Accessijeux adapte les jeux grand public : idées pour Noël !

Résumé : À l'approche de Noël, toutes sortes de jeux rejoignent les cadeaux sous le sapin. Qu'en est-il des versions accessibles au handicap ? Des associations prennent les devants en les adaptant à la surdité ou à la déficience visuelle.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Comment jouer au Mille bornes en étant malvoyant ? Que faire pour apprécier une partie de Uno malgré sa cécité ? Comment bien comprendre les règles d'un long jeu de stratégie, énoncées par un autre joueur, en étant sourd ? Plusieurs associations apportent des réponses en adaptant de nombreux jeux de société au handicap, à l'instar d'Accessijeux. Comme son nom l'indique, cette association, fondée en 2014, s'est spécialisée dans l'adaptation de jeux de société accessibles, essentiellement pour les joueurs malvoyants et aveugles.

Pour une égalité des prix

Le collectif, qui compte une soixantaine d'adhérents, présente des objectifs d'accessibilité précis, y compris financiers. Rendre le jeu accessible, oui, mais pas à n'importe quel prix. « Nous souhaitons rester en phase avec l'actualité ludique et proposer toutes sortes de jeux au même prix que les versions non accessibles, l'idée étant que les joueurs n'aient pas à attendre l'adaptation dix ans », précise Xavier Mérand, président et fondateur de l'association, lui-même malvoyant. Dans ce but, Accessijeux met en vente ses versions adaptées sur sa boutique en ligne (site en lien ci-dessous). Celles-ci ne sont pas distribuées ailleurs pour des raisons financières : « D'autres magasins peuvent s'approprier une marge sur les jeux accessibles, ce qui ferait gonfler les prix. C'est ce que nous voulons éviter », poursuit M. Mérand.

Retrouver le choix

À noter qu'Accessijeux ne se cantonne pas à l'adaptation de Monopoly et de Scrabble. L'association est partenaire d'éditeurs français et étrangers qui leur envoient régulièrement leurs derniers produits pour des tests d'adaptation réalisés par des joueurs malvoyants. Si les tests sont satisfaisants, le jeu est mis en vente. Il faut que la version reste fun et jouable aussi longtemps qu'avec la version originale. Les retours des joueurs, dans l'ensemble, sont plus qu'encourageants ; « Certains parents sont ravis d'avoir enfin du choix », explique Xavier.

Le loto également accessible

D'autres animations sont proposées par une communauté très active sur les réseaux sociaux, qui réunit plus de 1 000 membres, issus du secteur paramédical, associatif, ludique… L'équipe organise par ailleurs des enregistrements de règles audio à Paris, où siège l'association. Les jeux proposés sont rassemblés en trois familles adaptées à différents profils de joueurs : junior, family et senior. « Si nous adaptons principalement les produits du commerce, nous envisageons également d'éditer nous-même des jeux classiques telles que le loto, pour les personnes plus âgées, souvent malvoyantes », poursuit Xavier Mérand. En 2015, elle a également conçu un set de 54 cartes en contraste inversé et gros caractères.

Ouvert à d'autres handicaps ?

Dédié à la déficience visuelle, Accessijeux n'adapte pas ses jeux pour d'autres types de handicaps mais n'exclut pas de s'y ouvrir à l'avenir. « Nous parlons pour l'instant de ce que nous connaissons. Mais, comme nous, d'autres acteurs se penchent sur différentes formes de handicap », ajoute Xavier Mérand. C'est le cas de l'association Ludéosignes - actuellement en recherche de financement - qui souhaite s'adresser aux joueurs sourds et malentendants, en énonçant des règles en LSF (langue des signes française). De son côté, Accessijeux voit son activité se développer : une application mobile, financée par le CCAH (Comité national coordination action handicap) et la Fondation de France, verra le jour début 2017.

© Accessijeux

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr