Pétition sur écoliers sans AVS : inonder le ministère ?

Résumé : Des écoliers handicapés encore sans AVS début janvier. Pour interpeler le ministère, deux associations ouvrent une "fenêtre-mail" en ligne avec l'objectif d'inonder l'Education nationale de commentaires.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

C'est ce qu'on appelle un « marronnier ». L'info qui, sempiternellement, revient à chaque saison. Pour l'école, c'est à la rentrée. Et, pour les élèves handicapés, c'est le manque d'auxiliaire de vie scolaire (AVS devenues AESH). Mais nous voici en janvier et, pour certains, la situation n'a malheureusement pas décanté.

Des réponses bienveillantes ?

Selon Jean-Luc Duval, président du CCH (Collectif citoyen handicap), « plus que jamais en ce début d'année, la scolarisation de nos enfants différents est mise en péril par les nombreux dysfonctionnements de l'administration qui, sous couvert d'économies, se sert d'eux et de leurs accompagnants comme une variante du chômage. » Il a bien tenté d'interpeler le cabinet de la ministre de l'Education nationale à ce sujet mais a dû se contenter d'une réponse standardisée qui ne l'a, évidemment, pas satisfait : « Nous faisons le maximum pour éviter les ruptures d'accompagnement pour les élèves. Néanmoins, la nature des contrats et les contraintes qui s'y rattachent ne nous permettent toujours de maintenir la même personne. » Et d'inviter les familles « individuellement » à prendre contact avec la plate-forme Aide handicap école au 08 10 55 55 00. Le cabinet promet que « les situations seront ainsi étudiées avec précisions et bienveillance ». Dans la « vraie vie », ce n'est pas toujours aussi simple…

Inondés de messages

Sur ce sujet, Jean-Luc Duval, lui-même papa de deux garçons autistes, ne vient jamais les mains vides. En septembre 2015 déjà, il avait déposé une besace contenant des centaines de CV, notifications et courriers sur le bureau des agents du ministère de l'Education nationale (article en lien ci-dessous). Cette fois-ci, pas de livraison en mains-propres, il s'en remet au Net. Le CCH s'est rapproché de l'association Malhandi (maladies et handicaps) pour mettre en ligne une pétition qui a pour slogan « Auxiliaire de vie scolaire, le job qui mérite d'être un métier ». Une de plus, à l'instar de celles qui circulent déjà sur ce thème. En réalité, pas tout à fait une pétition, plutôt une « fenêtre » dédiée où chacun est invité à déposer son commentaire. Ils sont ensuite redirigés vers la boite mail des services de l'Education nationale, avec copie à Patrick Gohet, adjoint au Défenseur des droits en charge des discriminations. L'objectif de cette démarche est d'être reçu en personne par la ministre Nadjat Vallaud Belkacem. Selon ce duo d'associations, les « enfants sont abandonnés par un système fait de bricolage, où l'intérêt de l'enfant n'est pas la priorité, où l'on gère en flux tendus un personnel peu formé dans un turn-over infernal, un personnel kleenex recruté, utilisé puis jeté sans aucune reconnaissance ! ». Et d'appeler aussi bien parents, auxiliaires de vie qu'enseignants à se mobiliser dans une action commune. Jean-Luc espère des « envois massifs », recommandant tout de même de ne pas « être vulgaire », ce qui « pourrait nuire à l'action ». Des fois qu'il y aurait des gens en colère…

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 14-01-2016 par Sylvie :
Ne sais plus que dire !!!

Le 14-01-2016 par herrou olivier :
Que fait le ministère de l éducation pour l intégration des enfants handicapés ? Pas d avs veut dire pas d avenir pour eux . C'est cela que c'eût le ministre de l éducation. Stop à la ségrégation anti handicap dans ce pays. Oui pour une chance pour tous.

Le 14-01-2016 par Alfonsi :
C une honte soit disant il n y a pas de budget fo écrire au recteur comme g fait

Le 14-01-2016 par so :
Ancienne avs pendant 8ans je suis évidemment en accord avec cet article.Non seulement pas assez de personnels mais surtout formés et gardés, aucune communication entre les services les écoles la famille et les avs.ils doivent tirer au sort 1élève 1avs et changer selon leur envie en plein milieu d année...je pourrais écrire des pages..quel dommage pour tous et quel temps de perdu

Le 14-01-2016 par valy :
En2016 c est plus possible que nos enfants n est pas d avs

Le 14-01-2016 par Collectif Citoyen Handicap :
Voici le lien vers la fenêtre pour les messages

http://malhandi.com/petition.scolarisation.html

Le 14-01-2016 par debruille chantal :
C'est une honte !!!! comment dois-je faire pour signer la pétition ?

Le 14-01-2016 par marie :
tout à fait d'accord!
je vis actuellement le même problème! mon fils à la rentrée n'aura pas d'avs je ne sais pas ce qu'on va faire j'ai effectué des démarches et j'espère que j'aurais des nouvelles à la rentrée!

Le 14-01-2016 par briand :
Un " job" précaire...
A quand un véritable métier!!

Le 14-01-2016 par adam :
je trouve honteux que nos enfants ne puisse pas en avoir en temps et en heure !je croyais que les handicapé devait etre scolarisé !!!mais dans quel condition !

Le 14-01-2016 par françois :
les enfants handicapés ont besoin d'aide technique ou humaine pour suivre une scolarisation comme tout le monde.L'école est obligatoire.Ne pas les laisser au bord du chemin.handicapé ou non ils ont besoin d'être reconnus.Il faudrait aussi étendre à toutes les formations pour adultes!!!!

Le 14-01-2016 par Saadat :
Bonjour, moi qui cherche du travail je suis diplômée Je ne comprends pas pourquoi certains en on besoin et d autre ont besoin d aider et de travailler mais rien

Le 14-01-2016 par VEUJOZ :
Une AVS est indispensable aux enfants en situation de handicap, il faudrait penser à employer des personnes en CDI plutot qu'en CUI. Changer sans cesse de personne n'arrange pas les choses pour ces enfants.

Le 14-01-2016 par Millot Nathalie :
Tant d'argent public gaspillé et là, des jeunes et leurs familles à l'abandon.

Le 14-01-2016 par Khadjieff :
Nos enfants méritent mieux que des emplois precaires

Le 14-01-2016 par Caboche christophe :
Loi 2005.....
Une honte par rapport aux autres pays européens
Et on se dit le pays des lumières mais la lumière ne brille pas de la même façon pour tous !

Le 14-01-2016 par menjeon isabelle :
A quand des AVSI formés sur des contrats à durée indéterminés dés la rentrée pour tous les enfants bénéficiant d'une notification CDAPH

Le 14-01-2016 par Ophelie 33210 :
Ma fille est dans ce cas également , son AVS est en fin de contrat et non remplacée car pas d'argent à l'inspection académique de Bordeaux ! Pfff ca m'écœure !

Le 14-01-2016 par Aloui :
Aucune considérations pour les avs, les familles et surtout les enfants concernés!

Le 14-01-2016 par Rantier Sylvie :
Pour le maintien des avs

Le 14-01-2016 par Niziolek :
l ne faut rien lâcher. Quand est ce qu'enfin il y aura une vraie prise de conscience de nos politiques. Je n'ai même plus assez de mots tellement je suis dépitée. J'ai honte de voir toutes ses souffrances ajoutées au handicap.

Le 15-01-2016 par LECROQ :
l'école doit être pour tout les enfants

Le 15-01-2016 par flo :
Très important pour tous ces élèves handicapés et pour rassurer leurs familles....Et puis il n'y a pas assez de chômeurs...pourquoi ne faisons pas ce métier ???

Le 15-01-2016 par krin :
AVS en contrat CUI ... ON nous forme, après on préfère nous payer au chômage quelle honte!

Le 15-01-2016 par vio :
Mère d'une enfant différente, et enseignante moi même dans l'éducation nationale. Je suis dépitée et en colère contre cette grosse machine: administrative, démagogique et de ce fait hypocrite. Différencier les enseignements, oui mais quand les personnels ne sont pas formés(PE)ou en situation précaire (avs)!!!!!!
Les clis, segpa.... Quelle panacée, guettos où toutes les difficultés sont mélangés ! Comment dans ce contexte offrir un enseignement de qualité aux enfants en général et aux enfants particuliers ????
lA LOI POUR l'intégration n'est valable que si les moyens financiers et humains vont de pairs.
La vision à long terme n'est pas le fort des politiques !

Le 15-01-2016 par fany :
je suis retraitée de l'E.N. et je dis OUI au maintien des AVS
indispensables pour nos enfants en difficultés

Le 15-01-2016 par Jon :
"enfants abandonnés", "personnelles kleenex". Tout est dit.

Le 15-01-2016 par annelise :
Une véritable honte comment ne pas répondre à l'obligation essentielle de l'école: les mêmes chances pour tous. La maman d'un enfant dylexique...
Grrrr

Le 15-01-2016 par Chevalier Chasteau Monique :
indispensable pour la réussite des enfants

Le 16-01-2016 par ASPI :
Pas d'AVS...Comment s'occuper du handicap quand il y a un référent handicap scolaire et un médecin scolaire pour 8000 éleves.PPS,PAI ne sont pas respectés.. Du surhandicap plus tard pour nos enfants sur le handicap.
Les dispositifs, les lois doivent être respectés. l'avenir doit-on porter plainte pour discrimination et non respects de nos droits.
Merci aux enseignants aux administratifs qui malgrè ce mépris de leurs "encadrants" aident du mieux sans formation de l'éducation nationale.
Avant de penser a éduquer soyez plus humble : enseigner dans les meilleurs conditions.
Les parcours epuissent d'un manque de bon sens ...les administrations sont saturées du travail qu'elles se génèrent...Malheureusement certains handicap s'inscrivent dans une continuité ..pourquoi ne pas faciliter les choses pour l'ensemble des acteurs ...administratifs et usagers ..pourquoi ne pas faire de commission d'Usagers pour évaluer les dysfonctionnements ?
La maman de deux enfants Asperger

Le 18-01-2016 par AVSzabou :
AVS depuis presque 5 ans et aujourd'hui on m'envoie un courrier "fin de contrat" ....nous ne sommes que des numéros et que deviennent ses élèves qui du jour au lendemain vont se retrouver seuls sans accompagnants pour soit disant un manque de budget ....je suis dégoûtée de ce système où l'argent est prioritaire face à l'humain. et oui le 1 Mars , je serai chez moi inutile et mon Loulou sera seul et perdu en classe ..Bon courage à vous tous Continuez à vous battre pour une réelle reconnaissance de ce mêtier qui est passionnant et enrichissant . Je vous soutiendrais même si je ne suis plus en poste .

Le 19-01-2016 par Salvador :
Moi même maman d'un enfant autiste....un parcours du combattant pour avoir une avs...et encore pas formée donc voir mon fils mal à l'école. ...ce n'est pas acceptable

Le 23-01-2016 par marcelguyvaillant :
je dit aux parent ma fille a 6 ans elle s' appelle Tiphaine une petite fille intentionné qui écoute en classe veux travaillé la première fois que j 'ai reçus le papiers comme quoi elle doit allé en cliss la mdph qui fait le diagnostic avec la complicité psychologue de l'école , le cnpp , la directrice ( teur), dr de l ecole en elle fait le diagnostic est j 'en passe je peux pas laissé faire , pourquoi la mdph sens un avis médicale pour eu il son handicapés ,moi je suis a la mdph a 80% et je dit stop a tout les manipulateur et je sais de quoi je parle ma fille n 'ait pas handicapés elle t 'une enfant normale et je vais me battre et le rendre public tout t 'on long de son parcours sa mère ne sais lire est n'y écrire elle n 'a pas voulu apprendre maintenant elle apprend

Le 27-01-2016 par josephine :
Honte a l éducation nationale je signe pour le maintient des avs

Le 28-01-2016 par Dede :
Oui pour le maintien des avs et surtout ne pas changer d'avs en cours d'année et plusieurs fois par an..c'est un véritable problème car cela les perturbe vraiment.

Le 04-02-2016 par flomormar :
J'ai honte, nous avons tellement de choses à dire nous les AVS mais nous n'avons pas la parole… Cette année je m'occupe du même enfant que lannée précédente. Il a été mis dans une classe de CP ou malheureusement il na pas sa place. Il a été refusé par un centre spécialisé car il ne rentrait pas dans les « cases ». Je fais ce que je peux pour l'aider seulement, malgré la formation de 60 heures proposée par léducation nationale au début de mon contrat, jai parfois du mal. Serait-il possible actuellement de recevoir une formation supplémentaire pour nous donner plus de moyens afin daider davantages ces enfants qui sont très attachants. Pourrions-nous également aider ses pauvres parents démunis face à trop de paperasses à remplir ou le manque de place dans les écoles spécialisées pour leur enfant. Ny aurait-il pas des moyens pour nous aider Mme. Najat Vallaut-Belkacem ? Venez sur le terrain voir ce qu'il se passe je vous y invite.

Le 27-02-2016 par nautis :
AVS non formée.ne s air pas faire travailler l enfant.elle fait de la garderie mon fils est livre a lui meme .irrant d une salle a l autre pour ne pas deranger les enfants qui travaillent !!!.la maîtresse qui pointe du doigt que ce qui ne va pas.Ras le bol
de bricolage!!!a l ecole publique

Le 18-06-2016 par Cecile :
Que c est triste de voir tous vos commentaires car je me dis qu il y a vraiment un gros malaise j ai eu la chance de travailler dans les écoles pendant 2 ans sous contrat cui et on m a remercié. .. mais j ai vraiment le souhait de devenir avs car les enfants vous apportent tellement et je peux leur apporter c est tellement riche et cet emploi me permettait de m épanouir et d aider les enfants. Mais maintenant les avs ne sont recrutées que par pôle emploi en cui et mème si je remplis les conditions d eligibilite on me refuse l accès à ce contrat par simple excès de zèle de la directrice de pôle emploi et à côté de ça on met des personnes incompétentes ... que faire ??? En tout cas j irai jusqu'au bout de mes démarches ....

Le 09-09-2016 par Anne-Laure :
mon fils de 8 ans est diagnostiqué dys depuis le mois de mars de cette année nous avons reçu la notification de la MDPH. A ce jour, il n'a toujours pas sa AESH. Sa maitresse et directrice font le nécessaire mais nous patents nous nous sentons abandonnés. Qui parmi vous pourrais nous aider ? Merci

Le 15-11-2016 par debdel :
ma fille de 8 ans présente des troubles de l'apprentissage à cause d'une épilepsie infantile. Elle n'a pas d'AVS car le rectorat n'a recruté personne. Ma mère ancienne enseignante s'est proposée de faire office d'AVS ponctuellement jusqu'à Noël pour que cette petite fille puisse progresser et ne se sente pas seule face au travail... l'établissement refuse et nous demande d'attendre qu une AVS soit nommée... jusqu à quand? C'est une honte.

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr