Congrès européen Médias et Handicap d'Athènes : pour une meilleure vi

Résumé : Suite des principales remarques à retenir

Par , le 

Lire le début de l'article: http://www.handica.com/acces_themes/article.php?cat=1.0.0.0&art=824

[BB]Par Charlotte Chamarier[EB]

[BB]LA REPRESENTATION DU HANDICAP DANS LA PUBLICITE ET LES FICTIONS[EB]

[BI]Mr. Dominic Lyle, directeur de l'Association Européenne des Agences de Communication[EI]
"...Les personnes handicapées sont ignorées par les publicitaires qui nient leur rôle de consommateurs. Le handicap a toujours une représentation de recherche de fonds financiers. Nous avons là de la publicité caritative. C'est l'exploitation du handicap pour trouver de l'argent. Il faut respecter et créer des portraits du handicap plus authentiques. La personne handicapée a un rôle très important à jouer.... Il faut mettre en avant l'argument de vendre plus afin que la publicité pense à la promotion de l'image du handicap. L'augmentation de la visibilité permettra de dépasser cette peur représentée dans les médias... "


[BB]LE ROLE DES AUTORITES POLITIQUES EN SOUTIEN AUX ACTIONS POSITIVES[EB]

[BI]Mme Maria Eagle, ministre des personnes handicapées, au Royaume Uni[EI]
"...Notre rôle est de créer un cadre législatif standard aux droits des personnes handicapées, de persuader la société et les gens du bénéfice de la pleine participation de ces personnes et de donner la possibilité de promouvoir et de protéger les droits des personnes handicapées. Le problème le plus important est l'ignorance. Pour pouvoir faire connaître le handicap, il faut une meilleure représentation des personnes handicapées dans les médias... "

[BI]Mr Ronald Besemer, conseil néerlandais des personnes handicapées[EI]
"... Aux Pays-Bas, le budget du gouvernement a été utilisé pour créer des images et faire un pont entre les personnes handicapées et les autres citoyens... Nous voulions montrer comment les citoyens se comportent quand ils rencontrent une personne handicapée. Nous voulions que la campagne aille vers la publicité... Les résultats de la campagne de 2003 : 67% de la population a été touchée par les médias et parmi eux, 98 % ont trouvé cette campagne très positive et 20 % se sentaient plus à l'aise face au handicap après la campagne. Le changement de comportement après la campagne a créé un bouclier de protection contre la discrimination et a permis de rapprocher les personnes handicapées des autres citoyens. L'accroissement des connaissances sur le handicap a servi également aux personnes handicapées, qui se sont senties plus à l'aise avec elles- mêmes... "

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr