Une miss malentendante exclue du concours Miss Monde ?

Résumé : Sophie Vouzelaud, Miss Limousin et première dauphine de Miss France 2007, a saisi la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, estimant avoir été exclue du concours de Miss Monde en raison de sa surdité, auprès de sa m

Par , le 

Réagissez à cet article !

LIMOGES, 9 nov 2010 (AFP) - Sophie Vouzelaud, Miss Limousin et première dauphine de Miss France 2007, a saisi la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, estimant avoir été exclue du concours de Miss Monde en raison de sa surdité, auprès de sa mère.

La jeune femme, malentendante, reproche au comité mondial de l'avoir exclue de la compétition en raison de sa surdité, a indiqué Hélène Vouzelaud.
Après le désistement en sa faveur de Rachel Legrain-Trapani, Miss France 2007, Sophie Vouzelaud avait été présentée par la France au concours de Miss Monde.

Le comité mondial l'avait d'abord acceptée avant de la récuser, prétextant que les pays devaient être représentés par les Miss nationales élues et que les dauphines ne pouvaient par conséquent pas concourir, selon Mme Vouzelaud.
Or, "des dauphines ont été prises avant et même après ce refus", a-t-elle fait valoir. Sophie "ne veut pas que ce genre de discrimination se reproduise", a-t-elle ajouté.

En 2010, Sophie Vouzelaud a tenu un rôle dans le film de Dominique Farrugia, "L'amour c'est mieux à deux" aux côtés de Clovis Cornillac, Virginie Efira et Manu Payet.
cor-dsa/dhe/jmg


« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr