Finie la prime d'activité en cas de pension d'invalidité !

Résumé : Pas de prime d'activité sur le relevé de compte de juillet 2018 des pensionnés invalidité et rente AT-MP en emploi. Contrairement aux allocataires de l'AAH, elle leur est supprimée depuis le 1er juin. Trop peu de personnes l'ont réclamée.

Par , le 

Lire les réactions et réagissez !

Depuis le 1er juin 2018, c'en est fini de la prime d'activité pour les pensionnés d'invalidité. Même punition pour les bénéficiaires d'une rente accident du travail-maladie professionnelle (AT-MP).

Prime d'activité, pour qui ?

La prime d'activité remplace depuis le 1er janvier 2016 la prime pour l'emploi et le RSA activité et permet de compléter les faibles ressources des travailleurs rémunérés jusqu'à 1,3 Smic (soit un peu moins de 1 500 euros net mensuels pour une personne seule). En ce qui concerne les pensionnés, seuls ceux ayant une activité professionnelle avec un montant minimum de revenus de 280 euros par mois, soit l'équivalent d'un quart temps, pouvaient en bénéficier. Par exemple, avant le 1er juin, un salarié célibataire touchant un salaire de 717 euros par mois et une pension d'invalidité de 280€ pouvait ainsi percevoir 150 euros par mois.

Pensionnés privés !

La loi de finances 2018 est donc revenue sur ce droit acquis de haute lutte par les associations en faveur des pensionnés (article en lien ci-dessous) ; elles avaient dû en effet batailler durant plusieurs mois pour que le gouvernement accepte que leurs pensions et rentes soit considérées comme un revenu et non comme une allocation, un calcul plus avantageux. Depuis le 1er juin 2018, ce n'est malheureusement plus le cas. APF France handicap donne quelques exemples... Valérie, titulaire d'une pension d'invalidité et en emploi à temps partiel va perdre 140 euros par mois, soit plus de 10% des ressources de cette maman célibataire. Même constat pour Sylvie qui va perdre 160 euros par mois et vivra désormais sous le seuil de pauvreté avec 900 euros. Ou encore Sandra dont les ressources sont amputées de 330 euros. « Des pertes de pouvoir d'achat importantes pour des personnes aux faibles revenus qui vont devoir sacrifier certaines dépenses élémentaires liées au logement, à l'alimentation ou encore à la santé », s'indigne APF dans un communiqué.

Pas assez de demandes

On recense environ 230 000 pensionnés d'invalidité en emploi et quelques milliers de bénéficiaires d'une rente AT-MP exerçant une activité professionnelle qui auraient pu, potentiellement, en bénéficier. Motif du ministère des Finances pour supprimer ce système dérogatoire ? Il n'a pas été assez utilisé ! Seulement 6 600 dossiers déposés. Or aucune communication n'avait été menée en ce sens ; peu informés sur leurs droits, les bénéficiaires potentiels n'avaient donc pas réclamé cette prime. Ce changement devait intervenir dès le 1er janvier 2018 mais avait été repoussé pour « raisons techniques ». À compter de juillet (correspondant au paiement du mois de juin), la prime d'activité cessera donc d'apparaître sur le relevé de compte des ex-bénéficiaires.

Et avec l'AAH ?

À l'inverse, les travailleurs handicapés bénéficiaires de l'AAH occupant un emploi continuent de percevoir, sous conditions, la prime d'activité. Le décret du 6 février 2018 définit un nouveau seuil. Si les revenus de leur activité (sans l'AAH) excèdent 29% du Smic horaire (au lieu de 25% auparavant), soit 286,52 euros en 2018, l'AAH est comptabilisée comme revenu d'activité. Cette formule permet le cumul de l'AAH et de la prime d'activité, c'est la plus avantageuse ! En revanche, si les revenus de leur activité (sans l'AAH) sont inférieurs à 29% du Smic horaire (au lieu de 25% auparavant), soit 286,52 euros en 2018, l'AAH est déduite en totalité du montant de la prime d'activité. Cette mesure s'applique depuis le 1er janvier 2018.

Lire les réactions et réagissez !  

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"


Commentaires

Réagissez à cet article

Le 02-07-2018 par Trefle :
Résultat des courses je perds 200 euros par mois du jour au lendemain !!! Comment vais je faire pour vivre, me soigner, travailler ???? Pourquoi la pétition rassemblant plus de 40000 signatures n'a pas porté ses fruits? J'aimerais bien savoir, peut on avoir une réponse des associations organisatrices de la pétition???

Le 02-07-2018 par Julie :
Une honte !!!! Et on pense pas à ceux qui galère avec alors sans on fera comment ?!? On a déjà pas la santé alors mque pas choisi la maladie !!!!

Le 02-07-2018 par Coulon :
Je ne pas d accord avec la suppression de la fin de la prime activité alors que ma cron réduit la vitesse à 8o tout ça pour sûrement payée sa piscine et les toilettes de Mme ma cron et se mettre notre fric dans ses poches

Le 02-07-2018 par zabou cc :
j'étais bénéficiaire de cette prime depuis 18 mois, et sous prétexte qu'il n'y avait pas assez de personnes qui l'a demandé, on pénalise les autres...!! on voit bien que vs n'êtes pas en invalidité avec une moitié de salaire car je ne peux plus travailler à plein temps , et que même avec une invalidé on a du mal à s'en sortir. je cotise tous les mois pour tout et m'avoir supprimé cette prime alors que je travaille c'est lamentable, minable, et discriminatoire.
y a t'il un recours à faire??

Le 02-07-2018 par Lor45 :
Cette décision est totalement injuste et va me pénaliser comme beaucoup. Une pétition est elle possible et comment faire ?

Le 03-07-2018 par Paule :
On me refuse la prime d activité et pourtant suis en invalidite et je travail 18 h par semaine pour survivre ...scandaleux

Le 03-07-2018 par K :
Bonjour je suis une maman de 5 enfants qui a 38 ans qui travaillent 25 heures et un mari intérimaire on m'a enlevé mes 400 € de prime d'activité je dois vivre avec 1200 € par mois pour 7 personnes est-ce que cela est normal je trouve ça vraiment dégueulasse comment nous allons faire pour s'en sortir

Le 03-07-2018 par patou :
Mais quelle honte! a t'on demandé à être malade? non !!c'est pas de gaieté de cœur que j'ai demandé l'invalidité , je bosse à mi temps car je n'avais pas envie d'arrêter mon activité bien que ma maladie me fasse souffrir et me fatigue et je ne suis pas la seule , on bosse et on à pas droit à la prime mais quelle honte ! les asso n'ont pas assez fait de bruit on en a pas entendu parler! l'excuse, peu de gens ont demandé cette prime lol alors tant mieux pour vous non ? Je perds 170 € vivre avec 950 € génial ! On va devenir encore plus pauvre MERCI !!

Le 03-07-2018 par Christelia :
C'est honteux, injuste !!!! Nous n'avons pas demandé à avoir des problèmes de santé ! Ce n'est pas eux qui galère physiquement et financièrement !!! C'est tant mieux pour eux s'ils versent moins d'argent que prévu, on ne doit pas en payer les pots cassés. Démoralisée !

Le 04-07-2018 par Violette :
Ma fille 38 ans souffre déjà physiquement avec ses 2 maladies et vous allez la faire souffrir moralement maintenant. Honte à vous et à vos Maudites mesures. Une maman désespérée pour sa fille.

Le 05-07-2018 par stephanie :
180 euros en moins par mois!! pourquoi tant de silence, pourquoi rien dans les médias ??? Honte !!!

Le 05-07-2018 par nath :
je reste sans voix!! jusqu'où ira t'on??

Le 06-07-2018 par Lsaturne :
Après la baisse des APL,après la hausse de tout les prix(essence,courses etc...)supprimer la prime dactivité pour les pension d'invalidité est une honte.Bientôt les élections alors souvenez-vous de ce mois de Juin 2018.

Le 11-07-2018 par Nanou :
Que fond les associations?
C'est honteux!

Le 12-07-2018 par Yo :
Le 12 07 18 je suis invalidité avec un emploi et un petit salaire et je nai pas été informé de ce complément qui aurais peu de facilité la vie .Comment voulez vous faire des demandes quand vous navez aucune info sur ses lois

Le 12-07-2018 par Nad :
Je touche l'AAH, donc reconnaissance adulte et travailleur handicapée. Je travaillais et touchais la prime d'activité, ho, pas grand chose entre 40 et 60 €. Depuis que je ne travaille plus, plus rien. Ce qui est normal. je touche 540€ par pole emploi. Après ma déclaration trimestrielle, la CAF me supprime 165€! J'ai du mal à trouver un emploi, une formation de 9 mois m'était proposée, je ne peux pas la faire c'est trop loin de chez moi. Aucune compensation , c'est aberrant! Ces 165€ en moins ne vont pas m'aider pour la suite car je dois me trouver un logement adéquate à mon handicap. On réduit mes prestations, l'aide au logement est basse...dur-dur d'être handicapé! La CAF donne trop facilement.

Le 12-07-2018 par Fa Hocini :
Comment faire pour monter un collectif afin de porter plainte auprès de la cour européenne des droits de l'homme pour crimes descriminatoir envers des personnes en état de faiblesse!!!
Si tout les handicapés, invalide de France ce réunissent pour porter plainte on riree un peu plus !!

Le 12-07-2018 par Titi :
Je n'étais même pas au courant que j'avais droit à la prime d'activité en exerçant mon travail à temps partiel et la pension d'invalidité...
Ça ne changera donc rien pour moi !
Mais comment fait-on pour connaître tous nos droits en fait ?
Jamais personne ne m'a aidée, car je ne connais personne dans mon entourage qui soit dans ma situation peut-être...
Pourquoi ne pas avertir tous les TH, par courrier, des droits auxquels ils pourraient prétendre ???
Quelle aberration !!!

Le 12-07-2018 par Nout :
Je ne bénéficie plus de l'AAH car ayant été mise à la retraite. Je vis avec 840 E mensuel, sans aucune aide. Je dois chercher un travail à temps partiel malgré ma maladie. Les "pauvres" paient pour les riches
Exemptés de l'ISF !

Le 14-07-2018 par Aurélia :
Je ne suis pas en invalidité. Mais cette mesure me peine et me scandalise pour vous..... Cela me rend triste surtout que pour certains le montant supprimé équivaut au budget mensuel nourriture. Si il faut descendre dans la rue je le ferai....si il y a une pétition je la signerai.
Je suis désolée

Le 15-07-2018 par Laulau :
En France,nous sommes obligés de nous débrouiller seul,pour savoir à quoi nous avons droit où pas.je suis malentdante de naissance reconnue handicapée par la MDPH,et bien ,ils avaient oublie de me dire que j'avais droit à une carte d'invalidité qui m'aurais exonérée d'impôts. Maintenaient je suis sourde profonde et implantée cochléaire et bien tout le materiel batterie, cable,et antenne sont à ma charge complète +assurance de l'implant 22€ par mois et par appareil,cela ampute mon salaire fortement.
Sachant que je travaille tjrs avec un taux de 87% MDPH et aucunes rétributions,
Combien gagnent les personnes qui font ces lois?...

Le 16-07-2018 par lililoulou :
je suis sincèrement dégoutée car je vais perdre 420e par mois, je me retrouve donc avec 700e par mois avec une ado a charge, une fois toutes mes charges payés il me reste 200e pour se nourrir, se vétir, se chausser etc....Merci Macron..pfff

Le 17-07-2018 par Papillon :
Bonjour à tous je suis atteinte d une spondylyarthrite ankylosante depuis 15 ans maintenant depuis je suis reconnu à la Mpdh Et j ai pu bénéficié de la aah j été inapte ensuite j ai demandé de travailler 2 h pour changer les idées et rester positive malgré l handicap et voila cette année on m a refusé la aah refuse la carte tout sauf acceptation de travailleur handicapé jusqu au 2022 voila je dois bosser pour vivre Et me soigner je suis au rsa et travailleur handicapée mais pas de aah je comprends pas ?????

Le 18-07-2018 par Mikesteg :
Je dis honte à ce gouvernement de bobos n'ayant aucune connaissance du handicap! Par contre le foot est plus porteur pour se faire réélire.

Le 19-07-2018 par Jacques :
Honteux de supprime la ppa parce que l'on travaille et que l'on est invalide merci macron

Le 19-07-2018 par pitou :
dégoutée et scandalisée de cette mesure supprimer la prime d activité pour les pensionnés de quoi va t on vivre nous les petits

Soumettre votre avis

Rappel :

  • Merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux...
  • Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants
  • Avant d'être affiché, votre message devra être validé via un mail que vous recevrez.

Haut

Recevez la newsletter Handicap.fr