujourd'hui leur président et leurs deux vice-présidents (...) après la récente nomination par le gouvernement des trois personnalités qualifiées, parmi lesquelles le président est élu", écrit la Caisse dans un communiqué. "Francis Idrac est élu président du Conseil de la CNSA pour quatre ans", précise-t-elle.
Janine Dujay-Blaret, présidente de la Fédération nationale des aînés ruraux, et Jean-Marie Barbier, président de l'Association des paralysés de France, ont été réélus vice-présidents pour quatre ans, ajoute-t-elle.
Le président de la CNSA a toujours un vice-président représentant le secteur des personnes âgées et un vice-président représentant les personnes handicapées.
Le mandat du précédent président de la CNSA Alain Cordier était arrivé à échéance en avril, mais les trois personnalités qualifiées, dont M. Idrac, n'ont été nommées que début octobre.
dmc-jc/vdr/DS

 « Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Lire les réactions et réagissez !  


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 24-10-2009 par Walter SALENS :
Espérons que la vice-présidence de J.M. Barbier, augmente le poids politique (avec des résultats) de l'APF dans cette instance et pour un ensemble de Pb.
Curieux néanmoins qu'il faille 6 mois pour nommer un nouveau Président, alors que la fin du mandat est connue.
Si une entreprise sérieuse procédait ainsi

Walter 95

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr