Immobilier accessible à Nîmes en situation de handicap!

Résumé : A Nîmes, l'accessibilité peine à décoller dans l'immobilier neuf.

Par , le 

Immobilier accessible à Nîmes en situation de handicap!

Dans la lignée de la loi Handicap de 2005 les législateurs ont imposé aux constructeurs ayant déposé des permis de construire à partir du 1er janvier 2007, de livrer des nouveaux immeubles collectifs accessibles aux habitants mais aussi aux visiteurs. Ce principe d'accessibilité se traduit par une circulation la plus autonome possible pour le public en situation de handicap.

 

Or dans les faits, ce principe est souvent remis en cause par les lobbies qui font pression afin d'obtenir des dérogations en justifiant des contraintes techniques. Face à cette dérive l'APF du Gard (Association des Paralysés de France) représenté par sa directrice Dolorès Orlay Moureau n'abdique pas, et continue de maintenir sa position en faveur du refus de toutes dérogations.

 

Au problème d'accessibilité vient s'ajouter celui de l'adaptabilité du logement. Peu de propriétaires privés sont enclin à engager de simples travaux transformant leur bien classique en logement adapté.

 

Enfin, dernier écueil sur la longue route de l'accessibilité : l'adéquation offre/demande. Même si les bailleurs sociaux s'efforcent pour leur part de répondre aux besoins, l'APF note un déficit d'offres et l'absence d'état des lieux précis sur le nombre de logement disponibles pour les personnes à mobilité réduite qui sont prioritaires dans l'accès au logement du parc social.

 

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr