Fureur au Japon, le manga qui dessine amour et handicap

Résumé : 1 million de ventes au Japon ! Le manga Perfect world raconte les retrouvailles d'une jeune femme avec son ancien amour de lycée, devenu handicapé moteur. Un sujet tabou dans le pays ! Sortie du premier tome en octobre 2016 en France.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Tsugumi est une jeune femme de 26 ans. Elle travaille pour une entreprise de design d'intérieur. Un soir, lors d'une soirée avec des collègues, elle retrouve par hasard à sa table Hayukawa, son amour de lycée. Depuis la fin de ses études, le jeune homme est en fauteuil roulant à cause d'un accident. Certaine qu'elle n'aura jamais l'envie ni la force de fréquenter un homme « au corps amoindri », Tsugumi va pourtant sentir quelque chose en elle qui l'incitera à se rapprocher de lui…

« Une œuvre poétique bouleversante »

Déjà paru en 2014 dans le magazine des éditions nipponnes Kodansha, le récit de trois volumes fait fureur au Japon. En France, il sera publié en octobre 2016 chez Akata, une maison d'édition dédiée à la BD japonaise. Perfect world, selon son éditeur, s'inscrit comme « une œuvre poétique et sociale bouleversante, pas seulement destinée à un public lycéen. » Dans le jargon du manga japonais, c'est un shôjo, c'est-à-dire un genre de manga destiné principalement aux jeunes filles. Pour que son histoire soit le plus réaliste possible, Rie Aruga, dessinatrice et scénariste, s'est renseignée auprès du corps médical afin de retranscrire avec exactitude la situation de handicap de l'un des héros et de proposer une histoire aussi crédible que pertinente. Son succès ne fait plus de doute ; le premier tome s'est déjà vendu à plus d'un million d'exemplaires au Japon !

Le handicap, sujet tabou au Japon

Comme Perfect world, d'autres mangas intègrent des personnages en situation de handicap dans leurs récits. On pense notamment au premier volume du très apprécié A Silent voice, qui met en scène une élève sourde harcelée par ses camarades de classe (article en lien ci-dessous). Publié en 2011, il est le premier manga qui traite de harcèlement subi par une personne handicapée dans le milieu scolaire, sujet très tabou au pays du soleil levant. Publiés par les éditeurs japonais en 2011, les deux tomes sont aujourd'hui disponibles en France. La BD japonaise, plus tournée vers la différence ? Reste à voir si d'autres mangas s'ouvriront à cette thématique dans les mois à venir…

© Akata Éditions / Rie Aruga

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Aimée Le Goff, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches