Paralympique mania : succès pour les Jeux 2012 !

Résumé : On connait tous les JO, leurs records d'audience et leurs têtes d'affiche : Usain Bolt pour n'en citer qu'un... Mais qu'en est-il des Jeux paralympiques aujourd'hui ? L'édition 2012 se porte plutôt bien...

Par , le 

Réagissez à cet article !

C'est sans nul doute la première fois que les Jeux paralympiques font autant parler d'eux. Nos athlètes défrayent la chronique et sont placés sous le feu des projecteurs, en tout cas plus que de coutume. Il s'agirait des Jeux paralympiques les plus importants jamais organisés. En effet, ce sont 2.4 millions de billets vendus sur les 2.5 millions disponibles, contre 1.8 million à Pékin en 2008. L'ambiance dans le parc Olympique et l'énergie déployée par les supporters dans les gradins rendent compte de l'immense impact de ces Paralympiques londoniens.

Une ambiance de folie !


Pas de faux départ ! Les Anglais démarrent au top avec la cérémonie d'ouverture, merveille d'ingéniosité. Ses couleurs, ses acrobaties aériennes et un feu d'artifice rythmé par un rock'n'roll endiablé ont envouté les 80 000 spectateurs présents ce soir-là. Dès le lendemain, les choses sérieuses commencent : le début des épreuves. Les athlètes absents à la cérémonie d'ouverture n'ont pas à s'en faire, le public est bien là et ne chôme pas pour les supporter. Un grand nombre de Français sont présents, et, lorsque leur champion entre en piste, la Marseillaise résonne aux quatre coins de la salle. Frissons garantis ! Mais, en termes de décibels, le record revient, bien entendu, aux Anglais. A chaque apparition d'un sportif ou d'une équipe anglaise, l'ambiance est survoltée. On trépigne, on exulte, on crie, c'est la folie ! Et lorsque retentit « God save the Queen »... Il faut le voir pour comprendre.

70 000 bénévoles


Pas question de faire les choses à moitié. Un nombre impressionnant de bénévoles a été mis à la disposition des visiteurs. Ils sont plus de 70 000, dans les rues de Londres, les gares et les différents lieux Olympiques. Cet acte de solidarité n'est pas passé inaperçu puisque certains athlètes ont posté sur le net des vidéos de remerciement pour ces volontaires. L'investissement à la fois humain, matériel et économique est considérable. En France, il a fallu la pression d'une pétition signée par 15 000 personnes pour que France Télévisions se décide à diffuser un magazine quotidien relatant (seulement !) les moments les plus importants de la journée. Outre-Manche, l'esprit est tout autre. Channel 4 n'a pas hésité à dépenser 11.3 millions d'euros pour les droits de diffusion, et propose 150 heures de direct. Résultat : 7.6 millions de téléspectateurs pour la cérémonie d'ouverture !

Des paralympiques à Paris ?


Il faut dire que la Grande-Bretagne peut être considérée comme le pays fondateur des Jeux paralympiques, puisque, dès 1948, Sir Ludwig Guttmann, médecin neurologue, initie la première confrontation sportive entre ses patients handicapés. Il est récurrent de voir, dans le métro par exemple, des publicités qui mettent en avant les athlètes anglais. Chose que l'on ne voit pas encore en France. Faudra-t-il attendre que les Jeux paralympiques aient lieu à Paris pour leur donner tout l'intérêt qu'ils méritent ?

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Réagissez à cet article !  


Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr