Londres vue du ciel : le top des points de vue accessibles !

Résumé : Comment admirer Londres vue du ciel lorsqu'on est en situation de handicap ? Des sites majeurs se prêtent à la visite et offrent des panoramas époustouflants... Visite au sommet !

Par , le 

Réagissez à cet article !

70 projets de gratte-ciel à Londres ! Lorsqu'on se balade le long des rives de la Tamise, on observe une forêt de grues qui laisse soupçonner l'ampleur de la métamorphose.

The Shard, au sommet de l'Europe

Le dernier grand chantier sorti de terre est "The Shard". Traduction : "l'éclat", en référence à sa pointe acérée, comme éventrée ; ce nom initialement donné par ses détracteurs s'est finalement imposé. C'est le building le plus haut d'Europe, culminant à 309 mètres, dont parfois seul le sommet crève le fameux fog londonien. Par beau temps, il offre un panorama à 360 degrés, permettant d'observer le paysage à 64 km à la ronde. Achevé en 2013, ce bâtiment ultra moderne propose une accessibilité optimale aux personnes en situation de handicap. Des ascenseurs véloces (6 mètres par seconde) projettent le visiteur en deux étapes jusqu'à la galerie panoramique (69ème étage). Vertige assuré avec ses grandes baies vitrées qui se prolongent jusqu'au sol. Les télescopes numériques peuvent être ajustés en hauteur pour être manipulés par les utilisateurs en fauteuil. Pour accéder, ensuite, au 72ème étage, des ascenseurs ont été aménagés pour les personnes à mobilité réduite. C'est le clou de la découverte, un espace semi ouvert, souvent battu par les vents et donc glacial en hiver. Il propose le bar le plus haut d'Europe, où certains viennent sabrer le champagne pour de grandes occasions. Une vidéo (en lien ci-dessous) permet aux visiteurs en fauteuil roulant d'anticiper chaque étape de cette fascinante visite, à savourer de jour comme de nuit (portfolio en lien ci-dessous sur notre page Facebook).

Visite du Shard en pratique

Un tarif réduit est réservé à toute personne pouvant justifier son handicap (mieux vaut réserver à l'avance en ligne son créneau horaire) qui comprend également l'entrée de son accompagnateur : 26.95 £ (au lieu de 30.95) pour un billet adulte et 21.95 pour un billet enfant (également billet jour et nuit qui permet de combiner deux visites : 36.95 £ pour un adulte). Les chiens d'assistance sont admis dans le bâtiment. Des boucles magnétiques équipent toutes les zones d'accueil. Des chaises pliantes et fauteuil roulants sont disponibles sur demande. L'ensemble du personnel, sensibilisé aux besoins des personnes handicapées et régulièrement formé, peut être sollicité tout au long de la visite. Au top, les toilettes accessibles valent à elles seules la visite avec une plongée vertigineuse sur Londres.

Le Tower Bridge, plancher de verre

Pour poursuivre cette découverte par les cimes, il faut se rendre à quelques centaines de mètres de là, dans le monument emblématique de la ville : le Tower Bridge. Changement d'époque et, pourtant, des ascenseurs permettent, là encore, une visite du site. L'entrée principale de l'Exposition du Tower Bridge et la billetterie sont situées dans la tour nord-ouest du pont tandis que l'entrée à la salle des machines victoriennes est nichée sous le pont sud, au niveau de la rivière sur Shad Thames. Pour relier cette seconde partie de l'Exposition, il suffit de suivre les lignes bleues peintes au sol (lors de notre visite, l'ascenseur sud était en panne ce qui contraignait les personnes à mobilité réduite à redescendre par le pilier nord). Le clou de cette découverte "aérienne", c'est la longue passerelle qui enjambe la Tamise. A certains endroits, un plancher en verre a été aménagé sur lequel chacun est invité à marcher ou rouler. Sensations garanties ! Des boucles magnétiques sont installées à proximité des bornes vidéos qui délivrent les commentaires sur l'histoire du site (sous-titrées en français). La visite de Tower Bridge est gratuite pour la personne handicapée et son accompagnateur. Un guide dédié, Access for all, est disponible en ligne, en anglais (en lien ci-dessous).

D'autres points de vue...

Sur la rive sud de la Tamise, après une longue balade piétonne le long des quais, une halte s'impose au café panoramique de la Tate modern. Cet imposant musée national d'art moderne a pris place dans l'ancienne centrale électrique de Bankside ; il expose Matisse et Picasso, ainsi que des œuvres contemporaines, expositions et installations (accessibilité sans restriction et programmes de visites adaptées au handicap). Lui faisant face, la City, quartier d'affaire édifié au pied de la cathédrale Saint-Paul (visite de la galerie extérieure non accessible aux personnes à mobilité réduite) regorge d'endroits surprenants ; la mode est au "rooftops" (lieux de restauration au sommet), où les employés viennent chercher un peu de distraction après leur journée de travail. C'est le cas du Gherkin, devenu l'une des silhouettes emblématiques de la ville, avec sa forme de pain de sucre (certains diront de cornichon) ; terriblement chic, addition choc ! Ou encore, cette fois-ci sur la rive gauche, dominant Big ben, le Sky bar (dont l'accès est libre) et ses deux restaurants qui offrent une vue imprenable sur cette partie historique.

London Eyes, une grande roue à 135 mètres

Enfin, en guise d'apothéose, offrez-vous une émotion unique : le London Eyes, grande roue qui culmine à 135 mètres, la plus haute du monde. Elle offre un panorama époustouflant. Entièrement accessible pour les fauteuils roulants, elle peut même être stoppée pour permettre une montée en toute sécurité. Une entrée dédiée est réservée (plein tarif pour la personne handicapée et gratuité pour son accompagnateur).

Un livre (en anglais), Skyline London, de Caroline Dale, recense les plus beaux points de vue de cette capitale so british et mentionne leur accessibilité. Dans cette mégalopole qui ne cesse de prendre de la hauteur, ils sont toujours plus nombreux...

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr