Macron président : 1ères pistes sur sa politique handicap

Résumé : Au nom d'En Marche!, Marie-Anne Montchamp dévoile l'état d'esprit et les intentions du président élu sur sa politique handicap. Hausse de l'AAH, recrutement d'AVS... Elle affirme que ces objectifs sont "atteignables".

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Handicap.fr : À quel titre prenez-vous la parole au nom d'En Marche ! que vous avez rejoint en mars 2017 ?
Marie-Anne Montchamp : Je suis membre de l'équipe En Marche !, j'ai fait avec passion la campagne présidentielle en apportant ce que je sais faire et je continuerai avec la même passion !

H.fr : Transfuge issue des Républicains, qu'est-ce qui vous séduit dans la politique d'En Marche ! ?
MAM : La personnalité d'Emmanuel Macron avec ses valeurs d'ouverture et de bienveillance, cette volonté de construire un progressisme contemporain et de faire tomber les cloisons gauche-droite. J'ai été étonnée de voir que le candidat issu de la primaire de droite traite la question du handicap de manière aussi froide et technique. Un programme droitier fondé sur un choc budgétaire, avec pour priorité un hypothétique retour à la croissance ce qui reléguait à un autre temps la volonté de se consacrer aux citoyens qui en ont le plus besoin. Le handicap, c'est le combat de ma vie. Mon engagement politique se fondait donc sur les réponses que les candidats pouvaient apporter dans ce domaine…

H.fr : Un sondage publié en mars par l'APF révélait que les personnes handicapées interrogées prévoyaient de voter majoritairement pour Jean-Luc Mélenchon, avec l'espoir d'un changement radical. Que répondez-vous à ces électeurs ?
MAM : Avant tout, nous les écoutons. Je peux comprendre que les annonces de La France insoumise aient pu retenir l'attention de certaines personnes handicapées. Jean-Luc Mélenchon a exprimé de manière claire qu'il fallait renverser la table et briser cette chape de plomb intolérable. Pour autant, la philosophie d'Emmanuel Macron, parce que plus sereine et nuancée, moins spectaculaire dans l'expression, permet de se fixer des objectifs atteignables. La qualité du dialogue social se nourrit précisément de cette sérénité.

H.fr : Qu'est-ce que ce mandat va changer concrètement pour les personnes handicapées ? Emmanuel Macron a déclaré vouloir faire du handicap « l'une des priorités de son quinquennat »…
MAM : Le président de la République élu souhaite une réorientation totale, sur plusieurs axes. Tout d'abord, il veut apporter les réponses que les personnes handicapées attendent sur la question des ressources avec un souci de précision et de personnalisation. Faire aussi qu'au bout de ce quinquennat personne ne se retrouve « sans solution », selon l'expression qu'Emmanuel Macron a reprise lors de sa carte blanche sur le handicap à l'occasion du dernier débat télévisé (article en lien ci-dessous). Cet esprit doit être incarné au plus haut niveau de l'État, il n'a cessé de le répéter ; nos concitoyens en situation de handicap ont trop souffert du désarmement de cette politique. Le président de la République va impulser une transformation sociétale sur cette question. Sa politique est pensée et murie pour tous ; c'est une question civilisationnelle. Le contrat avec la Nation, qui est le socle du programme présidentiel, restera très présent lors de la campagne des législatives.

H.fr : Justement, Emmanuel Macron dit vouloir accueillir des personnes de la société civile lors des législatives. Quelle place pour celles en situation de handicap, comme l'a fait récemment Anne Hidalgo en investissant le handi-basketteur Ryadh Sallem sur la liste PS à Paris ?
MAM : Le mécanisme de la commission d'investiture est simple : chacun peut s'inscrire et déposer sa candidature. C'est une modalité contemporaine de recrutement des talents et pas un casting où l'on aurait toutes les formes de diversité soigneusement checkées. Parmi ces talents, il y a évidemment des personnes en situation de handicap.

H.fr : Plus que d'ordinaire ?
MAM : C'est difficile à dire tant que la liste n'est pas validée. Mais il y en aura, c'est certain.

H.fr : On pense à Matthieu Annereau, ex LR, élu aveugle, qui, lui aussi, a franchi le Rubicon…
MAM : Encore une fois c'est la commission d'investiture qui doit statuer mais un profil comme le sien est parfaitement dans l'esprit de notre mouvement. Matthieu a toute vocation à faire des choses importantes.

H.fr : Le candidat Macron a promis d'augmenter l'AAH de 100 euros, soit un peu plus de 900 euros par mois à taux plein. Comment et à quelle échéance le Président compte-t-il le faire ?
MAM : Tout d'abord l'engagement sera tenu. Mais, évidemment, le calendrier sera précisé par le Gouvernement.

H.fr : Marie-Sophie Desaulle, membre d'En Marche ! et auteure du rapport Zéro sans solution, a même déclaré : « On fera plus si c'est possible ! ».
MAM : En effet, nous avons tous en ligne de mire le seuil de pauvreté (ndlr : en France, environ 1 000 euros par mois). Mais, évidemment, là encore, les décisions relèvent des prérogatives strictes du président et de son exécutif !

H.fr : Emmanuel Macron a également promis de recruter des AVS (auxiliaires de vie scolaire) en nombre. Dès la rentrée 2017 ?
MAM : Je l'ai entendu dire : « On n'attendra pas ! ».

H.fr : Le président promet un gouvernement resserré d'une quinzaine de ministres. Quelle place pour le secrétariat aux personnes handicapées ? À quel ministère compte-t-il le rattacher ?
MAM : Il a déclaré vouloir le rattacher au Premier ministre en raison de l'importance qu'il accorde à cette politique, comme l'a montré le choix de sa « Carte blanche » lors du débat d'entre-deux-tours.

H.fr : Quel avenir pour la Conférence nationale du handicap  qui réunit tous les acteurs du handicap ?
MAM : Nous ne sommes pas allés dans le détail sur cette question mais Emmanuel Macron entend vivifier nos institutions. Il n'y a donc aucune raison que cette volonté de rendre plus tonique l'ensemble des instances ne soit remise en cause. L'esprit En Marche !, c'est la concertation, l'écoute de tout ce qui vient de la société civile. Les associations de personnes handicapées sont de véritables acteurs du dialogue social. Elles attendent une régénération très forte de leur rôle.

H.fr : Convoitez-vous un poste dans le prochain gouvernement ?
MAM : « Convoiter », quel mot ! Je vous parle d'un changement institutionnel incroyable et je mesure à quel point des acteurs éminents de la vie politique sont en perte de repères. Il y a presque une forme d'indécence à aller sur ce type de conjecture. Il y a mille manières de servir son pays…

H.fr : Etes-vous candidate à l'élection législative ?
MAM : Non, pas du tout ! C'est l'illustration de ce que je viens de vous dire.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 11-05-2017 par Annie :
Bonjour allée vous supprimer le revenu du conjoint pour qu'on et une vie meilleure et descente

Le 11-05-2017 par letetra :
Bonjour.
Concernant lallocation adulte handicapé, depuis le 1er janvier 2017, les retraités peuvent toucher la différence entre le montant de lallocation adulte handicapé et leur retraite de façon à atteindre le montant total de la location adulte handicapé.
Pourquoi seulement les retraités qui bénéficient de leur retraite en janvier 2017 peuvent toucher ce complément pour atteindre la location adulte handicapé et pas les retraités davant 2017.
Pour mon cas retraité depuis janvier 2016 et donc je ne peux pas bénéficier de ce complément pour atteindre le montant de lallocation handicapé.
Merci de me répondre.

Le 11-05-2017 par MARIE1 :
sauf que ces modalités de recrutement, innovantes certes, ne conviennent pas (svt!) non plus aux personnes handicapées car de par leurs épreuves, des résistances freinent leur évolution et qui ne connaît pas ces freins ne peut rien pour elles. Alors, on attend plus...
encore plus...du mieux raisonnable

Le 11-05-2017 par samy :
IL faut revoir le statut des AVS et recruter des avs diplômé pour pouvoir aider les élèves en situation de handicap. Il faut les titulariser et arrêter avec les CUI!! On ne s'improvise pas AVS, c'est un métier! Aujourd'hui il existe deux statuts qui sont tous les deux des statuts précaires. On crée des ULIS et on y intègre n'importe quel élève pour faire des économies.

Le 11-05-2017 par Annia :
Je suis consternée à la lecture de cet entretien. En résumé, c'est très clair : le handicap n'est, une fois de plus, qu'une des promesses de campagne électorale!!!Oser n'augmenterien que de 100€ l'AAH laisse toujours en DESSOUS DU SEUIL DE PAUVRETÉ!Comble du tout = indécisions qui se profilent insidieusement. loin d'être surprise de ce retournement de situation.je persiste et signe = nous ne sommes pas des marchandises négociables !!! On prend les mêmes et on recommence = pauvreté toujours à l'ordre du jour, puisque même cette minuscule augmentation est repoussée aux calendes grecques tout comme les appareillage d'optique, dentaires, audition...en 2022. En voilà d'un bonne (?) nouvelle à présent que l'élection présidentielle est passée. J'enrage de ce que nous sommes pour eux :(((

Le 11-05-2017 par kate :
bonjour, les femmes handicapées ayant un conjoint vont elles avoir droit un un minimum de dignité en ayant droit à une alloc mensuelle à elles, même minime sans tenir compte des revenus du conjoint?

Le 11-05-2017 par michaux franck :
les pensions invaliditées vont elles etre augmentées

Le 11-05-2017 par Jolion :
Je constate encore des promesses alléchantes qui n'aboutiront jamais, la priorité des réclamations aux problèmes des personnes handicapées AAH et retraités Handicapés c'est tout de suite qu'il faut mettre en oeuvre et ne pas encore attendre un an.
Une priorité c'est la réforme de la Justice pour que tous les jugements après divorce aux partages des biens soient révisés en faveur du Conjoint handicapé et non c'est le cas depuis des années ils sont entièrement lésés par les Juges qui abusent de leur pouvoir tout cela par la faute d'avoir eu jusqu'ici des Ministres de la Justice, Garde des Sceaux incompétents.

Le 11-05-2017 par LEBRETON YOHANN :
Sincèrement, améliorer la situation des personnes en situation de handicap pour leur insertion commencerait selon moi par une information de votre volonté vers ceux qui vous représentent : mes tentatives d'insertion par la voie des concours s'est mal finie pour des raisons de moqueries lors des installations et entretiens. La prochaine fois je me mettrais en short comme cela l'handicap sautera plus vite aux yeux.

Le 11-05-2017 par patrick :
quand est ce que l on arrêtera de donner a une simple association le droit de décider si on et handicapé du travail et attribuer les cartes de stationnement a leur bon vouloir sans tenir compte de l handicap reconnu par la cram

Le 11-05-2017 par steph11hd :
augmenter de 100 euros l'AAH c'est deja une petite avançée si promesse tenue ; mais quand est il de la penssion d'invalidité , pour ma part elle est egale a L'AAH

Le 11-05-2017 par Marjy :
Bonsoir, alors moi je suis outrée par ce que je lis!! Application de la revalorisation de l'AAH... Quand?? On ne sait pas!!
Mise en place des AVS... Quand?? On ne sait pas!!
Non priss en compte du revenu du conjoint dans les ressources du couple... Ca on n'en parle même pas!! De même que la mise en place d'une vraie politique d'accessibilité!!!
Bref si CA c'est faire du handicap une priorité absolue dans un quinquennat, dans 5 ans nous en serons toujours au même point!! En se demandant toujours quand seront mise en place les promesses d'Emmanuel MACRON§§

Le 11-05-2017 par luc :
Nous Accompagnons des jeunes en situation de handicap intellectuel et les aidons à trouver des solutions professionnelles pour l après école . C est possible !!
luc lemaire
sessad pro de Noyon

Le 11-05-2017 par EVENO Louis :
Bonjour,
Par ce courriel j'informe d'une discrimination importante relative aux personnes handicapées.
Voici le développement :
Lorsqu'un citoyen "lamda" est contrôlé positif lors d'un contrôle d'alcoolémie au volant de sa voiture, il sera convoqué au tribunal, il pourra s'exprimer devant le juge.
Lorsqu'une personne handicapée saisie le tribunal administratif car son employeur n'a pas appliqué les lois et décrets chargés de la protection des personnes handicapées, cette personne handicapée n'aura pas le droit d'être présente, cela est une profonde discrimination !
son handicap elle ne l'a pas choisie !
l'automobiliste lui a bu volontairement !
POURQUOI UNE TELLE DIFFERENCE
J'attends que Madame MONTCHAMP gère cette discrimination, elle à déjà tant oeuvrée en 2005, je lui apporte mon maigre soutien sur ce sujet évoqué.

Le 11-05-2017 par flot :
bonjour et pour les pensions d'invalidités categorie 1 2 et 3 payées par la secu que pensez-vous faire? merci

Le 11-05-2017 par tessier :
Je voulais savoir si vs aviez pensé aussi à revalorise les salaires des travailleurs handicapes travaillant en ESAT car ses personnes ne travaillent pas pour vivre mais pour survivre 320euros pour un travail à 50por 100 dont 86,70 euros en moins pour les frais de transport (train) et frais de repas encore à deduire

Le 11-05-2017 par louane boguette :
n'oublier pas les enfants en situaion d'handicap et les parents derrière qui n'arrive pas souvent à tenir le coup. vie de couple, vie professionnelle, dépression etc...

Le 11-05-2017 par caco :
Macron n'a rien inventé il est la continuité des actions misent en place par Neuville, concernant les AVS, c'est déja en loi depuis sept 2016, pour l'application il y a encore du boulot!
Effectivement rien encore rien! augmentation 100 euros pfff c'est déja un combat avec la mdph 4-6 mois pour traiter une demande basique et devoir réclamer des aides en justifiant et re*justifiant que notre enfant est bien handicapé! les parents perçoivent en moyenne 300 euros selon les départements bref loin de la réalité! on devrait leurs collés nos enfants pour qu'ils vivent la galère que l'on a !!!

Le 11-05-2017 par Jack :
Il faut absolument empêcher cette ancienne secretaire d'état de nous représenter.
Elle ne représente pas la société civile et on aimerait bien savoir ce qu'elle a fait de réellement efficace et durable pour les handicapés.

Le 11-05-2017 par Emma :
L'AAH pour toutes les personnes handicapées, leur indépendance financière, quelque soit leur situation économique, familiale, sociale...c'est pour quand?
L'accessibilité à tous les bâtiments, logements, transports, voiries, emplois et postes de travail..., quelque soit le handicap, c'est pour quand?
L'accès à la santé, aux loisirs, et à tous les aspects d'une vie classique, pour les personnes handicapées, c'est pour quand?

Le 12-05-2017 par BABHY :
On ne ne écoute pas. Nous votons, alors on sale et on poivre un peu le contenu de son programme pour que les personnes handicapées puissent devenir des électeurs, mais après, comme toujours : rien ! Sarko avait dit la même chose, le handicap serait une priorité de son quinquennat : vous avez vu quelque chose ?

Le 12-05-2017 par planete 18 :
M. Macron est le seul candidat a parler du handicap. J'espère qu'il choisira MA Montchamp comme secrétaire d'état au handicap car je la crois la plus compétente.

Le 12-05-2017 par Annia :
Je reagis à nouveau à ce sujet. OUI c'est la continuité du très peu de la ministre Mme NEUVILLE en d'antan 5 ans :-///! C'est dire! Revoir sur YouTube une vidéo sur elle consternante lors d'une rare visite à un événement concernant le Handicap...ça donne idée de ce que nous représentons hormis pour voter....:(((

Le 12-05-2017 par Sepasimple :
Paroles et paroles !!
Nous sommes des sous citoyens ! Ça continue

Le 12-05-2017 par duverger corinne :
C'est aujourd'hui la journée de la fibromyalgie, l'occasion de dire qu'elle occasionne pour tous ceux qui en souffre un véritable handicape physique et poutant on tarde à reconnaitre cette pathologie en tant que telle. Marisol Touraine a bloqué à l'assemblée les possibilités de prise en charge en tant qu'AFFECTION DE LONGUE DUREE et empêche ainsi aux d'avoir une prise en charge des soins donc de se soigner! Notons cependant qu'il existe selon la caisse de sécurité sociale dont vous dépendez, des reconnaissance differentes. Impensable! Mais non, vrai! Ts les fibromyagiques de France n'ont pas les même droit aux soins selon qu'ils habitent l'aisne ou l'indre et loire...

Le 12-05-2017 par samy :
Arrêtons de recruter des AVS sans diplôme, mettez en place un statut avec évolution de carriere on donne des CDD aux AVS payé 6 ans 600 euros et après on leur donne un CDI payé 650 euros. On se fou du monde!!!!

Le 12-05-2017 par samy :
Ils disent tous la même chose on va mettre des AVS auprès des élèves en situation de handicap et à force de sous payé ce personnel et de baisser le niveau d'etude ils embauchent des AVS qui ne savent pas bien parlé français.
De qui se moque t-on? Ils se moquent du monde!!!

Le 12-05-2017 par anonyme :
Porter l'A.A.H. à 900€ par mois sans aucune précision concernant le calendrier de cette augmentation, c'est du foutage de gueule.

Le 12-05-2017 par luc :
Nous Accompagnons des jeunes en situation de handicap intellectuel et les aidons à trouver des solutions professionnelles pour l après école; depuis de nombreuses années. Elaborer un projet de vie ,pour les jeunes avec leurs parents :
c est possible ,mais ça se prépare !!!


Le 12-05-2017 par lea :
AAH même si (placements financiers, héritage ...)
À la retraite y aura t-il les compléments si la retraite est inférieure à ceux-ci ?
Compte tenu des frais à payer en plus (transports, soins plus remboursés ...), cela dépasse l'augmentation, d'autant plus que les allocations logement ont baissées.

Le 13-05-2017 par Romain :
les gouvernements se moquent de ces élèves en situation de handicap!! c'est scandaleux!!! Ce personnel est condamné à être payé 600 euros par mois pendant plusieurs années. Aucune prime. Bref la précarité totale et mme Vallaud se permet de se féliciter de la réussite de l'ecole inclusive!!! Ils ont crée des ULIS pour faire des économies d'AVS et certains élèves vont en classe sans AVS car il mettent un AVS pour 10 élèves mais l'AVS ne peut pas se diviser!!! Quel échec totale et quel mépris vis à vis de nos élèves et des personnels qui exercent ce métier sans reconnaissance.

Le 13-05-2017 par marie :
Monsieur Macron dit on recrutera des AVS à la rentrée 2017. Faudrait d'abord reformer les statuts et recruter des gens avec un niveau d'etude suffisant pour transmettre la méthode de travail à ces élèves et les aider à progresser et à être autonome!!! aujourd'hui ils recrutent des gens sans diplômes ou des chômeurs longue durée avec des contrats aidés. cela suffit c'est mépriser ces élèves en situation de handicap qui ne mérite pas ça. Comme dirait Macron PAS ça! PAS ça! PAS ça!!!!!

Le 13-05-2017 par jean :
Ils mettent des avs dans le secondaire qui n'ont pas de diplômes un enseignant disait un jour c'est l'élève en situation de handicap qui expliquait le cours à son AVS qui ne comprenait rien car l'avs n'a pas de diplôme et ne sait pas étayer le cours. C'est une honte de notre système éducatif gouverné par des incompétents qui ose parler de réussite scolaire des élèves.

Le 15-05-2017 par Khaled :
Et la pension d invalidité on n à parle jamais pour moi c'est 560 euros

Le 15-05-2017 par Patrick :
Handicapé d'une maladie rare actuellement non-guérissable, j'ai demandé a bénéficier d'une carte et d'une place prioritaire de stationnement à Sarcelles. Or, il m'est extrêmement difficile de m'y garé, par exemple 3 véhicules différents sans carte de priorité l'on occupé ce week-end. La police nationale n'a pas pu obtenir l'enlèvement de ces véhicules et uniquement les verbaliser. Que faire pour que ce droit soit connu et reconnu par les non-handicapés ?

Le 16-05-2017 par lancelot :
Lorsque vous étiez sécrétaire d'état aux handicapés, je vous ai écris vous n'avez rien fait pour moi qui suis handicapé mais même 900 € c'est une misère face à l'aisance dans laquelle vivent nos ministres.

Le 16-05-2017 par pindaro :
ils serais mieux pour touts de percevoir 1000 Euros d'allocation Adulte handicape' non seulment jusq'a 60 ans ma trasformer aah en retraite sans compter du revenue du conjoint ceci serait une justice sociale .

Le 17-05-2017 par ALAIN :
BONJOUR
MOI J AI 58 ANS ON M A EVALUé mon depart sous handicap au 1er mai 2018 inclus la reconnaissance de travalleur handicapé jusqu a 2015 . cela change quelque chose ?? ou je devrais encore attendre ???
merci a vous

Le 18-05-2017 par PATOU :
eN 2010 ma vie à chavirée J étais dirigeant de la société EPIB et cette galére de maladie AVC m'a rendu, inutile dans ce monde

Le 18-05-2017 par Katy :
Bien sûr ! petit coup de pouce pour les personnes seules handicapées (toujours au seuil de pauvreté) qui ne pourront jamais "oser" le mariage et vivre en concubinage puisque le revenu du conjoint est toujours pris en compte dans le calcul du conjoint si bien que la personne handicapée ne perçoit parfois rien malgré un salaire pas mirobolant de la personne qui travaillera ! on a vu les retours de Mme Neuville avant avec des réponses "toutes faites et consternantes" !!! et il ne faudra pas qu'à la retraite on nous dise "récupérable à la succession" !!! d'ailleurs, y arriverons-nous au train où ça va ?!

Le 19-05-2017 par didier 06 :
Bonjour, quand les 900euros?quelle date ?tenez votre promesse, merci de me répondre.

Le 20-05-2017 par La tortue :
Bonjour je travaille dans la fonction publique hospitalière à la suite de ma demande pour aménager mon poste j'ai été muté sur un autre poste non aménagé bien sûr j'ai redemandé un aménagement qui était partielle et non raisonnable depuis je suis en longue maladie car la DRH ne comprend pas ou fait La sourde oreille et elle n'a pas signer de convention avec le Fiphfp ils ne veulent pas je me sent discriminer alors que je veux continuer à travailler En me dirige vers la porte de sortie félicitations à l'accompagnement et au maintien quel accompagnement Je trouve que la fonction publique devrait donner l'exemple en termes du maintien dans l'emploi

Le 22-05-2017 par MM :
Je suis seule a travailler mon mari touche l allocations andicap plus je gagne moins il touche a nous 2090 euros normale ou pas

Le 23-05-2017 par revol :
Augmentation de 100 euros de l'AAH ?
Oui mais sur 5 ans, soit 20 euros par an, soit 1,66 euros par mois.
Cela nous permettra d'acheter un pain au chocolat tous les mois.
Macron a gagné 1 million d'euros par an durant 3 ans. Il se fiche royalement les handicapés !

Le 01-06-2017 par MOREAU Elisabeth :
Bonjour
j'ai suite à un accident de la route en 1978, très grave et après avoir dû réapprendre tout y compris la marche je me suis réinsérée dans la société j'ai le bonheur d'avoir pu mettre au monde quatre enfants en 2003 après des chutes nombreuses et un IRM on m'a découvert des séquelles irréversibles et j'ai subi plusieurs operations qui m'ont evidemment pénalisée pour le travail je suis finalement divorcée,
j'ai dû aller devant la justice pour récupérer mes droits, là je ne suis plus en état de travailler et on me refuse et l'AAH et la retraite anticipée, que doit-on pouvoir espérer ?Des promesses ou bien une solution pour chacun comme l'a promis le président de la république, je crois en un monde meilleur et à plus de partage mais il faut beaucoup se battre pour un dû somme toute puisque déjà il faut se battre pour vivre et être à la hauteur des"valides"
amicalement à tous

Le 12-06-2017 par lolo61000 :
bonjour
moi je m'aperçoit d'une chose macron président la première chose qu'il avais annoncé devant les caméra c'est dès que je suis président j'augmenterais l'AAH de 100 € depuis qu'il est au pouvoir nous vivons tous en dessous du seuil de pauvreté et il na toujours rien fait alors quand va t'il se décidé a le faire ? ou alkors c'est comme tous les autres des promesses qu'il ne tiendra pas ! ! ! !! ! ! ! ! ! ! !

Le 20-06-2017 par giovanni :
augmentation=suppression des autres aides, mon fils et moi sommes handicapés on a du vivre certains mois sans revenu (retard dossier donc coupé le chauffage quand mon fils n'était pas là) dossier aides MDPH réfusé=médecin térorisé et incompétant, j'ai eu AAH grace à l'un de mes médecins (obligation etre accompagné dans les sorties risque vitale)car suivi par plusieurs, mon fils de 16 ans fait le aidant, il repousse l'opération de ses 2 pieds (plaque+vises+coupé os) malgré qu'il souffre (marche restreint), si elle réussit avec+de 2 mois sans pouvoir se mettre debout, mes voisins avec l'un prothes aux genous et l'autre plaque vertebres qui marche,porte du lourd, on leur emplacement) moi marche béquille quand je peux sinon allité, mon fils fait l'aidant meme pour les choses de la vie, au debut il m'a demandé comment on accroché un soutien gorge, du coup j'ai acheter sportive,c'est le système MDPH à revoir

Le 25-06-2017 par Francoufred :
Il serait important un travailleur handicapee perd la moitier ou de la mdph quand il bosse ma situation une maladie tres douloureuse mais mon combat etre active et pas faire de moi une vraie pauvre malade courageuse et pauvre une loi bidon nous les malades devrions vivre correctement pas comme des colchard moi j offre ma pension avec ma maladie sans probleme avoir un salaire sante merci

Le 25-06-2017 par Jeannobio :
Je pose la question qui tue. En tant qu'handicapé à plus de 80% (Situation que j'ai bien sûr choisi) j'ai droit à défaut de la CMU (parce que je gagne trop avec mes 800 euros d'AAH par mois) à l'ACS. Quid de l'ACS si l'AAH passe à 900 euros? Je passe au dessus du seuil de revenus ( revenu hahaha, c'est une allocation et non pas un revenu) et je ne peux plus bénéficier de l'ACS. Conclusion: S'il n'y a pas d'harmonisation du seuil de revenus avec l'augmentation de l'AAH, je serais obligé de revenir vers une mutuelle classique qui me coûtera combien? Je vous le donne en mille Émile: 100 euros par mois. Donc dans mon cas et dans celui de bien des personnes handicapées les 100 euros d'augmentation de l'AAH vont aller directement de la poche de l'état, donc de tous les contribuables à la poche des assurances privees genre AXA et consort. CQFD. C'est ça qui est prévu depuis le début par ce gouvernement ultra libérale: prendre au plus pauvres pour donner aux plus riches.

Le 09-07-2017 par Samy :
Bonjour Je touches l a a h depuis 8 ans avec un taux de 50 a 79 pour cent et je souhaiterais savoir si g droit au minimum vielleuses a 60 ans ou pas ? Si oui c est combien merci et bonne journée à tous

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut