Report accessibilité : la France manifeste !

Résumé : En France, des militants handicapés ont manifesté contre le report d'accessibilité, occupant des locaux administratifs. A Nantes, à l'ouverture de la Conférence nationale du handicap, ils ont alerté Jean-Marc Ayrault et Ségolène Neuville.

Par , le 

Réagissez à cet article !

A Toulouse, par exemple, ils étaient une vingtaine de personnes, selon la police, dont certaines en fauteuil roulant, à occuper le 24 novembre 2014 au soir une partie de la Cité administrative à Toulouse dans le cadre d'un mouvement national visant à dénoncer le report de la loi sur l'accessibilité universelle. Les manifestants ont commencé à occuper le Centre des impôts en début d'après-midi avant de se déplacer vers le hall d'entrée d'un bâtiment de la cité administrative de Toulouse, a-t-on appris de sources concordantes. Dans la soirée, ils étaient encore une vingtaine sur les lieux, dont cinq en fauteuil roulant, selon la police.

Une ordonnance contestée

L'action s'inscrit dans le cadre d'un mouvement national visant à dénoncer le report « aux calendes grecques », selon les protestataires, de la loi de 2005 « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapés » et qui instaurait le principe de l'accessibilité universelle pour 2015. L'ordonnance sur l'accessibilité publiée le 27 septembre 2014 au Journal officiel accorde des délais supplémentaires pour concrétiser l'accessibilité et pouvant aller jusqu'à neuf ans, selon les manifestants. L'action a été lancée à l'appel du Collectif régional pour une France accessible à tous, qui réunit de nombreux mouvements, dont l'Association des Paralysés de France (APF).

D'autres actions en décembre

« Nous occuperons jusqu'à ce que la ministre de la Santé Marisol Touraine ou la secrétaire d'État aux Personnes handicapées Ségolène Neuville nous appelle », a assuré à l'AFP Odile Maurin, représentante de l'APF en Haute-Garonne. Dans la préfecture du Gers, à Auch, une quinzaine de personnes handicapées et à mobilité réduite, selon la police, occupaient également le centre de impôts. Date symbolique puisque c'est le 24 novembre 2014 qu'était organisé, à Nantes, la première étape de la Conférence nationale du handicap (CNH) qui se tiendra dans 5 villes françaises jusqu'à mi-décembre (article en lien ci-dessous). Les militants étaient au rendez-vous pour y accueillir Jean-Marc Ayrault et Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées. D'autres villes également dans la mouvance : Nice, Pontoise… La fronde ne fait que commencer avec des actions prévues tout au long du mois de décembre.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2017) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr

Découvrir Autonom-ease - notre sélection de produits et de solutions pour vous et vos proches