Des chiens guides pour les aveugles mineurs

Résumé : Dans le Vaucluse, un Centre de formation des chiens-guides a ouvert ses portes, à l'initiative de Mira Europe qui a la particularité de confier ses chiens à des ados aveugles ou malvoyants.
le 
Réagissez à cet article !

Le principe du chien-guide d'aveugle a fait ses preuves, et cette collaboration « inter espèces » permet de favoriser l'autonomie des personnes aveugles ou malvoyantes. Mais ce privilège était jusqu'alors réservé aux plus de 18 ans. Jusqu'à ce que Mira Europe prenne le cas des ados en mains ! Cette association a pour mission de faciliter l'épanouissement et l'intégration sociale et scolaire des jeunes non-voyants européens, âgés de 12 à 18 ans, en leur remettant gratuitement un chien-guide. Une centaine de bénévoles participent activement à son développement.

La première remise

En juillet 2009, c'est une grande première. Après six mois de maturation, les premiers chiens (éduqués pour le moment au Canada par la Fondation Mira Québec) sont enfin confiés à leurs maîtres. L'occasion d'un grand rassemblement à L'Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse), siège de l'association. Manon, Alice ou Maélis ont 13, 14 et 15 ans ont passé un mois sur place, hébergés dans un lycée et nourris dans une maison de retraite, pour apprendre à connaître leur futur compagnon. Ils sont cinq à avoir bénéficié de cette première « remise ». La promo 2009 a ouvert la voie...

800 000 euros pour accueillir les jeunes

Les fonds récoltés ont permis de construire, à L'Isle-sur-la-Sorgue, la première école de chiens-guides d'Europe, centre d'entraînement pour les animaux. Le bâtiment a ouvert ses boxes en mars 2010 et peut accueillir neuf chiens à la fois, pour une formation de six mois, soit 18 par an. Deux parcours techniques ont également vu le jour en mai 2010 qui permettent aux jeunes d'apprivoiser, en compagnie de leur nouveau partenaire, les situations de la vie quotidienne (escaliers, bordures, barrières mais également feux avec simulation de circulation...) et d'éviter ainsi embûches et obstacles. Mais un autre projet est à l'étude : un espace d'apprentissage pour la prise en main du chien qui proposera également un hébergement prévu pour accueillir neuf stagiaires. Les plans sont dessinés, la liste des postulants déjà longue, ne manquent que les fonds ! 800 000 euros !

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr