USA : Nike lance des baskets pour personnes handicapées

Résumé : A la demande d'un jeune Américain handicapé rêvant de se chausser seul, Nike a développé puis commercialisé, aux USA, "Flyease", une basket alliant accessibilité à esthétisme et qui se ferme à une main. Bientôt en Europe ?

Par , le 

Réagissez à cet article !

Se chausser semble un acte banal pour beaucoup mais, pour certaines personnes handicapées, ce geste peut devenir un véritable casse-tête. Et les modèles de chaussures « accessibles » ne brillent pas tous (c'est modèle qui est le sujet) par leur esthétique… Adapter et séduire : tel est le double-objectif que s'est lancée la marque Nike en 2012. L'aboutissement, commercialisé aux Etats-Unis le 16 juillet 2015, se nomme « Flyease ». Une basket montante, semblable aux sneakers portés par les joueurs de basket, dont la fixation se fait grâce à un grand scratch ou une fermeture éclair entourant le haut du talon puis la cheville (voir vidéo ci-dessous). Ce système facilite ainsi l'entrée du pied dans la chaussure tout en le gardant bien serré. Surtout, la fermeture ne se fait qu'avec une seule main !

A l'origine, la lettre d'un jeune lycéen

Si l'on doit cette petite révolution dans le monde de la chaussure au designer Tobie Hatfeld, le frère du créateur de la mythique « Air Max », Tinker Hatfeld, l'idée de départ émane… d'un lycéen. Elève brillant et fan de sport, Matthew Walzer rédige, en 2012, une lettre au PDG de Nike, Mark Smith. Il y écrit notamment : « De tous les challenges que je me suis lancés dans ma vie, il y en a un que j'essaie encore d'accomplir, celui de mettre mes chaussures. Mon rêve, c'est d'aller à l'université de mon choix sans avoir à demander à quelqu'un de me chausser tous les jours. Je trouve cela extrêmement frustrant et, parfois, embarrassant. » Quelques mois plus tard, le jeune Floridien débute un travail en étroite collaboration avec Tobie Hatfeld. « J'avais besoin de le voir dans les chaussures », explique ce dernier.

Une sortie en France pas d'actualité mais…

De cette association naît « Flyease » ; pour assurer sa promotion, le célèbre basketteur Lebron James donnera son nom au premier modèle : « Nike zoom Lebron soldier 8 Flyease ». « Matthew nous a inspirés, dit-il, pour que nous soyons en mesure d'apporter quelque chose de spécial à de nombreuses personnes. » A la seule condition d'être Américain... En effet, un mois après son lancement aux Etats-Unis (au prix de 130 dollars, soit 117 euros), la sortie de la basket sur le sol européen n'est pas d'actualité. Si, du côté de Nike Europe, on se refuse de commenter cette éventualité, bien qu'on se dise « ravi de la réception que "Flyease" a reçu (sic) aux Etats-Unis et d'avoir servi un vrai besoin », Nike France déclare que la firme analysera les premiers retours outre-Atlantique et examinera si cette attente est identique en Europe. Dans tous les cas, aboutissement ou pas, il sera impossible de voir débarquer la chaussure dans nos magasins avant 2016


Voir la vidéo Nike FLYEASE Story

Réagissez à cet article !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Kevin Murgue, journaliste stagiaire Handicap.fr"


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr