3ème Prix "Lire dans le noir" du livre audio

Résumé : L'association "Lire dans le noir" s'est donnée comme mission de faire connaitre la lecture audio.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Grâce au livre audio, il est possible de lire librement où l'on veut, quand on veut. C'est une question d'accessibilité à la culture pour tous, une accessibilité pour les personnes en situation de handicap, pour les jeunes publics, pour les personnes âgées, et finalement pour tous.

L'association "Lire dans le noir" organise un prix pour promouvoir ce type de support, et le 22 novembre 2011, le jury se réunira pour désigner 4 lauréats : un roman récent, un classique, un document sonore et un enregistrement jeunesse.

Les membres du jury 2011 sont :

Jérôme Béglé (Journaliste et éditeur), Olivier Brunhes (Comédien, auteur et metteur en scène), Caroline Cartier (France Inter, chronique Cartier libre), Olivier Chaudenson (Directeur artistique de festivals littéraires), Eric Fottorino (Ecrivain et journaliste), Christine Goémé (Productrice), Anne Jolly (Chargée de mission multimédia des Bibliothèques de la Ville de Paris), Aurélie Kieffer (Présidente de Lire dans le noir, journaliste), Hélène Kudzia (Responsable du pôle Lire autrement à la bibliothèque Marguerite Duras à Paris), Jean-Marie Ozanne (Libraire et éditeur).
La comédienne Marie-Christine Barrault, amoureuse de la lecture sous toutes ses formes et interprète de nombreux livres audio, est la marraine du Prix Lire dans le noir 2011.

La sélection :

FICTION - Livres récents

La couleur des sentiments, de Kathryn Stockett
Lu par Nathalie Hons, Nathalie Hugo, Cachou Kirsch et la participation de Valérie Lemaître (Audiolib)
En 1962, à Jackson, Mississipi, chez les Blancs, ce sont les Noires qui font le ménage et élèvent les enfants. Sans mot dire, sous peine de devoir prendre la porte. Est-ce ce qui est arrivé à Constantine, l'employée des Phelan, dont on n'a plus aucune nouvelle ? Ses amies, Minny et Aibileen, et surtout Skeeter, la propre fille des Phelan, vont lier une alliance imprévisible pour "comprendre".

Demain, j'aurai vingt ans, d'Alain Mabanckou
Lu par l'auteur (Gallimard - Écoutez lire)
Pointe-Noire, capitale économique du Congo, dans les années 1970. Le jeune Michel fait l'apprentissage de la vie, de l'amitié et de l'amour, tandis que le Congo vit sa première décennie d'indépendance sous la houlette de "l'immortel Marien Ngouabi", chef charismatique marxiste. Au fil d'un récit enjoué, Alain Mabanckou nous offre une sorte de Vie devant soi à l'africaine.

La lionne blanche, de Henning Mankell
Lu par Guy Moign (Sixtrid)
Avril 1992. En Scanie, Louise Åkerblom, agente immobilière et jeune mère de famille, disparaît dans des conditions mystérieuses. Au cours de leur enquête, les policiers suédois découvrent le doigt tranché d'un homme noir. Pendant ce temps, en Afrique du Sud, un groupe d'Afrikaners fanatiques prépare un attentat contre une importante figure politique. Y aurait-il un lien entre les deux affaires ?

FICTION - Classiques

Les Hauts de Hurle-Vent, d'Emily Brontë
Lu par Isabelle Fournier (Lyre audio)
Cette oeuvre magistrale d'Emily Brontë, publiée en 1847 un an avant sa mort, occupe une place à part dans la littérature anglaise du XIXe siècle. Loin des romances victoriennes aux canons étroits, avec une plume toute de passion, elle nous dépeint ici l'histoire d'une famille des landes anglaises emportée par une tourmente de sentiments d'une violence inouïe.

Pêcheur d'Islande, de Pierre Loti
Lu par Marc Hamon (Le Livre qui parle)
C'est l'histoire d'un amour longtemps jugé impossible, entre Gaud, fille d'un commerçant de Paimpol, et Yann le pêcheur, de ceux qu'on nomme les "Islandais". Mais c'est surtout un grand drame de la mer. Marin lui‐même, Pierre Loti déploie une poésie puissante, saisissante de vérité, pour dépeindre la rude vie des pêcheurs, l'âpre solitude des landes bretonnes, la présence fascinante et menaçante de l'Océan.

Les morts bizarres (L'assassin nu), de Jean Richepin
Lu par Bertrand Suarez-Pazos (Des oreilles pour lire)
Très populaire en son temps, Jean Richepin (1849‐1926) se fait connaître grâce à la Chanson des gueux, qui en partie censurée, lui vaut un mois de prison. Ses oeuvres intéressent les plus grands artistes comme Sarah Bernhardt et plus récemment Barbara ou Georges Brassens. Les nouvelles des Morts Bizarres, teintées d'un soupçon d'humour noir, révèlent l'imagination de Jean Richepin.

DOCUMENTS

Marie-Antoinette, de Stefan Zweig
Lu par Laurent Jacquet (Audiolib)
Zweig, s'appuyant sur les archives de l'Empire autrichien, retrace l'évolution de cette trop jeune reine de 15 ans, que la faiblesse de Louis XVI va précipiter dans un tourbillon de fêtes avant de l'envoyer à la guillotine. La lecture de Laurent Jacquet, mêlant sensibilité et rigueur, rend pleinement justice aux exceptionnelles qualités de biographe de Stefan Zweig.

Mythologies, de Roland Barthes
Lu par Raphaël Enthoven et Michel Vuillermoz (Thélème)
Notre vie quotidienne se nourrit de mythes : le catch, le striptease, l'auto, la publicité, le tourisme... qui bientôt nous débordent. Isolés de l'actualité qui les fait naître, ils apparaissent soudainement pour ce qu'ils sont : l'idéologie de la culture de masse moderne.

La théorie du chaos, d'Étienne Ghy
Lu par l'auteur (De Vive Voix)
Depuis Galilée et Newton, la physique et les mathématiques sont traversées par la question centrale du déterminisme : est-il possible de prévoir le futur à partir du présent ? Le mathématicien Etienne Ghys raconte ici l'histoire du déterminisme et de la théorie du chaos, mais aussi ses ramifications philosophiques. Il nous fait toucher du doigt la portée conceptuelle de l'abstraction mathématique.

JEUNESSE

Vérité, vérité chérie, de Valérie Zenatti
Lu par Benoît Marchand (L'École des loisirs)
De mémoire de loup, on n'a jamais vu de petite louve aussi douée que Camille. Elle a une moyenne de 30/20 à l'école ! Jusqu'au jour où le professeur de chasse lui donne un devoir qui lui hérisse le poil. Camille doit faire le portrait de son grand‐père, dont elle ne sait rien. Quand elle interroge ses parents, ils évitent de lui répondre. Camille flaire un lourd secret...

L'appel de la fôret, de Jack London
Lu par Aurélien Recoing (Gallimard jeunesse)
Devenu chien de traîneau, Buck découvre le froid et la violence. Il s'éloigne de la civilisation quand une voix venue de la forêt éveille en lui l'appel de la nature. Aurélien Recoing de la Comédie‐Française interprète magnifiquement ce grand texte qui résonne en nous tous depuis l'adolescence...

Le voyage de Kwé Kwé et Mulgtess, de Joan Pawnee Parent
Lu par Robert Seven Crows (Planète Rebelle)
Savez-vous pourquoi les Amérindiens se saluent en disant "kwé-kwé" ? Ce conte à l'accent québécois vous l'apprendra... Avec simplicité, il parle de notre société qui est malade et qui doit renouer, grâce aux enfants, avec les traditions ancestrales. Guidés par le cerf, la corneille et le saumon, Kwé-Kwé et Mulgtess trouveront les plantes qui permettront de guérir leur grand-père.

 

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr