Festival d'Avignon : humour d'une super woman à roulettes !

Résumé : "Quitte à ressembler à un super héros, je préfère ressembler à Superman. Euh... Avant son accident de cheval !". La super woman à roulettes n'a pas la langue dans sa poche. Marielle Rivière dit tout haut ce que de nombreux handi ruminent tout bas.

Par , le 

Réagissez à cet article !

Du 7 au 30 juillet 2016, Marielle Rivière se donne en spectacle dans le temple de la création théâtrale estivale : Avignon. Pas dans la cour des grands, certes. Mais, tout de même, elle sera présente dans la cité des Papes, au théâtre Tremplin exactement (lien ci-dessous). Pendant que le festival officiel bat son plein, il y a, en « off », quelques pépites qui valent à elles seules le voyage. Passage obligé pour se faire connaître des producteurs ! Rolling Woman est de celles-là. C'est le titre de son one-woman-show-assis, une tragi-comédie en 13 tableaux.

Les regards impressionnés des bipèdes

Rolling Woman a vu le jour quand l'été mourait la première année du nouveau siècle (on traduit : en 2001), sur le bord de l'autoroute. Cette nuit-là, Marielle, la comédienne, a perdu ses capacités motrices (on traduit : paraplégique). Il a fallu du temps à Rolling Woman pour prendre conscience de ses nouveaux pouvoirs. De longues années pour accepter les regards impressionnés des bipèdes, ses anciens congénères… Aujourd'hui, elle les observe et tente de vivre avec eux. C'est un peu son histoire qui est relatée dans ce spectacle à la fois comique et sensible.

Avec humour et tendresse

Depuis son fauteuil roulant, Marielle dresse une galerie de personnages qu'elle incarne avec un humour caustique et beaucoup de tendresse. Chaque scène est un miroir dans lequel se reflète le regard que l'on pose sur le handicap. Face aux situations et aux comportements joués jusqu'à l'absurde, chacun se retrouve nez à nez avec ses maladresses, ses indignations mais aussi et surtout avec le rire, cette dignité de l'être humain quelle que soit sa condition. Son spectacle tourne depuis 2009 et n'a pas pris une ride !

Rolling woman, du 7 au 30 juillet 2016, théâtre Tremplin, salle Les baladins (accessible), à 16h15, durée : 1h10.

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr