Libération condamné pour des photos d'une autiste

Résumé : Libération est condamné à 3 000 € d'amende,dont la moitié avec sursis,pour avoir publié 2 clichés d'une femme autiste dans une institution en Belgique sans autorisation.Le journal consacrait sa une du 25 avril 2014 au " Scandale des handicapés "

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Le directeur de la publication de Libération, François Moulias, a été condamné le 10 mars 2016 à 3 000 euros d'amende, dont la moitié avec sursis, pour avoir publié deux clichés d'une jeune femme autiste dans une institution en Belgique sans autorisation (article en lien ci-dessous).

Une jeune femme torse nu

Le journal consacrait dans son édition du 25 avril 2014 un article aux "mauvaises conditions de prise en charge des handicapés français dans les centres d'hébergement en Belgique, où nombre d'entre eux étaient contraints de se rendre faute de places suffisantes dans les centres français", ont rappelé dans leur décision les juges de la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris. L'une des photos représentait la jeune femme devant la fenêtre de sa chambre, de dos, torse nu, une autre allongée sur un matelas posé à même le sol de sa chambre des "Boutons d'or", à Celles (Belgique), sans que le consentement de sa tutrice ne soit demandé. Sa famille avait engagé des poursuites contre le journal.

Atteinte à la vie privée

Libération plaidait la relaxe, soulignant qu'il s'agissait d'un sujet d'intérêt général. Pour le tribunal, les photos "n'illustrent nullement le thème de l'article, mais ont été délibérément et artificiellement incluses dans le reportage, pour en illustrer, avec sensationnalisme, le constat général le sous-tendant". Condamné pour "utilisation d'un document obtenu par une atteinte à la vie privée", le journal devra également verser au total 19 000 euros de dommages et intérêts aux membres de la famille de la jeune femme et à elle-même, représentée par sa tutrice. S'y ajoutent 5 000 euros au titre des frais de justice.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 22-03-2016 par Kabin :
C'est dommage. La vérité choque forcément, la famille devait supporter même c'est une sorte d'humiliation pour la cause des personnes handicapées qui sont maltraitées ici ou ailleurs. A cause de ce genre de famille procédurier économique qui fait que les journaux ne s'intéressent plus pour le grand bien des Lobbies psy. C'est malsain d'attaquer le journal sans attaquer la cause du mal. Bravo profiter bien de l'argent.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr